Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par TSHINZA

MISE AU POINT DE LA FAMILLE DU BOXEUR CLÉMENT TSHINZA

       Clément TSHINZA

Suite à un article publié en 2016 sur notre site à travers le lien ci-après :

http://www.mbokamosika.com/2016/02/portraits-de-dix-legendes-de-la-boxe-congolaise.html

nous avons reçu une mise au point de la part de la famille de l’ancien boxeur Clément Tshinza qui conteste certaines allégations sur son palmarès.

C’est avec plaisir que nous publions sa version dans l’espoir d’édifier nos lecteurs sur un des boxeurs de légende de notre pays, comme l’avait d’ailleurs mentionné Samuel Malonga.

 

 

Famille du boxeur luxembourgeois


Salut! Pour info, je suis un membre de la famille de Monsieur Clément Tshinza. Beaucoup de vos informations sur lui ont été complètement falsifié. De un, Clément Mbayi Tshinza a été plusieurs fois champions du Zaïre et non éternel 2e. De deux il y a ses trophées à la maison. Trois il était 5e mondial dans la catégorie des super-welters et ensuite il a fait le combat d'ouverture à Kinshasa en 1974 (et non Mamba Shako comment certains rapports aimeraient prétendre). Ensuite il n'est pas né à Kinshasa mais à Lubumbashi. Il a battu Antoine Oké (champion du Dahomey à l'époque). Tout est dans les documents d'époque (Magazine ZaIre de 1974) C'est malheureux de constater que les Congolais ne connaissent même plus leur histoire car tout a été falsifié sous Mobutu qui avait fait de Shako un membre de sa garde rapproché alors que Monsieur Tshinza lui ne l'a pas voulu. C'est triste pour un aussi grand pays comme le Congo de ne pas connaître la vérité c'est triste pour l'avenir de nos jeunes. Je vous prierai de revérifier vos sources. Tout grand pays doit célébrer ses champions. Et Monsieur Tshinza mérite d'être crédité pour le formidable travail et le service rendu au Zaïre. Il est la fierté de ce grand pays et de cette époque peu importe ce que les faux historiens ont écrits pour plaire à un despote éclairé. Que Dieu rétablisse la vérité. Mon travail consiste à faire de l'éducation auprès des jeunes. Si vous voulez qu'on en parle je serai heureux de le faire du moins pour corriger ces graves erreurs historiques. Contactez-moi pour en savoir plus.
Cordialement,

Monsieur Tshinza
Directeur artistique, producteur, réalisateur

RÉACTION DE L’AUTEUR DE L’ARCTICLE

 

Merci monsieur Tshinza pour votre réaction,

Pour écrire cet article, j’ai consulté des sites spécialisés de boxe et tablé sur mes propres connaissances sur le boxeur. C’est dire que mes informations ne sont pas falsifiées ni erronées. Toutefois étant humain, je peux faire des erreurs ou oublier un détail important comme celui d’avoir été cinquième de sa catégorie. Tshinza a été comme vous l’avez dit plusieurs fois champion du Zaïre mais étant amateur. Devenu professionnel, il n’a jamais été champion, ni d’Afrique ni encore moins du monde. Il a échoué dans toutes ses tentatives. C’est la raison pour laquelle j’ai employé l’expression ″éternel second″. Tous ses combats se trouvent dans son palmarès professionnel que vous pouvez consulter dans la référence au bas de sa brève biographie. Ce palmarès n’est-il pas juste ? Est-il tronqué ? En tout cas, il ne vient pas de moi. Sachez que c’est un document authentique provenant d’une source fiable et réalisé par des spécialistes de la boxe professionnelle qui en savent mieux que vous et moi.

Vous pouvez avoir raison concernant son lieu de naissance. Mais contrairement à ce que vous pensez, j’ai honoré ce grand boxeur qu’était Clément Tshinza. J’ai parlé de ce que je connaissais de lui. J’ai d’ailleurs moi-même suivi certains de ses combats à la télé. Ma source a fait mention de sa victoire sur Antoine Oke. Mais c’était un combat sans titre en jeu. Je crois que vous n’avez pas consulté cette référence où se trouvent tous les combats professionnels qu’il a livrés. Sincèrement, je ne vois pas les ″graves erreurs historiques″ dont vous faites allusion, car vous n’avez-vous-même porté rien de nouveau à part quelques petits détails.

Le moment est enfin venu pour vous de ″rétablir la vérité″ et d’édifier les Congolais dans votre travail d’éducation des jeunes parce que vous connaissez l’histoire de notre pays. Pour ce faire, je vous demande d’écrire et d’envoyer à mbokamosika un article détaillé sur la carrière du boxeur Tshinza avec tous ses combats en amateur et en pro, tous ses titres, les photos et les coupes qu’il a gagnées. Quant aux démêlées de Tshinza avec Mobutu, l’occasion vous est offerte pour nous en parler. Toutefois, je vois très mal un chef d’État fut-il dictateur modifier de son plein gré le palmarès d’un sportif internationalement connu.

Samuel Malonga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Samuel Malonga 19/08/2020 13:05

Merci monsieur Tshinza pour votre réaction,

Pour écrire cet article, j’ai consulté des sites spécialisés de boxe et tablé sur mes propres connaissances sur le boxeur. C’est dire que mes informations ne sont pas falsifiées ni erronées. Toutefois étant humain, je peux faire des erreurs ou oublier un détail important comme celui d’avoir été cinquième de sa catégorie. Tshinza a été comme vous l’avez dit plusieurs fois champion du Zaïre mais étant amateur. Devenu professionnel, il n’a jamais été champion, ni d’Afrique ni encore moins du monde. Il a échoué dans toutes ses tentatives. C’est la raison pour laquelle j’ai employé l’expression ″éternel second″. Tous ses combats se trouvent dans son palmarès professionnel que vous pouvez consulter dans la référence au bas de sa brève biographie. Ce palmarès n’est-il pas juste ? Est-il tronqué ? En tout cas, il ne vient pas de moi. Sachez que c’est un document authentique provenant d’une source fiable et réalisé par des spécialistes de la boxe professionnelle qui en savent mieux que vous et moi.

Vous pouvez avoir raison concernant son lieu de naissance. Mais contrairement à ce que vous pensez, j’ai honoré ce grand boxeur qu’était Clément Tshinza. J’ai parlé de ce que je connaissais de lui. J’ai d’ailleurs moi-même suivi certains de ses combats à la télé. Ma source a fait mention de sa victoire sur Antoine Oke. Mais c’était un combat sans titre en jeu. Je crois que vous n’avez pas consulté cette référence où se trouvent tous les combats professionnels qu’il a livrés. Sincèrement, je ne vois pas les ″graves erreurs historiques″ dont vous faites allusion, car vous n’avez-vous-même porté rien de nouveau à part quelques petits détails.

Le moment est enfin venu pour vous de ″rétablir la vérité″ et d’édifier les Congolais dans votre travail d’éducation des jeunes parce que vous connaissez l’histoire de notre pays. Pour ce faire, je vous demande d’écrire et d’envoyer à mbokamosika un article détaillé sur la carrière du boxeur Tshinza avec tous ses combats en amateur et en pro, tous ses titres, les photos et les coupes qu’il a gagnées. Quant aux démêlées de Tshinza avec Mobutu, l’occasion vous est offerte pour nous en parler. Toutefois, je vois très mal un chef d’État fut-il dictateur modifier de son plein gré le palmarès d’un sportif internationalement connu.

Samuel Malonga