Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

MUKEBAYI SERAIT-IL VICTIME DE SON IDENTITÉ ?

En RDC, Mike Mukebayi figure parmi les acteurs politiques les plus connus. Ses déclarations et surtout ses interventions lors des débats télévisés sont à la fois remarquables  et percutantes. Souvent, il crache des vérités que d’aucuns ont peur d’assumer en public. Voilà un des facteurs de sa popularité en RDC et dans la diaspora.

Sa franchise lui a déjà des créé des ennuis judiciaires au moment où il dirigeait une publication à Kinshasa. Élu  comme député dans la ville de Kinshasa lors des dernières élections, Mike Mukebayi a continué à dénoncer la corruption qui ronge la société congolaise, particulièrement le « détournement » d’une somme de 15 millions de dollars à la présidence de la République.

Embarrassés, les dirigeantsactuel actuels, se sont arrangés pour lui retirer son immunité parlementaire avant de l’emprisonner  à l’issue d’un procès expéditif. Oû est l'état de droit tant prôné !!!!

MUKEBAYI, VICTIME DE SON IDENTITÉ ?

Au-delà des considérations que nous venons d’évoquer, nous pouvons nous demander si MUKEBAYI ne serait pas victime de son identité. Car, lorsqu’on scrute son nom, on se rend compte qu’il pourrait engendrer l’origine de ses ennuis. N'avons-nous pas mentionné dans nos articles antérieurs qu'en Afrique, les noms influencent  parfois le destin des individus ?

En effet, sur le plan linguistique,   MUKEBAYI  en Tshiluba est une forme verbale comprenant, le préfixe « MU », le radical « KEBA » qui signifie chercher ou rechercher,  et la postfinale, qui est ici le suffixe de l’impératif pluriel « YI ». Donc   MUKEBYI= recherchez-le, est devenu MUKEBAYI=Traquez-le !

 Quoi qu’il en soit, Mike MUKEBAYI tenez bon. Votre combat est noble. Tous les congolais épris de justice sont de cœur avec vous !

 

Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kidiamfuka 01/10/2019 19:37

Mukebayi konso...Un homme intelligent,mais qui malheureusement agit d'une maniere indigne. Le debat democratique est tue par ceux qui confondent (sciement ou pas) la liberte de la parole aux insultes. insulter et accuser sans preuve devient une mode en RDC. L'etat de droit, c'est aussi assumer ses actes,on critique mais on insulte pas. meme Jean marie Lepen qui a une langue fourchue n'insulte pas ses collegues de la maniere dont les politiciens congolais le font.

Claude Kim 21/12/2019 08:53

Etat de droit? Mukebayi est victime de sa liberte de parole que certains confondent avec le libertinage de parole. Libre a vous.
Peut-on dire que Moise Katumbi a ete accuse dignement d'avoir fait entrer plus de 500 mercenaires au Katanga?
Que dire aujourd'hui de Bahati qui est accuse de ne pas paye les impots pour son hotel a Bukavu?
J'allais oublier le cas de la fermeture de Faden House de Martin Fayulu.
Mukebayi est un vrai-homme puisqu'il avait dit qu'il assume. Il a assume le fait de denoncer le vol de 15 millions de dollars. S'il est en prison, cela signifie que l'Etat de droit est en marche. Je ne savais pas le qualificatif " Man" (Homme, Muntu, mutu, ...) etait une injure.
Quand on se refaire a Jean Marie Le Pen:
https://www.humanite.fr/node/199817
https://www.capital.fr/economie-politique/le-pen-qualifie-de-nazi-jacques-seguela-relaxe-1293844

Samuel Malonga 24/09/2019 23:16

Mukebayi est semble-t-il jeté en prison pour avoir "insulté" un député. Honte à la justice injuste congolaise. L'État de droit est un mot creux vidé de tout son sens en RDC.

Nyanguila 25/09/2019 05:32

Chers Messager et Samuel Malonga,bonjour et tous mes remerciements pour tout le travail que vous effectuez,en sacerdoce,pour notre information. Depuis l'élection de Felix Tshisekedi,et malgré toutes les joutes en polémique,je ne me suis pas exprimé. Merci aussi pour l'explication du sens du nom"Mukebayi"de tshiluba en français.Mike-Mukebayi,quoiqu'on ne se connait pas,est marié à ma cousine même s'il lui arrive d'embrasser la culture "Mongo"en adoptant l'accent tout en se rapprochant de ce Boketshu qui ne cesse d'insulter,à tout instant,Felix Tshisekedi. Enfin,je regrette cette affaire des quinze millions de dollarrs et je me demande si sommes-nous revenus au temps des prévaricateurs de Mobutu? Et à cause de cette dénonciation Mike a-t-il été incarcéré? Profonds regrets!!! Bien à vous,j'attends toujours la réparation de mon p.c pour pouvoir taper en chiffres.