Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par (kle/lom)20 minutes.ch

Une délégation congolaise part sans payer la note

Source : https://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/La-delegation-congolaise-part-sans-payer-la-note-25203981

 

Des clients se réclamant de l'entourage du président Félix Tshisekedi ont séjourné dans deux hôtels à Arosa pendant le WEF. Ils sont partis sans payer la facture.

Pour deux hôteliers d'Arosa, le WEF n'aura pas été une bonne affaire. Marco Bühler, de l'hôtel Chamanna Bed & Breakfast, et Hansjörg Oliveira da Cruz, de l'hôtel Bellevue, ont tous deux entre les mains des factures impayées alors que s'est achevé le World Economic Forum de Davos. Deux groupes se présentant comme des proches du président congolais Félix Tshisekedi ont séjourné dans leur hôtel pendant le WEF et sont ensuite partis sans payer la note d'hôtel.

Délégation officielle ou membres de la diaspora?

«Je vous rassure que toute personne qui était sur l'ordre de mission de la Présidence de la République congolaise a été correctement prise en charge», réplique l'un des directeurs de la communication présidentielle au médias congolais en ligne Scooprdc.net. Selon un membre de la diaspora congolaise en Suisse, il pourrait s'agir d'une délégation d'exilés qui auraient souhaité profiter de l'événement pour s'approcher du président Félix Tshisekedi.

Selon un article paru dans «Blick», ces personnes se présentant comme diplomates issus de l'ambassade du Congo ont réservé vingt chambres pour vingt personnes pour deux nuits à l'hôtel Chamanna. «Ils sont arrivés en limousine, portant des montres Rolex, des diamants et des sacs Louis Vuitton», explique l'hôtelier Marco Bühler. Lorsqu'il a voulu débiter 6868 francs de l'une des cartes de crédit, cela n'a pas fonctionné car la carte n'était pas valide.

Grosse colère

Et lorsqu'on leur a dit qu'ils devraient payer eux-mêmes leurs nuitées, une vive dispute a éclaté entre les membres de la délégation congolaise. «Ils ont rassemblé leur argent», raconte le patron de l'établissement. Au final, ils ont réussi à rassembler environ 2900 francs.

Non loin de là, le gérant de l'hôtel Bellevue a vécu une situation similaire. Un certain Elias T. avait réservé dix chambres pour cinq nuits au nom de la même délégation. Lorsque Oliveira da Cruz a facturé 7300 francs, une dispute a également éclaté. «Ils étaient très méchants. L'un d'entre eux a même volé une couverture», se plaint le réceptionniste. Finalement, les délégués ont mis 1200 dollars sur la table. Bien loin du compte dû.

Plainte déposée

Les montants en suspens, pas loin de 10'000 francs, n'ont toujours pas été réglés à ce jour. Au poste de police d'Arosa, Marco Bühler a porté plainte pour escroquerie contre Joseph A., l'homme par qui la chambre a été réservée. «Je pense que c'est un sale tour de se comporter et de faire des affaires comme ça. Ça envoie un mauvais message», regrette-t-il.

Oliveira da Cruz n'a pas encore déposé de plainte. Il veut envoyer le montant de la facture impayée par recommandé à l'ambassade congolaise à Berne. Selon «Blick», l'ambassade n'a pas encore commenté l'incident.

(kle/lom)

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Antonickel 17/02/2020 21:25

Dans la même veine, un article assez intéressant :
https://lepotentielonline.net/2020/02/14/washington-demande-de-fouiner-dans-les-placards-de-kabila/
Si au moins ça pouvait aller jusqu'au bout !!!

Messager 17/02/2020 22:14

Salut Antonickel