Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Samuel Malonga

Les adieux de Mobutu au MPR

Le 24 avril 1990, le maréchal Mobutu prend tout le monde de court. Alors que l’on ne s’y attend pas, il fait un discours qualifié à l’époque d’historique. En effet, tenant compte des résultats des consultations populaires qu’il a initiées sous la contrainte et la poussée du vent du multipartisme, l’inamovible président prend des décisions on ne peut plus spectaculaires. Non sans avoir laissé couler une larme, il annonce le retour du multipartisme et son départ de la direction du MPR qui n’est plus le parti-État.

 

 

Accueilli avec satisfaction par la population, ce discours soulève un grand espoir dans le pays. Étouffé par plusieurs décennies de dictature, les Zaïrois  croient aux grands changements promis tout en confondant dans leur naïveté multipartisme et démocratie. Au lendemain de ses annonces fracassantes, le despote converti démocrate le temps d’un discours veut montrer sa bonne foi. Il  écrit au Secrétaire permanent du MPR pour lui demander de convoquer une réunion extraordinaire du parti en vue de réviser certaines dispositions de la Constitution. La majorité de ses promesses resteront pourtant lettre morte. Après s'être remis de ses émotions, Mobutu, contrairement aux voeux émis, fera de la résistance. Vomi par le peuple, Il va encore rester sept bonnes années au pouvoir avant d'être contraint à l'exil forcé.

 

Samuel Malonga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article