Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Recherchée depuis 2017 par J.M Sita, la chanson « Bana Surboum » enfin dénichée par Jean-Paul Kitenge.

                                         KALLE ET NICO EN 1957

Référence : http://www.mbokamosika.com/2017/10/jean-marie-sita-recherche-une-chanson-de-l-african-jazz-en-hommage-a-la-maison-surboum-african-jazz.html

 

Bonjour,
Je recherche une chanson de l'AFRICAN JAZZ du Grand Kalé, sûrement une des premières composées pour célébrer la maison d'édition créée par le Grand Kalé, SURBOUM AFRICAN JAZZ. La chanson doit peut-être porter le même titre. Quelques paroles du début : "kombo ya African Jazz bana ya surboum...".
Grand merci à celui qui mettra ce morceau sur Mbokamosika.
Longue vie au site...!

Jean-Marie SITA

24 octobre 2017

 

https://mail.google.com/mail/u/0/images/cleardot.gif

 

BONJOUR CHER MESSAGER. EN PARCOURANT LES ARCHIVES JE SUIS TOMBE SUR LA RECHERCHE DE NOTRE FRERE JEAN-MARIE SITA. A-T-IL ETE SATISFAIT ? MOI JE POSSEDE LA DITE CHANSON.

BONJOUR CHER MESSAGER. EXCUSEZ-MOI POUR CE RETARD, J'ETAIS ABSENT DE CHEZ MOI CES JOUR-CI. JE T'ENVOIE LA CHANSON, SEULEMENT LE DEBUT TOUT COMME LA FIN SONT UN TOUT PETIT PEU EMMIETES. ECOUTEZ ET JUGEZ PAR VOUS MEME. JE PENSE ET ESPERE QUE CA PASSERA. BONNE ECOUTE A MR. SITA ET A TOUS LES MBOKATIERS. A BIENTOT.

 

Jean-Paul Kitenge

DEUX RÉACTIONS DE JEAN-MARIE SITA

 

Merci, merci, merci beaucoup, cher JP KITENGE !! C'est bien la chanson que je recherchais désespérément. C'est une page de mon enfance qui remonte à la surface. Cette chanson m'avait marqué au début des années 60. 1962, comme tu le précises, cher KITENGE. J'avais 7 ans. Mon père m'avait emmené, au quartier Kalina (actuel Gombé) chez un collègue de la Banque Centrale du Congo. Parmi les chansons passés sur son tourne-disques par notre hôte, "Bana Suboum" fut la seule qui m'a émerveillé par son rythme tonique et dansant. Elle révèle toute l'étendue de la voix du Grand KALLE, avec TABU LEY en choeur (avec peut-être Roger IZEIDI...). Gravé à jamais dans ma mémoire, cet air que j'associe à la commune de Gombé, tourne en boucle dans ma tête. Un "syndrome" aggravé, une dizaine d'années plus tard, par ma scolarité au collège Albert 1er (Boboto), situé, d'après mes souvenirs, près de l'endroit où j'avais subi ce choc musical. L'histoire de l'African Jazz, du Grand KALLE et des éditions "Surboum African Jazz" a fait de moi, des années plus tard, un fan inconditionnel d'uns de plus grands groupes musicaux d'Afrique, si ce n'est le plus grand. Et mon syndrome ne s'en est qu'empiré !! Voilà, chers KITENGE et "mbakatiers", la raison de ma quête de cette chanson Graal. Ainsi, lorsque j'ai appris que les éditions SURBOUM AFRICAN JAZZ étaient une création du Grand KALLE, cet air m'est naturellement venu à l'esprit, au travers du choeur, composé de Tabu Ley et Izeidi (?), qui y répète sans cesse "kombo ya African Jazz, bana Surboum...". Nostalgie, nostalgie, quand tu nous tient...! Encore grand merci à toi, Jean-Paul KITENGE, d'avoir recueilli ma bouteille désespérée jetée à la mer il y a 2 ans.
J'en profite pour lancer encore, à toi et à tous les mbokatiers, une autre bouteille à la mer de Nostalgie : il s'agit d'une chanson de OK JAZZ, en langue Lari, parlée au Congo Brazza, comme vous le savez. Peut-être une compo de EDO NGANGA. Il me semble qu'elle porte le titre de "NSAYI YA BANA OK". J'attends impatiemment la mise en ligne de cette trouvaille par un marin qui récupérera ma bouteille.
PS : cher KITENGE, serait-il possible de poster ta "pépite" sur Youtube, afin de pouvoir la sauvegarder sous MP3 ? Dans sa forme actuelle, il m'est, hélas, impossible d'en faire une sauvegarde. Le début et la fin sont-ils vraiment irrécupérables ?
Merci d'avance.


Jean-Marie SITA

 

 Bonjour chers Kitenge et mbakatiers,

Après l'émotion de la redécouverte de cette chanson, 57 ans après, je l'ai écoutée attentivement, avec le recul de l'âge. Je ne suis pas déçu. Au contraire ! Les premières émotions ne trompent jamais ! Cette chanson, malgré sa rengaine répétitive, dévoile toute l'étendue de la force vocale du Grand KALLE, ainsi que son attirance pour les rythmes latinos. Cela préfigure déjà le futur AFRICAN TEAM.
Les variations vocales du Grand KALLE, la trompette (Willy MBEMBE ?), le piano (Manu DIBANGO sûrement) et le rythme cha cha cha, sont les ingrédients de l'émotion que véhicule cette chanson.
Dommage que le début soit abîmé, car Grand KALLE soignait toujours les débuts de ses chansons. J'aurais bien voulu en avoir une idée. Tant pis, si cela est impossible !
Encore une fois, merci à toi, cher Jean-Paul KITENGE.

Jean-Marie SITA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bart 27/10/2019 19:34

Bonjour à tous, cette chanson de Kalle s'appelle "Longonia Yaya"

Messager 27/10/2019 19:54

Mr Bart,
Pouvez-vous nous procurer cette oeuvre?
Messager

Jean Paul Kitenge Muadi 26/10/2019 12:54

BONJOUR A TOUS.
BIEN CHER SITA, JE SUIS EMU PAR CETTE QUANTITE DE REMERCIEMENTS ET LA RECOIT AVEC PLAISIR, MAIS UN SEUL AURAIT SUFFIT.
JE PENSE QUE NOUS DEVONS PLUS REMERCIER "MESSAGER" QUI A PERMIT AUX MULTIPLES MBOKATIERS D'ECHANGER ET DE REMONTER SUR LA SURFACE CERTAINES ŒUVRES MUSICALES QU'ON CROYAIT NE PLUS RETROUVER. QUE VIVE MBOKAMSIKA. EN CE QUI CONCERNE NOTRE CHANSON, JE L'AVAIS DEPUIS 1969 SUR BANDE AUDIO. JE SAIS QUE CE N'EST PAS LA QUALITE AU SOMMET, MAIS JE SUIS CONTENT QUE CELA VOUS AIE PLU. MIEUX VAUT CA QUE RIEN.
POUR LA MISE SUR YOUTUBE, JE PENSE QUE "MESSAGER" POURRAI BIEN AVEC SA BIENVEILLANCE ACCOMPLIR CETTE TACHE POUR NOUS ET JE LUI DIT DEJA MERCI. CAR, MOI JE NE SAIS PAS COMMENT PROCEDER.
POUR "NTSAYI YA BANA BA OK", JE L'AI ET JE L'ENVERRAI. POUR INFORMATION CETTE CHANSON ET BEL ET BIEN LŒUVRE D'EDO NGANGA COMME VOUS L'AVEZ DIT. OK JAZZ EN 1958.
CHERS AMIS, QUAND VOUS ECRIVEZ MON NOM SVP, FAITES LE ENTIEREMENT, "JEAN PAUL KITENGE MUADI", SANS "MUADI" J'AI L'IMPRESSION QUE CE N'EST PAS MOI. IL YA AUSSI UN CERTAIN JEAN PAUL KITENGE QU'ON A BEAUCOUP CHANTE JADIS ET CELA POURRAI PRETER A CONFUSION. VOILA CHERS AMIS JE VOUS QUITTE ICI ET VOUS DIT A LA PROCHAINE.

SITA 18/11/2019 12:03

Cher KITENGE MUADI,
Je tiens à m'excuser d'avoir souvent raccourci ton nom. Je ne manquerai pas de faire plus attention la prochaine fois. Un homme averti,....!
A bientôt, peut-être avec une trouvaille pour ma dernière demande.
JM SITA

Messager 26/10/2019 21:30

Jean-Paul,
Depuis l'existence de mbokamosika, nous n'avons jamais mis une chanson sur Youtube. Mbokamosika suffit pour la promotion de la chanson congolaise

SITA 25/10/2019 10:52

Merci, merci, merci beaucoup, cher JP KITENGE !! C'est bien la chanson que je recherchais désespérément. C'est une page de mon enfance qui remonte à la surface. Cette chanson m'avait marqué au début des années 60. 1962, comme tu le précises, cher KITENGE. J'avais 7 ans. Mon père m'avait emmené, au quartier Kalina (actuel Gombé) chez un collègue de la Banque Centrale du Congo. Parmi les chansons passés sur son tourne-disques par notre hôte, "Bana Suboum" fut la seule qui m'a émerveillé par son rythme tonique et dansant. Elle révèle toute l'étendue de la voix du Grand KALLE, avec TABU LEY en choeur (avec peut-être Roger IZEIDI...). Gravé à jamais dans ma mémoire, cet air que j'associe à la commune de Gombé, tourne en boucle dans ma tête. Un "syndrome" aggravé, une dizaine d'années plus tard, par ma scolarité au collège Albert 1er (Boboto), situé, d'après mes souvenirs, près de l'endroit où j'avais subi ce choc musical. L'histoire de l'African Jazz, du Grand KALLE et des éditions "Surboum African Jazz" a fait de moi, des années plus tard, un fan inconditionnel d'uns de plus grands groupes musicaux d'Afrique, si ce n'est le plus grand. Et mon syndrome ne s'en est qu'empiré !! Voilà, chers KITENGE et "mbakatiers", la raison de ma quête de cette chanson Graal. Ainsi, lorsque j'ai appris que les éditions SURBOUM AFRICAN JAZZ étaient une création du Grand KALLE, cet air m'est naturellement venu à l'esprit, au travers du choeur, composé de Tabu Ley et Izeidi (?), qui y répète sans cesse "kombo ya African Jazz, bana Surboum...". Nostalgie, nostalgie, quand tu nous tient...! Encore grand merci à toi, Jean-Paul KITENGE, d'avoir recueilli ma bouteille désespérée jetée à la mer il y a 2 ans.
J'en profite pour lancer encore, à toi et à tous les mbokatiers, une autre bouteille à la mer de Nostalgie : il s'agit d'une chanson de OK JAZZ, en langue Lari, parlée au Congo Brazza, comme vous le savez. Peut-être une compo de EDO NGANGA. Il me semble qu'elle porte le titre de "NSAYI YA BANA OK". J'attends impatiemment la mise en ligne de cette trouvaille par un marin qui récupérera ma bouteille.
PS : cher KITENGE, serait-il possible de poster ta "pépite" sur Youtube, afin de pouvoir la sauvegarder sous MP3 ? Dans sa forme actuelle, il m'est, hélas, impossible d'en faire une sauvegarde. Le début et la fin sont-ils vraiment irrécupérables ?
Merci d'avance.

Jean-Marie SITA

Emile de Kinshasa 24/10/2019 12:02

Une information triste de ce jour: La disparition du Père Léon de Saint Moulin. Lien : https://cas-info.ca/2019/10/kinshasa-le-pere-jesuite-leon-de-saint-moulin-est-decede-a-lage-de-87-ans/

Si la rédaction de Mbokamosika peut consacrer un article à ce personnage qui a beaucoup oeuvré au sein du système éducatif Congolais. Merci

Jean Paul Kitenge Muadi 24/10/2019 09:24

MERCI MESSAGER, JE ME SUIS TROMPE. BONNE JOURNEE.

Messager 24/10/2019 09:47

Pas de quoi Jean-Paul.

Jean Paul Kitenge Muadi 23/10/2019 11:16

BONJOUR CHERS MBOKATIERS, POUR NOTRE INFORMATION, UNE PETITE PRECISION. CETTE CHANSON NE DATE PAS DE 1957, MAIS PLUTOT DU DEBUT 1962. A CETTE EPOQUE, L' AFRICAN JAZZ ETAIT COMPOSE DE KALLE, NICO, DECHAUD, IZEIDI, ROCHEREAU, WILLY MBEMBE, DEPUISSANT, MWENA, CHARLES KIBONGE, MANU DIBANGO, ANDRE MENGA, TAWUMANI... DANS LA MEME SERIE, LE CHANSON "BONBON SUCRé" DE ROCHEREAU, "TIMIDE MA SERENADE" DE DALIDA, INTERPRETATION DE KALLE. A TRES BIENTOT CHERS AMIS.

SITA 25/10/2019 11:18

Bonjour chers Kitenge et mbakatiers,
Après l'émotion de la redécouverte de cette chanson, 57 ans après, je l'ai écoutée attentivement, avec le recul de l'âge. Je ne suis pas déçu. Au contraire ! Les premières émotions ne trompent jamais ! Cette chanson, malgré sa rengaine répétitive, dévoile toute l'étendue de la force vocale du Grand KALLE, ainsi que son attirance pour les rythmes latinos. Cela préfigure déjà le futur AFRICAN TEAM.
Les variations vocales du Grand KALLE, la trompette (Willy MBEMBE ?), le piano (Manu DIBANGO sûrement) et le rythme cha cha cha, sont les ingrédients de l'émotion que véhicule cette chanson.
Dommage que le début soit abîmé, car Grand KALLE soignait toujours les débuts de ses chansons. J'aurais bien voulu en avoir une idée. Tant pis, si cela est impossible !
Encore une fois, merci à toi, cher Jean-Paul KITENGE.

Messager 23/10/2019 13:34

Jean-Paul,
La photo de 1957 n'a servi qu'à illustrer l'article.
Messager