Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

BONNE  ET HEUREUSE ANNEE  A VOUS  AINSI QU' A TOUTE L' EQUIPE POUR  VOS INFORMATIONS  .LA FAMILLE  BOKELO RESTERA TOUJOURS FIDELE A VOTRE BLOG . BIENTÔT 16 ANS  QUE MON PERE NOUS A  LAISSÉS.(LE 15 JANVIER  1995 )
 BOKELO Blito

 

C'est avec un grand retard que nous venons de réceptionner le courriel  de BOKELO BLITE ,un des enfants de Johnny Bokelo , daté pourtant du 7 janvier, et annonçant le 15e anniversaire de la disparition de leur père.

En dépit de ce retard inexplicable ,nous estimons que cet anniversaire ne saurait passer inaperçu sur Mbokamosika. C'est pourquoi, nous avons retrouvé un des tubes qui avaient fait la renommée de Johnny Bokelo, dans le but de conférer à cet événement un impact inoubliable.

 

MSG

 

 

CISCA, par Johnny Bokelo et le Conga-Succès

 

 

 

 

Scan1005411

Johnny Bokelo Isenge

 

BOKELO Blito 0001

 L'artiste musicien Bokelo Blito, tel père, tel fils

 

studio TORONTO

Bokelo Blito , dans un studio de Toronto

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bokelo nana 25/03/2011 22:58



hooo mon papa, il nous manque



Muan'a Mangembo 08/03/2011 15:25



Johnny Bokelo, un maître sans école.
Il aura été l'un des rares pionniers de la Rumba a avoir dévéloppé un style sans apôtres, pourtant du talent, il en avait. mais il était toujours entre deux eaux. Alors que son aîné Ebengo
Dewayon  se dispersait dans des expériences initié notamment par Essous Jean Serge - Rock-a-mambo ou Franco, Bokelo avait jeté très tôt lmes bases de son Conga, où finalement viendra le
rejoindre Dewayon, avant de repartir vers l'expérience Cobantou.
Il est vrai qu'en guitariste confirmé, Bokelo pouvait développer son style musical propre, mais il était le frère de Dewayon, de surcroit le petit. Très souvent frustré par le manque de
reconnaissance de la corporation musicale, il va pratiquement tout apprendre tout seul. Devant la difficulté d'enregistrer ses chansons ou les critiques sur ses chansons qu'on est allé jusqu'à
traiter de copie de FRranco et d'autre, Bokelo a choisi l'auto-production. Avec son Conga, il va réunir des artistes, qui a la fin, seront qualifiés de copies de tel ou tel autre artiste, en
particulier du style Odemba, même s'ils étaient pétris de talents. De Bumba Massa dont le chant étaiot proche de Vicky Longomba  d'où des accusation de plagiat d'Ok Jazz, à l'accompagnateur
Fidèle - copie de Casino, sinon lui même dont la guitare et le chant n'était aux yeux des critiques que des avatars de Franco ou d'african  Jazz. une injustice qui s'est accompagné d'une
grande frustation, au point que Bokela, choisira à un moment de partciper à l'éclosion des nouveaux talents. Même là, il se retrouvera dans la situation du concurrentde Verckys puisqu'il offrait
une alternative aux studios vévé. C'est ainsi que Les frères Soki lui doivent une fière chadelle tout comme papa Wemba et les débuts de Viva la musica.


L'home a eu aussi ses moments de succès et de satisfaction, notamment, lorsque sur le tard, dans les années 80, il sortira son propre sandoka avec le chanteur Wawali ou Ngawali que lui ravira
tabu ley.
mais je garderai toujours une tendresse pour le "faux jumeau" de Franco qu'était cet artiste. Tout comme Franco, sa dextérité à la guitare aura du mal à séduire les jeunes. le style Conga et les
mwambes sont restés orphelins, faute de pratqiaunt pour son style. Bien entendu, les JeanPy et autres Bumba continuent de chanter et de compose dans le style Conga, mais il y a très peu de
référence à Bokelo.


mais comme il l'a chanté dans l'un de ses morceaux que j'adore: "Ofutaka nyongo" _ Les artistes congolais qui lui ont fait beaucopup d'emprunts ne doivent pas oublier de passer à la caisse de la
mémoire: Bofutaka nyongo ya Bokelo, bino banso bazua ba extraits na ye, Botanga ye ata na libanga.


 



Souvenir 07/03/2011 17:02



Vieux ZA BOKELO, kaka kombo ya Jean ba fans babalolaki yango ndenge na ndenge, tantôt Jean.jean, Jhonny etc... tii nasuka eye kokoma Bokelo Isenge, authenticité nde sombele suka ya bisanga.


Na 1981-82 vieux Jean Bokelo azalaki na voyage na Bruxelles, na cadre privé, alors na tangu ye azali na Bruxelles, Département ya Culture esengi  vieux Bokelo a représenter
Soneca na réunion ya céssation ya ba activités ya Maison Fonior.


Tangu vieux Za Bokelo azongi na Kinshasa, bien entendu, akeyi kosala rapport ya nionso elekaki na Bruxelles, puis quelque temps après ye moko vieux Bokelo abandi kobeta lisolo yango, alors lokola
tolingaki toyeba nini elekaki réellement, pour toute réponse vieux Bokelo ayebisi biso, Ba Petits makambo yango ezalaki pasi.


Bino moko boyebi kaka ndenge na 2e république culte ya sécret ezalaki makasi, lelo ndenge bokoma kolela ba oeuvres ya ba congolais ebunga na kamuaka na nga te, puisque Fonior a cédaki ba oeuvres
(matrices de production) na maison oyo esombaki Actif na Passif ya maison na bango.


Po na likambo ya ba Atalaku to ba Cris na ba nzembo, vieux Bokelo alobaki na biso jour yango boye, normalement ezali esika ya ba saxo na ba trompette, flûtte, bref esika ya ba souffleurs, baleki
balingi koyekola lisusu ba instruments oyo ezali pasi te.


Compagnie ya vieux Za Bokelo jour yango ezalaki vraiment amusant puisque vieux azalaki na masolo ya kafu-kafu jour yango.


Concernant Bokelo Roi de Mwambe, vieux alobaki soki nga nasali eloko nakomi Roi de Mwambe, bongo kasi awa Verckys ayembaki ba Mfumbwa pourquoi balobaki te ye azali Roi de Mfumbwa.