Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

« MULONGOY «  CATHÉRINE, DE LOKOMBE : UN NOM LIÉ À LA ZONE DE LUBAO (SENTERY), UN TERRITOIRE À DOUBLE IDENTITÉ.

 

Lokombe, à l’époque du Festival des Maquisards , formule originale, considérée comme « la sommité révolutionnaire de la musique congolaise ».

.

« MULONGOY «  CATHÉRINE, DE LOKOMBE : UN NOM LIÉ À LA ZONE DE LUBAO (SENTERY), UN TERRITOIRE À DOUBLE IDENTITÉ.

 

Il y a de cela quelques semaines, notre cher ami Simba Ndaye nous a rappelé, à travers un message amical, qu’il avait l’impression qu’une des chansons qu’il avait envoyées au site pour diffusion, en l’occurrence CATHO NAKOZONGA de Lukombe et le Festival des Maquisards, n’était  pas encore sur notre site. Assuré que la chanson avait déjà diffusée,Nous nous sommes  immédiatement mis à le vérifier sur le site. Aucune trace. Nous avonsi ensuite consulté les listes de toutes les œuvres envoyées par notre frère. La chanson y est. Dès lors, Nous avons compris que Nous ne l’avions pas encore mise en ligne, et nous en sommes  excusé, en promettant de nous acquitter de ce devoir le plus rapidement possible.

 

Mais en réécoutant la chanson, Nous avons d’abord remarqué que la muse de Lokombe s’appelait « MULONGOY ». Comme partout en Afrique chaque nom  évoque un endroit, une tribu, ou une région spécifique, la raison d’être de notre site nous impose alors de situer d’abord géographiquement ce nom, d’évoquer la spécificité de son territoire, c’est-à-dire sa double identité, avant de la diffuser.

 

MULONGOY

 

Quand Lokombe chante Mulongoy Cathérine durant les années ’60, ce nom était encore très rare à Kinshasa, mais très connue dans les zones  habitées par  les SONGYE,  les HEMBA et les LUBAKAT ( Ethnies et Langues apparentées). D’ailleurs, lorsqu’on décompose ce nom, on découvre que c’est l’association de deux noms:  Mulongo et de Ngoy. Si Mulongo est un nom Lubakat, Ngoy est très répandu chez les songye où il est porté par un des jumeaux,  mais existe aussi chez les Lubakat. En parlant des zones habitées par les Songye, Hemba et Lubat, nous faisons allusions aux territoires de Kabongo , Kongolo au Katanga, et Lubao (Sentery) dans l’ancien Kasaï. C’est dans ce territoire où l’on rencontre beaucoup de Mulongoy.

 

LA DOUBLE IDENTITÉ DU TERRITOIRE DE LUBAO (SENTERY)

 

Géographiquement, le Territoire de Lubao, tout en faisant partie de la province de grand Kasaï, est frontalier avec les provinces du Katanga et du Maniema. Nous avions à cet égard déjà évoqué « les tribus à cheval en RDC ».

 Los de la colonisation, les colons ont eu du mal à le placer entre le Kasaï et le Katanga. Compte tenu de sa spécificité, la partie de ce territoire située au-delà de la rivière Lomami appartenait et appartient toujours au diocèse de Kongolo et les élèves étaient scolarisés en swahili. Mais administrativement, cette partie fait partie intégrante du Kasaï.

Une anecdote : Lors de la colonisation, les « Bena Tshitolo » avec leur chef Albert katombe s’étaient rebellés. Pour les sanctionner, ils avaient été relégués  à Sentery (Lubao actuel) où les enfants étaient scolarisés en swahili. C’est ainsi que l’un des fils du chef Albert Katombe, à savoir TSHAMALA BIN KATOMBE y a fait sa scolarité en swahili, avant de les poursuivre à Kongolo. Enfin, il a été un des meilleurs présentateurs du journal parlé de la RTNC -Kinshasa en swahili bora.

DISPARITION DE LUKUNKU NSAMPU

P.S. Nous profitons de l’occasion pour rendre hommage à LUKUNKU NSAMPU,  ancien responsable à la RTNC, ancien Ambassadeur,  et un digne fils songye qui vient de nous quitter.

Lukunku Nsampu, aux côtés du ministre de l'intérier Engulu Bangapongo Lokonga en juin 1970, lors de la visite du Roi Baudouin à Lubumbashi, en RDC.

 

Après ces évocations liées au nom Mulongoy, savourons à présent la chanson que lui avait dédiée Lokombe vers 1967.

 

Messager  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Max de Glasgow 19/03/2020 17:58

Chers Mbokatiers,

Le nom complet de Monsieur Léon Engulu est Léon Engulu Bangampongo Bakokela Lokanga. Ces trois derniers ont une grande signification en lomongo d'où Monsieur Léon Engulu est originaire par sa Mère.

Bangampongo, qui en principe devrait s'écrire Baanga Mpongo ou Bânga Mpóngó, signifie "ils ont peur de l'aigle"; et Bakokela Lokanga ou Bákókélá Lókángá signifiant "ils te disent que c'est le faucon".

En une sigification: "Ils ont peur de l'aigle et ils te disent que c'est le faucon". Ceci est un proverbe Mongo avec beaucoup de variantes selon les circonstances d'utilisation.

Merci.

Messager 19/03/2020 18:52

Merci Max pour cet apport sur le nom de Lėon Engulu.
Messager

Simba Ndaye 15/03/2020 12:25

Belle mise en perspective, mon cher Messager. Du coup, la chanson s'inscrit dans un contexte approprié. Bravo!
Simba Ndaye

Messager 15/03/2020 12:58

Salut mon cher Ndaye. Chaque ėvocation en appelle une autre.
Bon dimanche et mes salutations à ta famille et à l'ami commun.
Messager

C. Kim 15/03/2020 02:24

Papa Messager, encore une fois merci.
Bokundoli ya maye maleka oyo osalaka, ezali na modindo.
Papa Lukunku Nsampu merite ces hommages.
Des valeurs nationales que nous identifions comme valeurs zairoises (=Congolaises).
Sa complicite avec Luambo lors des emissions Kin Kiesse, Zaire n*1 . . . qui n'en voyait pas l'unite du pays entre deux Zairois quoi que l'un du Shaba (Katanga) et l'autre du Bas-Zaire (Bas-Congo).
Nous l'apprecions pour son savoir faire qui mettait d'accord la quasi totalite des Zairois.
Papa Messager. Une question de curiosite?
Le roi Baudouin est-il venu au Zaire en 1970 ou 1971?
Le nom du ministre fut Engulu ou Egungulu?

Messager 17/03/2020 17:52

Comme l'a mentionné Robby, le roi Baudouin a visité la RDC en juin 1970. Cette photo a été prise au cours du mois de juin 1970 à Lubumbashi. Nous avons eu la chance d'assiter au défilé organisé le 30 juin 1970 sur le Boulevard du 30 juin à Kinshasa, et à laquelle avaient pris part les enfants nés en 1960.

Messager

Robby 17/03/2020 16:58

Le roi Baudouin est venu au Zaire en 1970 lors du 10 eme anniversaire de notre independance et le nom du ministre fut Engulu .

Messager 15/03/2020 08:00

Kim,

C'était une coquille . Il s'agit du ministte Léon Engulu Bangapongo Lokonga. En ce qui concerne Benoît Lukunku Nsampu, comme l'indique clairement son nom, c'est un songye, qui a grandi au Katanga.
Messager