Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Samuel Malonga

LES PIGEONS VOYAGEURS DE LA MUSIQUE CONGOLAISE

 

 

Les orchestres kinois ont toujours connu des mutations dans leur sein aussi bien des dislocations. Des vastes mouvements des va et vient et de formation de nouveaux groupes ont souvent émaillé la chronique musicale. L’artiste-musicien congolais n’a jamais été stable. Son genre de vie artistique qui s’apparente à celle d’un nomade est ponctué par des départs parfois intempestifs en vue d’assurer sa carrière. C’est un éternel insatisfait qui est toujours à la recherche du bien-être et du mieux être. Dans cette effervescence, les orchestres se font et se défont, des aller et retour se multiplient entre les différents groupes, des ensembles musicaux nouveaux se créent dans un rythme endiablé.

 

Déjà dans les années 70, Sam Mangwana se voit coller le sobriquet de “pigeon voyageur”. Si l’artiste est reconnu pour sa belle voix et pour ses capacités à écrire des chansons pleines de morale, il lui est reproché son instabilité et son insatiable volonté à vouloir toujours partir vers de nouvelles aventures. Comme un oiseau migrateur, le “moraliste” de la chanson congolaise fait comme bon lui semble la ronde des orchestres kinois au gré de son humeur et de ses intérêts.

Au regard des décompositions et recompositions des groupes musicaux de la capitale, et même si  Mangwana n’est pas le seul à claquer souvent la porte des orchestres au nez et à la barbe de ses patrons, l’homme est pointé du doigt par la presse pour ses virées à travers l’univers musical congolais. Qualifié d’éternel partant, le moraliste érrant ne détient pourtant pas le triste record de l’artiste qui a le plus faussé compagnie à ses amis.  

 

L’instabilité de l’artiste-musicien congolais confronté en permanence à la pulsion du départ se nourrit de plusieurs causes. Ce nomadisme ambiant a même été le fond de commerce de certains mécènes. Si ces départs intempestifs ont secoué la majorité des groupes musicaux kinois, l’Empire Bakuba semble avoir été à la fois une exception et un havre de paix. Il a été être l’orchestre le plus stable car immunisé contre de spectre de la séparation. Les quatre ténors (Dilu Dilumona, Pépé Kallé, Papy Tex et Doris Ebuya) ont travaillé ensemble pendant plus d’un quart de siècle. L’orchestre ne s’est disloqué qu’après la disparition de l’éléphant de la musique congolaise.

 

Nous avons répertorié les artistes des deux rives du fleuve pour étayer les pérégrinations qui caractéristent leur parcours. Ce curriculum vitae artistique donne un aperçu de leur cheminement dans la chanson. Il porte en effet les noms des différents groupes dans lesquels ils ont évolué.

 

Cette liste n’est pas exhaustive. Elle peut être corrigée, modifée et complétée par les mbokatiers.

 

15 orchestres

 

MICHELINO MAVATIKU : Rica Jazz (Matadi), Comique Jazz (Matadi),  Jazz Négro (Matadi),  Comet Mambo (Matadi), Jazz Baron, African Fiesta Sukisa,  African Fiesta National, Festival des Maquisards, Grands Maquisards, Trio Zodemi, Afrisa International, Afrizam, TP OK Jazz, Makfe, Afri-Jazz. 

 

14 orchestres

 

SAM MANGWANA : Los Batchitchas (Brazzaville), Vox Africa, African Fiesta, Fiesta 66, African Fiesta National, Festival des Maquisards, Festival de Sam et Guvano, Festival de Sam, Son ensemble (Eboko Ley ?), Afrizam, TP OK Jazz, Afrisa International, Tiers Monde Coopération, Africa All Stars.

11 orchestres

 

DIZZY MANDJEKU : Myosotis, Super Négro, Conga 68, Festival des Maquisards, Grands Maquisards, Afrisa International, Amida, Africa All Stars, Son orchestre, Vévé, TP OK Jazz.  

KWAMY LASINTURA : Flambeau Jazz, Vedette Jazz, OK Jazz, African Fiesta, African Fiesta Sukisa, Révolution, Somo Somo, Kwamy et son ensemble, African Team, Bantous de la Capitale, Afrisa International.  

 

10 orchestres

 

EMPOMPO  DEYESSE : Cubana Jazz, Négro Succès, African Fiesta National, Trio Zodemi, Afrisa International, Afrizam, Tcheke Tcheke Love, TP OK Jazz, Groupe de Vonga Aye, Tiers Monde Coopération.

CANTA NYBOMA : Baby National, Super Mosinzo, Négro Succès, Bella-Bella, Lipua-Lipua, Les Kamale, Groupe Kake, Africa All Stars, Afrisa International, Les Quatre Étoiles.  

SHABA KAHAMBA : Crédit Jazz, Vainqueur Jazz, Super Bamboula, Tiampala, Vox Négro, Les Ndombe, Bella-Bella, Shabani, TP OK Jazz, Afrisa International.  

PÉPÉ KALLÉ : African Choc, African Jazz, Bamboula, Myosotis, Bakuba, Bella-Bella, Vévé, Lipua Lipua, Les Kamale, Empire Bakuba.  

  

9 orchestres

 

BOZI BOZIANA : Bamboula, Minzoto Wella Wella, Zaïko Langa Langa, Les Casques Bleus, Isfi Lokole, Yoka Lokole, Langa-Langa Stars, Choc Stars, Anti Choc.

8 orchestres

 

KIAMUANGANA VERCKYS : Los Cantina, Jazz Africain, Jamel National, Congo Jazz, Oui Fifi, Conga Succès,  OK Jazz, Vévé.  

YOULOU MABIALA : OK Jazz, Somo Somo, Vévé, Mamaki, Les Trois Frères, Mamikaze, Afri-Jazz, TP OK Jazz.  

NDOMBE OPETUN : Select Jazz (Kikwit), African Fiesta National, Afrisa International, Afrizam, Makina Loka, TP OK Jazz, Tiers Monde Coopération, Bana OK.  

DINO VANGU : Festival des Maquisards, Festival de Sam, Bella Bella, Bella Mambo, Afrizam, Makina Loka, Makina Loka de Dimaye, Afrisa International, Amicale Lipopo – African Mélodie.  

MADILU SYSTEM : Bamboula, Bakuba Mayopi, Afrisa International, TP OK Jazz, Bana OK, Royaume Système, OK Sydstème, TP Système.  

 

7 orchestres

 

SIMARO LUTUMBA : Micra Jazz, Kongo Jazz, OK Jazz, Vévé, Mi Amor, TP OK Jazz, Bana OK.  

PAPA NOËL : Rock’A Mambo, Bantous de la Capitale, African Jazz, Co-Bantou, Vox Africa, Bamboula, TP OK Jazz.  

MULAMBA MUJOS : Vedette Jazz, OK Jazz, African Fiesta, Bantou, Révolution, African Team, Afrisa International.  

MICHEL BOYIBANDA : Sympathique Jazz (Brazzaville), Négro Band (Brazzaville), Bantou, OK Jazz, Révolution, TP OK Jazz, Les Trois Frères.  

VANGU GUVANO : Diamant Bleu, Fiesta 66, African Fiesta National, Festival des Maquisards, Festival de Sam et Guvano, Dua, Singa Mwambe (Kisangani).  

BOPOL MANSIAMINA : Bamboula, Rock’A Festival, African Fiesta Sukisa, Continental, Afrisa International, Les Ya Tupas, Les Quatre Étoiles.  

ROXY TSHIMPAKA : Super Bovin, Thu Zaïna, Vévé, Kossa-Kossa, Zaïko Langa-Langa, Langa-Langa Stars, Choc Stars.  

PAPA WEMBA : Stukas Boys, Zaiko Langa Langa, Isifi Lokole, Yoka Lokole, Viva la Musica, Afrisa International, Nouvelle Ecrita.  

LOKO DJESKAIN : Jamel National, Négro Succès, Vox Africa, Vévé, Sosoliso, Les Trois Frères, Rumbaya.  

KESTER EMENEYA : Les Anges Noirs (Kikwit), Africa Dance, Luna National, Isifi Lokole, Les Kasapards, Viva la Musica, Victoria Eleison.  

TABU LEY :  Harlem-Band, African Jazz, Jazz Africain, African Fiesta, Fiesta 66, African Fiesta National, Afrisa International.

  

6 orchestres

 

WUTA MAYI : Bamboula, Rock’A Festival, Continental, TP OK Jazz, Afri-Jazz, Les Quatres Étoiles.  

MAURO MAURICE : Conga Succès, Négro Succès, Afrisa International, Afrizam, Vévé, The Best.

NSEKA HUIT KILOS : Maquis, Etumba na Ngwaka, Viva la Musica, Langa-Langa Stars, Victoria Eleison, Afrisa International.  

DJO MPOYI : Jamel, Lovy du Zaïre, Ya Tupas, TP OK Jazz, Tiers Monde Coopération, Saka Yonsa.  

MATADIDI MARIO : Négro (Lubumbashi), O.D. Jazz, Les Ndombe, Vévé, Sosoliso, Inter Palanca (Luanda).  

EVOLOKO JOKER : Le Maps Lyambule, Zaïko Langa-Langa, Isfi Lokole, Isifi Melodia, Ba Isifi Baye, Langa-Langa Stars.  

ESPÉRANT KISANGANI : Floris, Tabu National, Afrizam, Viva la Musica, Karawa Musica,   Langa-Langa Stars.  

LITA BEMBO : Vox Africa, Los Matamoros, Stukas Boys, Stukas Flams, Stukas Ley, Stukas Mombombo.

5 orchestres

 

ESSOUS JEAN-SERGE : OK Jazz, Rock’A Mambo, Bantous de la Capitale, Ryco Jazz, African Team.  

VICKY LONGOMBA : Maison Cefa, Maison Loningisa, OK Jazz, African Jazz, Négro Succès, Lovy du Zaïre.  

DOCTEUR NICO : Maison Opika, African Jazz, African Fiesta, African Fiesta Sukisa, Afrisa International.  

DIANA SPRAY : African Fiesta National, Festival des Maquisards, Grands Maquisards, Afrisa International, Inter de Palanca (Luanda).  

JOSKI KIAMBUKUTA : African Fiesta Sukisa, Continental, TP OK Jazz, Mamaki, Bana OK.  

NTESA DALIENST : Vox Africa, Festival des Maquisards, Grands Maquisards, TP OK Jazz, Afri-Jazz.  

FRANKLIN BOUKAKA : Synpathique Jazz, Négro Band, Jazz Africain, Vox Africa, Cercul Jazz.  

SAAK SAKUL :  Vedette Jazz, Ebuka Buka Dynamic Jazz, Vévé, Sosoliso, Show Machine.  

LOKOMBE NKALULU : Festival des Maquisards, Grands Maquisards, Kossa-Kossa, TP OK Jazz, Bana OK,  O.K. International (Bruxelles).  

PAPY TEX : African Choc, African Jazz, Bakuba, Bella Mambo, Empire Bakuba.  

LIKINGA REDO : Les Malou, Sensationnel, Empire Bakuba, Zaïko Langa-Langa, Zaïko Familia Dei.  

4 orchestres

 

JEANNOT BOMBENGA : Jazz Africain, African Jazz, Vox Africa, Afrisa International.

ATTEL MBUMBA : African Kings, African Fiesta National, Afrisa International, Afrizam.  

BAVON MARIE-MARIE : Les Cousins Bleus, Cubana Jazz, Cobantou, Négro Succès.   

LENGI-LENGA : Thu Zaïna Mopwa, Zaïko Langa Langa, Casques Bleus, Zaïko Familia Dei.

VATA MOMBASA : Myosotis, Lipua Lipua, Vox Africa, Makina Loka.  

MANUAKU WAKU :   Bel Guide , Zaïko Langa Langa, Les Ya Tupas, Grand Zaïko Wawa.  

KINZUNGA RICOS : Zakama Mondial, Bella-Bella, Lipua-Lipua, Les Kamale.  

FREDDY MAYAULA : Africana (Bruxelles), TP OK Jazz, Les Redoutables, Mamaki.  

KOFFI OLOMIDE : Sele Sele, Viva la Musica, Historia Musica, Quartier Latin.  

BIMI OMBALE : Les Zeze, Zaïko Langa-Langa, Zaïko Famila Dei, Basilique Loningisa.

 

3 orchestres

 

PAMELO MOUNK’A : African Fiesta, Bantous de la Capitale, Trio Cépakos.

BOMBOLO BOLHEN : Vedette Jazz, OK Jazz, Négro Succès.  

MAX MONGALIi : Yéyé National (Bruxelles), African Fiesta National, Les Ya Tupas.  

DILU DILUMONA : Révélation, Bakuba, Empire Bakuba.  

NYOKA LONGO : Bel Guide, Zaïko Langa-Langa, Zaïko Nkolo Mboka

MBAKI DEBABA : Viva la Musica, Historia Musica, Choc Stars.  

CARLYTO LASSA : Oka, TP OK Jazz, Choc Stars.

2 orchestres

 

CHANTAL KAZADI : African Fiesta Sukisa, African Soul.  

LUAMBO FRANCO : Maison Loningisa, OK Jazz.  

KALLÉ JEFF : African Jazz, African Team.  

 

 Samuel Malonga

 

Sources :   -    Dictionnaire des immortels de la musique congolaise moderne

                -    Discog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

owffmixpxi 05/12/2019 13:06

Liberty Leather Ianthe Medium Notebook: £45, Liberty

bala gilbert 07/10/2019 01:08

travail bien fait .mais j aimerais savoir si kwamy et mangwana avaient preste ensemble dans l african fiesta sukisa a un moment donne

Samuel Malonga 05/11/2019 19:15

Cher Gilbert,
Sam Mangwana n'a jamais été dans l' African Fiesta Sukisa.

Blondé 15/07/2019 16:49

Ma préoccupation est de savoir s'il y a un ou des musiciens congolais restés fidèle à un orchestre ou mieux il y a t-il possibilité de rester fidèle à un ensemble?

Messager 15/07/2019 16:58

Moi je citerais Franco. Car en dehors de petites formations au dėbut de sa carrière, il est restė fidèle à l'Ok-Jazz.
Messager

Nyanguila 13/07/2019 04:33

Chers Messager et Samuel Malonga,bonjour et merci à vous pour tout ce travail de reconstitution,de mise en relief,de l'histoire des changements d'orchestres de musiciens congolais. A plus et bien à vous.

Samuel Malonga 12/07/2019 21:10

La chanson "Tombe mire spa" est plutôt une composition de Franklin Boukaka.

Messager 13/07/2019 19:07

C'est ça. La confusion provient du fait c'est Franklin qui avait produit les chansons de Nėgro-succès et Negro-band sur le même album que ses 2 oeuvres.
Messager

Samuel Malonga 13/07/2019 17:23

Messager,
Je suis tombé sur l'album en question. C'est bien une adaptation de Bolhen alors que j'ai toujours cru que c'était une interprétation de Franklin Boukaka.

Messager 12/07/2019 22:10

Sam,
Je viens de vérifier, effectivement sur cet Album de 1967 il y avait deux chansons de Cercul-Jazz: Pont sur le Congo, et Nintouni ya mbi de Franklin Boukaka , deux chansons du Negro-Band: Journal Dipanda et Mokili ekoningana, et quatre œuvres du Négro-succès: Kobota elengi kobokolo pasi et Tombe Mire de Bholen, Nabosani soseti et Que Tenga hora de Bavon. En cas de doute il y a la pochette avec ces informations.

Messager

Messager 12/07/2019 21:45

Tombe Mire n'est-elle pas une interprėtation d'une chanson Afro-cubaine par le Negro-succès enregistrèe dans un même Album avec certaines chansons de Franklin Boukaka? En plus de Tombe Mire, il y a aussi Nabosani sapato de Negro-succès.
Messager