Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Samuel Malonga

Dragons – Daring : le divorce

 

Avec la disparition de Jean Koke Miezi Kocsis, c’est toute la grande famille Mbokamosika qui est en deuil. Nous proposons à nos lecteurs ce qu’il aurait aimer lire s’il avait encore été là. L’homme aimait le sport et plus particulièrement le foot. Il avait aussi ses préférences. Il était daringman. Pour honorer sa mémoire, nous avions pensé à revoir les images d’une des plus belles victoires de son équipe chérie. Ce jour-là, Il avait été aux anges. Il avait peut-être été au stade pour jubiler et fêter avec les siens lorsque Daring l’emporta sur Dragons. Le tout premier succès après une longue série de défaites étalée sur plusieurs années. Le divorce était consommé.

 

Ce dimanche-là, un grand-rendez-vous sportif était à l’affiche au menu du championnat kinois. Deux des trois grandes équipes de la capitale allaient croiser le fer. Ce qui faisait la particularité des rencontres entre les vert-blanc et les rouges -or, c’est que la partie était gagnée d’avance pour les Monstres. Ce mariage avait duré bien des années. Dragons était le mari qui battait comme il le voulait son épouse, le Daring.

 

Ces défaites à répétition étaient devenues la honte de l’équipe et la hantise de tous les présidents du Daring. Un des plus illustres parmi eux , en l’occurrence François Bila dit Bilaf s’y était cassé les dents. Il avait mobilisé les moyens, les efforts en aiguisant la volonté de ses troupes sur le terrain. Il avait échoué de peu malgré la présence de Kakoko. Les joueurs du Daring avaient préféré quitter le terrain sous les pleurs de ce dernier qui les suppliait de continuer la partie. Il avait fallu tout le flegme de l’entraîneur Freddy Mulongo pour le calmer. Mais, ce n’était que partie remise.

En 1970, un nouveau vent soufflait dans la famille imanienne. L’équipe avait un nouveau dirigeant : Jonas Mukamba. Décidé à briser l’hégémonie de Dragons, Les vert-blanc jetèrent tout leur dévolu sur la victoire. Le Daring parvint à réussir l’impensable en battant son éternel bourreau par 4 buts à 2. Kakoko qui avait été à la fois l’artisan de la victoire tant attendue et le héros du match, réussit un hattrick. On avait vu aussi la démonstration de Jean Fifi Nzuzi avec ses dribles dévastateurs sans oublier la performance de Raoul Kidumu, toujours égal à lui-même. Cette rencontre avait provoqué  la retraite anticipée de Muila Misisa qui n’arrivait pas à contenir les assauts du jeune Kakoko. Pour avoir permis à Daring de retrouver le sourire après dix années de défaites successives, pour avoir été l'homme par qui le bonheur était arrivé et celui qui reléva le défi en brisant le mythe, Jonas Mukamba, eut comme récompense le surnom de Mukamba Sukisa. 

Samuel Malonga

 

 Congo-Kinshasa: Daring

 

Source : https://www.britishpathe.com/video/VLVA8IBRNFC0DKFRODLJXARYOLY3X-CONGO-KINSHASA-DARING-FALCONS-DEFEAT-MONSTER-DRAGONS-IN-SURPRISE/query/Falcon

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Samuel Malonga 03/05/2020 02:00

Daring : Montonga, Likimba, Miolo Rigoudy, Hebreux Bessy, Mampuya Lepère, Makelele, Kabamba, Fifi Nzuzi, Mbungu Tex, Kidumu et Kakoko.
Réserve : Dondo.
Classement tiré d'une interview de Fifi Nzuzi

Claude Kangudie 22/04/2020 20:43

Zut...sorry MSG, j'avais été lire sous un autre article...Ouille, sans doute la vieillesse...

Claude Kangudie

Messager 22/04/2020 20:52

Ca ne fait rien Claude. Bowumeli ebandi kosimba biso.

Claude Kangudie 22/04/2020 15:42

Bonjour MSG...J'avais fait un posting, je vois qu'il n'est pas passé. Emmanuel Kakoko Etepe est de l'ethnie Ngombe dans l'Equateur. Information reçue lors de mes échanges avec l'autre Monstre sacré de notre football Kilasu Massamba...RD Congo, mboka ya Manu Kakoko, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

Amaya Mokihini 23/04/2020 20:26

Merci beaucoup

Messager 22/04/2020 15:56

Le commentaire est visible sur le site, tu l'as postė le 21.4.20 à 12heures

Amaya Mokihini 21/04/2020 09:29

Merci à Mbokamosika des 2 derniers articles sur le TP ok jazz et la rivalité footballistique Fc Dragons/ Daring.
1/ C'est vrai que peu d'articles sont consacrés aux musiciens sans qui il ne peut y avoir de musique. Notamment on connaît peu des Isaac Musekiwa, Decca, etc..
2/ Une question : de quelle origine ethnique et regionale, est Kakoko? Bien que les noms bantou soient le plus souvent semblables, ce nom est porté par des tekés ( batéké ).
Merci

Messager 19/04/2020 20:00

Qu’est- ce que j’apprends ? Le corps de Nicodème Kabamba, l’ancien capitaine de Léopards et joueur ayant participé à la rencontre Daring-Dragon traîne encore à la morgue. Le gouvernement est incapable de l’inhumer. Où va-t-on dans un pays où les employés ne sont même pas payés , oû l’argent public est détourné sans vergogne .

Messager

Messager 19/04/2020 16:31

Merci à notre « fouineur » Samuel Malonga qui ne se lasse pas d’exhumer les événements et, surtout, les images qui ont disparu dans les archives de la télévision nationale.
J’ai remarqué dans la tribune d’honneur quelques figures des personnalités connues à l’époque, particulièrement FRANCO.

Messager

Claude Kangudie 19/04/2020 15:21

Manu Etepe...un monstre sacré, un footballeur de légende, une idole et une référence...éloges de la part d'un grand Bilimien...biso mpe tozalaki na Ntinu Saïo avec le mythique Pembele Ngunza dit Tchang LaÏ...

RD Congo, mboka ya Etepe Kakoko, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie