Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par EMMANUEL KANDOLO

LA TRAJECTOIRE DU PROFESSEUR ILUNGA ILUKAMBA

PAR EMMANUEL KANDOLO

 

 

 

 

Ba ndeko,

 

Lelo tokomeka kolobela trajectoire ya  Professeur Sylvestre Ilunga

Ilukamba. En réalité, kombo oyo ba boti baye bapesaki ye na bomuana ezali

Ilunga wa Kamba. Bango bazali originaires ya Kasaï, ba Luba. Par je ne sais

quelle motivation,  ba Kasaïens  misusu, surtout ba oyo babotama na

Katanga, bazalaka na tendance moko boye na koluka ko s’identifier comme ba

Katangais. Balingaka koloba tshiluba te, ata soki bazali koyoka yango, basalala

semblant lokola bazali koyoka yango te mpe balula ko bongola ba kombo na bango

d’origine mpo elanda consonance ya ba kombo ya ba Lubakat ou ya bikolo mosusu

ya Katanga. Yango wana, par illustration, Kalala Bondo ekomaki Nguz A

Karl-I-Bond, alors que  tata na ye, Luba ya Kasaï, mama nde Lunda. Kasi

atambusa sango que ye azali Lunda mpe na molongo atikala kolobela ngambo ya

tata na ye te pendant que na ba Luba bazali na société ya type patriarcale,

c’est-à-dire muasi oyo mu Luba abali, akoti na famille na ye mpe azali lisusu

ko appartenir na libota oyo awuti te mpe bana oyo bakobota bakozala sous

autorité ya tata mpo ye nde azali ko exercer puissance paternelle.

Lisusu,  Kabunda wa Kabunda ekomi Kabund A Kabund au moment où azali muena

Lulua wa kua Mfuamba Lumpungu. Ndakisa oyo esengeli e poussa réflexion na biso

na lolenge Katanga akoki kobongola kombo ya mutu tout comme akoki ko puiser

kombo na patrimoine culturel katangais mpe  alatisi yango na mopaya !!!

Na  loyenge ya ndakisa mibale na tangi nde Ilunga wa Kamba ayaki kokoma

Ilunga Ilukamba. Ilukamba ezalaka nde diminutif ya Ilunga wa Kamba.

 

Bon, abotami na mokolo mua  28 mars

1947,  na village ya Dino, district ya Haut Lomami, province ya Katanga.

Asali ba kelasi na ye école primaire ya Saint-Augustin  ya Kongolo tee na

1961, akeyi kosala ba humanités gréco-latines na collège Saint-Grégoire-le-grand,

na Karavia (Misha) yango ezali na 13 Km ya Lubumbashi. Asilisi kuna na 1967.

Azwi inscription na université ya  Lovanium, na faculté ya sciences

économiques et sociales, département ya sciences économiques. Asali ba études na

ye brillamment mpe  na 1971, abimi licencié na sciences économiques,

option : économie publique et industrielle. Université e retenir ye comme

Assistant na  faculté ya sciences économiques et sociales ya Université

Nationale du Congo campus de Kinshasa (U.NA.CO.). Pour rappel, wuta réforme ya

1971, Ordonnance-loi n°71-075 ya 06 août 1971 portant création ya Université

Nationale du Congo ;  modifiée na Ordonnance-loi n°72-075 ya 12 janvier

1972, du fait ya 3Z (changement ya Kombo ya ekolo ; ya fleuve mpe ya mosolo en

Zaïre), na mokolo mua  27 février 1971. Yango nde Université Nationale du

Congo eyaki kokoma Université Nationale du Zaïre (U.NA.ZA.).

 

Abandi carrière na ye en tant que personnel

académique na 1971 tee na 1972, Assistant chargé des travaux pratiques na

faculté ya sciences économiques mpe na molongo azali na kati ya formation

méthodologique ya recherche.

 

Na 1972 tee na 1973, akeyi formation ya

3ième cycle na Institut Africain de Développement Economique et de

Planification (I.D.E.P.)  ya Nations-Unies, na Dakar, na Sénégal. Wana

Professeur Samir Amin, azalaki Directeur kuna.

 

Na 1973, akomi Chef des travaux chargé de

l’enseignement, toujours na faculté ya sciences économiques et sociales.

 

Na 1974-1975, toujours na cadre ya

recherche, akeyi koyekola na The Institute of Development Studies (I.D.S.) ya

Université Sussex Falmer, na  Brighton, na  Royaume-Uni  de

Grande-Bretagne.

 

Mpe na 1977, a soutenir thèse ya doctorat

na na campus de Kinshasa  intitulée « Propriété publique et

convention de gestion dans l’entreprise du cuivre au Zaïre ». Wuta

1977, nde faculté e proclama ye Docteur en sciences économiques appliquées.

 

Na 1978, asali période probatoire na ye mpe

na 1979, akomi Professeur associé. Esengeli koyeba que na ba étapes nionso ya

kotangisa ou ya recherche na université, Conseil d’administration ya ba

universités nde esalaka  proposition mpo na promotion na nomination ya ba

membres ya personnel académiques  (Assistant, Chef des travaux chargé de

l’enseignement, Professeur associé, Professeur, Professeur ordinaire na

Professeur émérite) na scientifique (Assistant de recherche, Attaché de

recherche, Chargé de recherche,  Maître de recherche, Directeur de

recherche) ya ba universités. Mokano wana ebengamaka Décision. Sima nde

Ministre akozua Arrêté mpo na ko promouvoir mpe ko nommer conformément na

Décision ya Conseil d’Administration ya ba universités. Mbala mosusu tokolobela

ba étapes nionso ya kelasi oyo ezali kokumba mutu tee na soutenance ya thèse ya

doctorat mpe ba étapes ya carrière ya professeur ou ya chercheur na université

ya R.D.Congo.

 

En dehors ya université, wuta janvier 1979

tee janvier 1980, Professeur Ilunga Ilukamba  azali Conseiller économique

na Cabinet ya Commissaire d’Etat na portefeuille, Nyembo Shabani. Ye nde mentor

na ye, mutu asali ye que azala mpe asungi ye na carrière na ye mobimba.

Mbala  ekoya, tokomeka kokoma biographie ya Professeur Jean Nyembo

Shabani.

 

Janvier 1980 tee na septembre 1981,

Professeur Ilunga Ilukamba azongi na université mpe akomi Conseiller chargé ya

coopération  universitaire ; interuniversitaire ; nationale et

internationale na Cabinet ya Vice-Recteur  ya Université du Zaire

(U.NA.ZA.), campus de Kinshasa, Révèrent Père Léon de Sant Moulin.

 

Octobre 1981 tee na novembre 1982, abengami

na Conseil exécutif (Gouvernement), coordonné na Premier Commissaire d’Etat

(Premier ministre), N’Singa Udjuu Ongwakebi Untube. Kuna azui ebonga ya

Secrétaire d’Etat (vice-ministre), chargé ya Economie nationale, na département

(ministère) ya Economie nationale, Industrie et Commerce extérieur, oyo

ekambami na Commissaire d’Etat,  Pay Pay wa Syakassighe.

 

Sous coordination ya Premier Commissaire

d’Etat Kengo wa Dondo, kobanda novembre 1982 tee na avril 1983, Ilunga Ilukamba

akomi Secrétaire d’Etat  na Plan, na Commissariat général na Plan, oyo

ekambami na Commissaire général, Bokana W’Ondangela.

 

Kengo kaka Premier Commissaire d’Etat, na

avril 1983, Ilunga Ilukamba  akomi Secrétaire d’Etat chargé ya

portefeuille, na département ya Finances, Budget et Portefeuille, oyo ekambami

na Commissaire d’Etat Kiakwama Kiakiziki. Na février 1985, Kiakwaka akeyi, na

département ya Economie nationale et Industrie, toujours comme Commissaire

d’Etat. Mpe bakitabi ye na Professeur Mokonda Bonza Nzombo na qualité ya

Commissaire d’Etat na Portefeuille. Na octobre 1986, Ilunga Ilunkamba alongue

na Conseil exécutif tango Président Mobutu abomaki poste ya Premier Commissaire

d’Etat, a récupérer  ba attributions nionso ya Premier Commissaire

d’Etat  mpe a nommer Kengo Commissaire d’Etat na Affaires étrangères,

Professeur Mabi Mulumba, Commissaire d’Etat na Finances et Budget.

 

Na novembre 1986, Président Mobutu a nommer

Professeur Kalongo Mbikayi, Directeur ya Bureau du Président de  la

République. Nda-Ngye Mpia, Directeur adjoint. En remplacement ya Maître Nimy

Mayidika Ngimbi, Directeur du Bureau,  akomi Vice-Premier Commissaire

 

d'Etat et Commissaire d'Etat aux Droits et Libertés du Citoyen,  mpe na

adjoint na ye, Professeur Tshunza Mbiye, oyo akomaki Vice-Gouverneur ya Banque

du Zaïre

 

Wuta octobre 1986, organisation ya Bureau

ya Président, sous la direction ya Professeur Kalongo Mbikayi, ezalaki na ba

Conseillers principaux mpe ba Conseillers oyo :

 

·         Conseiller

principal chargé ya supervision ya Collège ya ba Conseillers

politico-administratif et diplomatique, Kasasa Cyniati

 

Ba Conseillers : Malu wa Koni,

Nyamwisi Muvingi, Mumbala Bom, Yezi Mpyana Fumu ;

 

·         Conseillère

 principale chargée ya supervision ya Collège ya ba Conseillers

juridiques, Maître Basiala Maka

 

Ba Conseillers : Maitre Panzu

Nianga, Professeur Mukadi Bony, Kudianfela Muteba, Lilolo Mangpote ;

 

·         Conseiller

principal chargé ya supervision ya Collège économique, financier et monétaire :

Professeur Kinzozi  Mxutukidi Ngindu Kogbia

 

Ba Conseillers : Mbuyi Kabanda,

Professeur Ilunga Ilukamba, Molele Nzebwa Moponda, Nkonko Nzeza ;

 

·         Conseiller

principal chargé ya supervision ya Collège ya ba Conseillers Socioculturels,

Ramazani Baya

 

 

Ba Conseillers : Mwepu Kasenda,

Professeur Mupapa Say, : Mwepu Kasenda Nimy Nzonga, Tingbo Nyi Zonga

 

·         Conseiller

principal charge ya supervision ya Collège ya ba Conseillers techniques.

Isengingo Kambere Ng’Ise

 

Ba Conseillers : Basibanga

Mudibu, Senga Mavungu, Lumu Badibayi, Mabata Niambul.

 

Réorganisation oyo esalaki que Maître

Basiala a remplacer Muke Kandong. Ce dernier akitanaki Bokana W’Ondangela, en

qualité ya Conseiller principal en charge ya supervision ya Cellule yambo ekoma

kobengama (Collège) juridique, tango azuaki promotion na ebonga ya Directeur

adjoint ya Bureau du Président. Muke Kandong, un juriste très compétant,

méticuleux, perfectionniste mpe regardant na moindre détail. Un vrai cerveau

oyo ba Directeurs nionso ba admira mosala mua ye mpe ba oyo basala na ye elongo

batikala admiratifs. Muke Kandong ayaki komaki Secrétaire ya Conseil exécutif,

yango wana abandaki ko participer na ba réunions nionso ya Conseil exécutif.

Adjoint na ye, Botolo Magoza.

 

Professeur Kinzonzi akitanaki Nda-Ngye Mpia

mpe na septembre 1987, tango Sambwa Pita Bangi akomi Vice-Premier Commissaire

d’Etat et Commissaire d’Etat ya Economie nationale, Finances, Budget, Industrie,

Portefeuille na Commerce extérieur, Professeur Kinzozi azuaki ebonga ya

Commissaire d’Etat délégué na Finances. Tango Kinzonzi akoti na Conseil

exécutif, Ilunga Ilukamba aye kokoma Conseiller principal na Collège

économique, financier et monétaire.

 

Ekamuisaki batu pamba te Ilunga azalaki

Secrétaire d’Etat. Amikitisi tee na niveau ya koluka kokoma Conseiller na

présidence !!! A la rigueur, alingaki ata kondima kozala Directeur

adjoint, mpo Bureau ya Président de la République ezali antichambre ya pouvoir.

Nzela wana nde ekomisaka mutu na na  sommet : Ministre, Ambassadeur,

Gouverneur ya province, Gouverneur ya Banque au Zaire, Administrateur Directeur

général, Administrateur Directeur ya ba entreprises publiques na ya économie

mixte, Haut fonctionnaire national ou international, etc. Nionso oyo mpo na

lokoso ! Kowela ba voyages na ba missions na étrangers mpo kuna ezali yelele !

Soni penza !!!

 

Na mars 1988, Professeur Kalongo na

adjoint  na ye Nda-Ngye Mpia , balongue na Bureau mpe bakomi

respectivement Commissaire d’Etat na Transport et Communication mpe Commissaire

d’Etat na Mines et Energie. Professeur Mokonda akomi Directeur du Bureau mpe

Maitre Phanzu Nianga oyo  azalaki Conseiller na Collège juridique, akomi

Directeur adjoint. Ilunga Ilukamba, libanda, akomi hors circuit.

 

Wuta mars 1988, Ilunga Ilukamba azalaki

lisusu na ebonga te. Kasi Président Mobutu  alukalaki ye quelque chose mpo

azala mpiaka  mpiaka te, question ya ko maintenir train de vie ya likolo.

A nommer ye  na ba Conseils d’administration ya ba entreprises mine mibale

ya économie mixte : Administrateur na Zaïre Golf Oil mpe Administrateur na

Bralima avec mandat ya 6 ans na chaque Conseil  d’administration.

 

 

 

Sima ya mbula mine na kati ya qui cherche,

tango gouvernement Lunda Bululu esalemi na mai 1990, Ilunga Ilukamba azali na

kati en tant que Ministre ya Plan. Kobanda mai 1990 tee na mars 1991, ebandaki

komonana que azalaki vraiment na maîtrise ya ba dossiers te.  Promotion ya

ba  investissements  publics  na privés ezalaki efficace te,

planification structurée ya politique ya développement économique et social oyo

bazalaki kolobela mpo na ko stabiliser mpe ko relancer économie ebandaki

komonana penza te. Nzoka nde mpo na ko relancer production esengeli naino

kosala une remise à l’ordre na gestion ; koluka ko fandisa stabilisation

économique na financière mpo na contrôle na régulation ya demande wana nde

koluka sika ko relancer production (action sur l’offre). Na programme ya

stabilisation oyo esengelaki ko élaborer ba propositions, programme ya

activités économiques ezali kosimba te mpo ba chiffres ya ba opérations

extrabudgétaires ya trésor ebandaki kaka ko exploser mpe ko creuset déficit.

Aleki na télévision sans kozala na ba données statistiques actualisées

(Institut National ya Statistique ezali sous tutelle ya ministère ya Plan)

azali ko s’embrouiller na ba chiffres na calculs ya planification. Ndenge nini

akokaki ko schématiser ba conditions ya planification ?

 

 

 

Mars 1991 tee na octobre 1991, Ilunga a se

retrouver na gouvernement Mulumba Lukoji. Ce dernier, azali mbiaka na Plan mpe

asala kuna en tant que Directeur général na Commissariat général na  Plan

mpe azalaki Commissaire général na Plan. Tokozongela biographies ya ba

professeurs Lunda Bululu na Mulumba Lukoji na mbala ya sima. Professeur Mulumba

Lukoji a préférer Bombito Botomba Lompio, (azalaki Conseiller économiques na ye

na Plan, Conseiller principal ya Premier Commissaire d’Etat, Kengo) oyo azalaki

Ministre ya Finances na gouvernement Lunda Bululu, apesi ye ebonga ya Ministre

ya Plan et Aménagement du territoire mpe Ilunga Ilukamba azui ebonga ya

Ministre ya Finances.

 

Déjà na nomination na gouvernement Lunda

Bululu, Ilunga Ilukamba asalaki feti munene epayi na ye na Binza I.P.N. Tangu

Mulumba Lukoji a reconduire ye, asali lususu feti. Na espace ya deux mois,

asalisi lususu feti mpo na kosepela ndenge akongoli  ba millions na

devises étrangères. Heure wana ye na Bombito Botomba Lompio bazali koleka na

Télé-Zaire na émission minene lokola Plein Feu, animée na Kitutu Olewontua ou na

Tshilonda Tshia Mulamba. Bien que Ilunga Ilukamba abandaki ko fouter grave,

kasi Bombito  abandaki ko étaler éloquence na ye, ko  emballer ba

téléspectateurs na bla bla pendant que planche à billets kuna  na Banque

du Zaïre  ezali ko fonctionner butu moyi mpe mayele esili bango mpo na ko

stopper hyperinflation.

 

 

 

Batu ya liboso basomba ba B.M.W. série 5 ya bleu.

Wana Ilunga Ilukamba azali koyebisa batu qu’objectif ezali GE.CA.MINES. Wana

ezala rêve na ye munene mpo objrctif ultime na ye ezalaki ya ko conquérir

ebonga munene kuna. Kutu tozali  koyeba lisusu na forum moko esalemaka

intitulé : Place et rôle du capital zaïrois dans le développement national :

actes du colloque tenu à Kinshasa du 16 au 21 juin 1980, wana azali Conseiller

na na Cabinet ya Professeur Nyembo Shanani, na département ya Portefeuille.

Apuata Umba di Kamitala, Administrateur délégué-général ya GE.CA.MINES.,

 na lolenge azali kokoka ko mettre ba mécanismes solides te mpo na ko

lutter contre fluctuation ya prix ya cuivre na marché mondial ! Umba di

Kamitala azongisela eyano mbala moko : « est-ce que okanisi malamu na

lolenge okoki kozua solution na likambo oyo ya stabilisation ya prix ya cuivre

? ». Umba di Kamitala ayebaki arrière pensée na ye mpe intentions na ye.

Nzela ya GE.CA.MINES. ekomaki mua nkokoso mpo na Ilunga Ilukamba pamba te Umba

a pika na ebonga wana tee aye kokoma Commissaire d’Etat ya Mines et Energie,

tutelle ya GE.CA.MINES. Sima, Mulenda Mbo Milambo, nde akomaki wana mpe ba

adjoints bakomaki mingi mingi ba Administrateurs ya ba services de

renseignements. Eyaki kokoma boye suite na grand kata ya Mulenda epayi ya

Président Mobutu. Kata supérieur wana batu ya renseignements batetela yango

boule à tel point que esengelaki bazalaka zalaka wana. Oyo ezali masolo

mosusu !

 

 

 

En tant que Ministre ya Finances,

esengelaki Ilunga Ilukamba azala na contrôle, kosala ba audits externes mpe

kolandela  gestion financière ya ba entreprises ya l’Etat. Ye lisusu nde

esengelaki alandela gestion ya Banque du Zaïre mpe na ba mouvements nionso ya

mbongo ezali kosalema  na compte ya trésor public. Justement, Banque du

Zaïre ekomaki incapable ya ko maintenir taux de change mpe ezalaki kosala face

na ba difficultés énormes ya trésorerie ewuti na ba causes structurelles :

dépenses publiques ezali maitrisées te, déficits budgétaires ezali kaka ko

vimba,  dépréciation accélérée ya Zaïre monnaie (mbongo ezali kaka kosila

valeur), insuffisance ou manque ya ba devises étrangères. Causes

conjoncturelles : environnement économique et politique  défavorable

mpe ezali kokimisa ba investisseurs mpe ko installer manque ya confiance epayi

ya ba bailleurs de fonds. Tango wana, nani azali Gouverneur ya Banque du Zaïre

? Nyembo Shabani, vieux na ye, mutu asali ye. Mutu nionso ayebi que période oyo

nde inflation annuelle ekomali likolo ya 500% mpe croissance économiques e

chutaki tee na -3%. Na lolenge oyo ndenge nini ko stabiliser monnaie mpo na

loluka ko défendre pouvoir d'achat ya ba Zaïrois?

 

 

 

Sima ya ba pillages ya septembre 1991,

situation politique ekumbi na ba accords ya Palais de marbre mpe gouvernement

Mulumba Lukoji ekueyi. Ilunga Ilukamba akoti mayi, kasi azali toujours na

mouvement. A maintenir train de vie na ba voyages na poto mpe na Afrique du

sud. Plus ezali kowumela sans poste, ba moyens mpe ezali kokita mpe muke muke

abandi kolimua na circuit.

Suka suka akotaki vide penza. Akomaki

kobeta ba tours na Afrique du Sud, sans plus. Tee Nyembo Shabani ayaki kotiya

ye poids, tokomi komona ye na délégation congolaise na ba sessions annuelles ya

ba Gouverneurs ya ba Banques centrales oyo esalemaka na Washington, na Fond

monétaire internationale. Tango wana André-Philippe Futa azalaki ministre ya

Finances mpe ye nde azalaki Chef ya délégation, Jean-Claude Masangu Mulongo,

Gouverneur ya Banque centrale du Congo. Na kati wana mpe Matata Mponyo

azalakai.

Sima, a se retrouver Directeur ya Institut

des Recherches Economiques et Sociales (I.R.E.S.) ezali attacher na faculté ya

Sciences économiques et gestion ya Université de Kinshasa (UNI.KIN.). Campus de

Kinshasa ekomaki kobengama UNI.KIN.  na lotomo ya Ordonnance-loi n°81-142 ya 03

octobre 1981. I.R.E.S. oyo ya ye ekokaki kokonana na oyo ya Prof Hugues Leclercq tango

azalaki Directeur te.

 

Ilunga Ilukamba bien que de fois a se

retrouvaka membre scientifique  ya Cahiers économiques et sociaux de

l'U.N.A.Z.A, lettre mensuelle ya I.R.E.S., ba publications na ye ezali ya

kotanga na misapi ya loboko ata moko. Soki totali malamu, ba publications wana

ezali mingi mingi na objectif ya ko remplir ba critères mpo na koluka promotion

na ba grades ya personnel académiques (wuta Assistant tee professeur) mpe

nionso kaka na cuivre. Bref, ezali na yango tirer kaka na ba grandes lignes ya

thèse na ye ya doctorat. Azali penza un paresseux scientifique. Est-ce que

azali vraiment passionner mpo na enseignement na université? Totuni boye pamba

te passion nde ezali ko permettre transmission ya savoir. Azali Professeur na

université kaka moko. Ebongo en 40 ans ya ki professeur a diriger ba thèses

boni ya doctorat? Kobanda 1991 tee na 2008 azalaki na vide, ndenge nini akokaki ko

publier ata ouvrage moko te ? Depuis 1984, ata publication moko te, ezali

kolakisa tout simplement moins d’intérêt azali ko accorder na science. Mais,

tozali koyoka partout Professeur, expérience, l’oiseau rare, etc.

 

 

 

Alongue na Recherche alandi mbongo.

Na  12 janvier 2008, Kabila a nommer ye Secrétaire Exécutif du Comité de

Pilotage de la Réforme des Entreprises du Portefeuille de l’Etat (CO.PI.R.E.P.),

Jeannine Mabunda Lioko Mudiayi nde a proposaki ye, mpo ye nde ministre ya

portefeuille.

 

 

 

Na mosala oyo  CO.PI.R.E.P. asalaki a

proposaki na gouvernement  a mener réforme ya ba entreprises ya

portefeuille de l’Etat  oyo ezali kotambola malamu te. En réalité, ba

entreprises nionso ya l’Etat ezali en bonne santé économique et financière te

mpo ezali na yango performante te neti kaka l’Etat yango moko ezali ya kopola.

Yango wana l’Etat alingi abendana na ye mpe asali que ba entreprises ya

portefeuille etambola selon droit commun, relativement na Décret du

Roi-Souverain ya 27 février 1887 sur les sociétés commerciales. Peu

importe  objet social na yango (civil ou commercial) ekobengama : Société

en Nom Collectif (S.N.C.), Société en Commandite Simple (S.C.S.), la Société

Coopérative (S.C.), Société Privée à Responsabilité Limitée (S.P.R.L.), Société

par Actions à Responsabilité Limitée (S.A.R.L.) mpe ezali  regroupées en

trois catégories : société des personnes, sociétés des capitaux et sociétés à

cheval.

 

Désormais, l’Etat a se désengager même soki

akotikala ko détenir participation uniquement na ba limitations ya activités

commerciales et économiques. Sika, tobunga te que statut juridique neti

ebonguani na personne morale ya droit privé, ekoki sika kozala déclarer en

faillite ou  en cessation de payement mpe ekoti na banque route. Eloko

ekokaki kosalema te soki ezali sous le régime ya droit public. Désengagement

oyo ekumbi na privatisation mpe na dépiècement ya GE.CA.MINES. mpe kolalisa

yango complètement. Yango wana ba bongoli ba entreprises publiques congolaises

 en sociétés commerciales, na kati wana Société  Nationale des

Chemins de fer du Congo  (S.N.C.C.).

 

Ba lois oyo ezali kotambola na reforme oyo

:

 

·         loi

n° 08/007 du 7 juillet 2008 portant dispositions générales relatives à la

transformation des entreprises publiques ;

 

·         loi

n° 08/008 du 7 juillet 2008 portant dispositions générales relatives au

désengagement de l’Etat des entreprises du portefeuille ;

 

·         loi

n° 08/009 du 7 juillet 2008 portant dispositions générales applicables aux

établissements publics ;

 

·         la

loi n° 08/010 du 7 juillet 2008 fixant les règles relatives à l'organisation et

à la gestion du portefeuille de l'Etat.

 

Article 3

 

Aux termes de la présente Loi, il

faut entendre par :

 

Entreprise du portefeuille :

toute société dans laquelle l’Etat ou toute personne morale de droit public

détient la totalité des actions ou une participation ;

 

Entreprise publique : toute

entreprise du portefeuille de l’Etat dans laquelle l’Etat ou toute personne

morale de droit public détient la totalité ou la majorité absolue des actions

ou parts sociales

 

 

·         Décret

n° 09/12 du 24 avril 2009 établissant la liste des entreprises publiques

transformées en Sociétés commerciales, Etablissements publics ou Services

publics (Service de documentation de la Primature, Kinshasa/Gombe) ;

 

 

·         Décret

 

n° 09/13 du 24 avril 2009 portant dissolution et liquidation de quelques

entreprises publiques (Service de documentation de la Primature,

Kinshasa/Gombe)

 

 

Na mars  2014. Ilunga akomi

Administrateur Directeur général ya Société Nationale ya Chemin de fer ya Congo

(S N C C).

 

En tant que  Directeur général, Ilunga

azali na pouvoir ya ko approuver ba comptes ya exploitation prévisionnelles na

ba  budgets d’exploitation (recettes na dépenses) mpe na budget ya

investissement (recettes na dépenses). Ayebi malamu ba détailles nionso ya ba

dépenses ya fonctionnement na ba dépenses ya équipement, ba coût ya baise ya

volume ya exploitation ya ba lignes, ba opérations ya charges mpe pertes, ba

niongo miyike epayi ya ba fournisseurs, situation financière catastrophique oyo

ezali effectivement kokumba na cessation de paiement, na situation désolante ya

patrimoine ya entreprise. etc. Pour quel résultat ? Conseil d’administration

ebandaki ko établir ba états ya ba projections ya ba recettes prévisionnelles

en fonction ya ba éléments nini mpo mbongo ezali te ?

 

Mutu nionso akoki komona que Ilunga

Ilukamba a briller na incompétence ! Ndenge nini bakoki kotiya mutu oyo atikala

kozala gestionnaire ya une entreprise te na tête ya gestion ya entreprise

malade lokola Société Nationale des Chemins de fer du Congo (S.N.C.C.)?

 Tokoba, est-ce que Ilunga Ilukamba azali na expertise ya mutu oyo a

redressaka ba entreprises en difficulté ? Asala ata preuve moko te na gestion

ya entreprise, esengeli te ko croire na miracle, azalaki na ye wana mpo na

koboma l’heure. Ezali likambo ya kokamua te mpo ba oyo bayebi ye, bakokaki ko

s’attendre na ba résultats positifs te. Totala etamboli na ye,  ye nde

gouvernement epesaki bokonzi ya ko conduire réforme ya ba entreprises publiques

en mettant en place ba stratégies globales sectorielles na ekumbeli ya Comité

de pilotage de la réforme des entreprises publiques (CO.PI.R.E.P.)  selon

ba décrets n°136/2002 ya 30 octobre 2002 et 04/047 ya 20 mai 2004. Ba

entreprises visées ezali  ya secteur ya : mines, énergie, finances,

transport na communication. Wapi mosala yango ? Wapi ki économiste oyo bazali

kokanga na yango batu matoyi ? Concrètement wapi résultat ? Wapi

rentabilité économique wuta akoma na tête ya S.N.C.C. ? Ayebaki

situation ya S.N.C.C. wuta CO.PI.R.E.P.  mpo yango nde etiaki S.N.C.C. na

liste ya ba entreprises ya portefeuille oyo l’Etat azali ko se désengager.

 

 

Ndenge nini akokaki koluka ko trouver début

ya solution mpo na koluka ko résoudre ba problèmes minene oyo S.N.C.C. ezali

confronter ? Totikali komona proposition ya plan social mpe na plan ya

investissement te ? Na plan social, eyebani malamu que S.N.C.C. ezali na ba

niongo ya ba salaires ya ba ba employés na ye, sika 229 mois bafutama te. Ezali

mpe na pléthore ya batu, esengeli  kolongola batu ebele na mosala, kofuta

bango ba mbongo na bango na taux actualisé, ko comprimer ba dépenses na ko

geler ba salaires durant une période (tee soki vraiment reprise ya ba activités

ebandi komonana) mpe komeka ko réfléchir na lolenge  ya ko relancer

entreprises na ba bases nouvelles.

 

Na plan ya investissement  à la

hauteur ya programme à long terme oyo ekosala que société oyo e reprendre ba

activités na yango progressivement, neti  Ko améliorer  voies

ferrées na ko moderniser yango na ba équipements techniques électriques

modernes: vraie opération ya ko entretien ba voies, ko renouveler  yango

mpe ko maintenir yango régulièrement mpo  mauvais état na yango nde

ebomisi batu ebele na ba accidents lokola oyo ya Kakenge na Mweka, na 2007,

plus de 100 morts na perte énorme ya ba marchandises mpe ekotisa nzala na

secteur wana nioso mpo na manque ya approvisionnement. Accident ya Buyofwe mpe

eboma plus de 50 personnes, na 2017 ;

 

Kosomba ba locomotives ya sika, ba wagons

ya marchandises (minerais, produits agricoles frais na réfrigérés,

hydrocarbures na ba marchandises générales mosusu),  ba voitures voyageurs

mpe na ba locomotives ya maintenances mpe na transport ya équipement ;

 

Ko moderniser ba ateliers ya maintenances,

ko former mpe kozala na politique ya formation continue ya  ba agents na

échelon nionso mpo na bazala réellement compétitif na mosala ;

 

Ko rééquiper compagnie na ba moyens de

communication na télécommunication ya lelo oyo : ordinateur, téléphone, radio ;

 

Ko protéger ba installations, ko moderniser

ba gares, ko renouveler pars automobile : ba bus, camions et autres engins, ko

moderniser mpe ko améliorer capacité ya ba ports ya Ilebo na Kalemie,

etc.

 

Toyebi qu’évolution économique ya S.N.C.C.

ezali vraiment déplorable. Environnement macro-économique na yango ezali

instable mpe ba efforts ezali kosalama te mpo na ko stabiliser situation mpe

sima ko relancer ba activités na yango. Sous Ilunga, nde tomoni que S.N.C.C. e perdre

ba marchés ya GECAMINES na  Société de Développement Industrielle et Mines

au Congo (SO.D.I.M.CO) mpe na Société Africaine d'Explosifs (AFRIC.EX.), alors

que trafic minier nde ezali kosala plus de 60% ya chiffre d’affaires na yango

mpo transport ya ba minerais oyo ekomi kosalema na ba camions ya Moïse Katumbi.

Tozali lisusu kotuna, eloko nini Ilunga asali mpo na ko attirer ba capitaux

privés na activités ya S.N.C.C. à travers contrats de gestion ? Eloko nini

asali mpo na koluka réelle autonomie de gestion na ko fragiliser mpe ko

anéantir intervention ya l’Etat na gestion ya entreprise ?

 

Wuta 20 mai 2019, akomi na ebonga ya

Premier Ministre et Chef du gouvernement. Awa lisusu, Ilunga akolakisa biso

incompétence na ye légendaire. Soki azalaki sérieux, akokaki kondima ebonga oyo

te. Bon, ye, alandaka esika mbongo na voyages ezali.

 

 

Ilunga azali Membre du comité scientifique

ya  Conseil pour le Développement de la Recherche en Sciences Sociales en

Afrique (CODESRIA) Yango ezali na Dakar, na Sénégal.

 

 

 

Consultant ya International Fondation for

Developement Alternatives I.FI.D.A., Nyon, na Suisse.

 

Azali mpe Chevalier ya Ordre national du

Léopard.

 

Na ba publications :

 

 

Ilunga Ilunkamba, « Propriété

publique et convention de gestion dans l’entreprise du cuivre au Zaïre », Thèse

pour le doctorat de Sciences économiques, Université Nationale du Zaïre,

Kinshasa. 1977.

 

Ilunga Ilunkamba, « Conventions de

 

gestion et transfert de technologie au Zaire: le cas du cuivre »,

Africa Development, vol. 2, no. 2, 1977, pp. 73-94

 

Ilunga Ilukamba, « Stratégie pour

un contrôle national effectif de l'industrie du cuivre au Zaïre » in

Cahiers Economiques & Sociaux vol XVII è §, 1979, I.R.E.S., 132 p.

 

Ilunga Ilunkamba, « Les firmes

multinationales dans l'industrie du cuivre au Zaïre : l'art de survivre »,

dans Cahiers Économiques et Sociaux, 17, juin 1979, n° 2, p. 113-145 (p. 136).

 

Ilunga Ilunkamba, « Propriété

publique et convention de gestion dans l'industrie du cuivre au Zaïre »,

Les Cahiers du CEDAF, août 1984, n° 4-5

 

 

Patriotiquement,

 

 

Emmanuel Kandolo

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charles M 13/08/2019 23:21

Salut E. Kandolo,

Merci bcp pour cette lumiére sur le pretendu "oiseau rare" des fossoyeurs du Congo. Il n'y a rien a attendre de ces vautours.

Encore une fois merci E.Kan. La plume

Charles

Serge 30/07/2019 14:42

Mes salutations à Monsieur Kandolo. Il y a plusieurs incorrections dans le texte: Umba Di Kamitala pour Umba Kyamitala. Point n'est aussi de souligner que les balubas forment un seul peuple. Qu'ils soient du kasaï ou du Katanga. Ils tirent leur origine de leurs ancêtre Ilunga Mbidi. Ilunga Ilunkamba est bel et bien originaire du territoire de Kabalo au Katanga; donc un mulubakat. et le nom Ilukamba existe bel et bien chez les balubas du Katanga. Le nom traduit en francais serait : "i" pour "c'est". "Lukamba" pour "fil".Traduit litteralement comme: "c'est un fil". Et même dans le sens mystique, un luba du kasaï en pleine incantation s'exprime correctement en kiluba du Katanga. Les kalala;Kalombo;Kanyeba;Bondo; Nyembo;Kabongo;Kabamba;Kabuya;Mulumba;Ngoyi;Mpiana;Mutombo;Kalenga...etc se retrouvent au Katanga et au Kasai retouvent.

Claude Kangudie 28/07/2019 00:36

Mes salutations à Emmanuel. L'introduction de votre article est bien informative, pour ceux qui ne le savent pas, de ce phénomène bizarre des Luba kasaïens du Katanga est quelque chose de surprenant. La nature humaine recopie et reproduit parfois des comportements bizarres...Emmanuel, sans avoir le même savoir que toi sur notre nouveau "1er ministre", à la lecture de son nom, je m'étais dit qu'il y avait quelque chose qui clochait dans son nom...Personnellement, j'ai toujours été surpris négativement de cette attitude des "émigrés" Luba du Kasaï au Katanga...TP Englebert était constitué à plus de 60% des Kasaïens installés au Katanga. Dans les années '80, les rencontres entre Mazembe et les équipes de Kananga ou Mbuji-Mayi donnaient lieu, très souvent, aux échauffourées très violentes entre les 2 communautés. C'étaient souvent les "émigrés" du Kasaï au Katanga, se croyant supérieurs, agressaient violemment les supporters des équipes de Kananga ou Mbuji-Mayi à Lubumbashi. Cette tare touche quasiment tous ces "émigrés". J'avais un ami en France, paix à son âme, qui se prenait pour un pur "Katangais" alors qu'il était un "émigré" kasaïen...Il était si fier de son identité katangaise. Il ne m'avait jamais expliqué quel était le contenu de ce concept. Quand bien même j'arrivais à lui démontrer clairement la fausseté de ces conneries...mais rien n'y changeait. des Ilunga wa Kamba, des Kalala wa Bondo dit "Nguz Karl-i-Bond", il y en a encore beaucoup...Mais Kalala wa Bondo alias Nguz Karl-i-Bond, avant sa mort, paraitrait-il, il avait demandé pardon de ses crimes et de ses supercheries à ses frères Luba du Kasaï et en tshiluba...Emmanuel, encore une fois, merci beaucoup pour cet article qui m'a appris beaucoup de choses. RD Congo, mboka ya Cédric Nyanza, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

Samuel Malonga 27/07/2019 13:28

Belle analyse!

jpk 01/08/2019 01:40

J' interviens dans ce débat pour relever des inexactitudes dans ce que certains avancent ici.Je souscris à ce que l' un des intervenants à bien noter à propos de l' unicité du peuple luba qu' il soit du katanga ou du kasai.Nous les baluba du kasai nés au Katanga ne sommes pas émigrés.Que direz-vous alors des baluba nés à Kinshasa par exemple.?Nos parents luba nous ont toujours parlé dans leur langue maternelle qui est la nôtre aussi.Nous avons le swahili et le ciluba comme langue maternelle.Etant victimes de discrimination dans leur propre pays où on les considère comme des étrangers émigrés, certains luba ont été obligés de modifier leur patronyme mais la majorité d' ente eux conservent le nom de naissance .Il faut se replonger dans les manuels d' histoire pour approfondir l' ethnologie du peuple luba dont le fondateur est ILUNGA MBIDI originaire de Nsanga Lubangu près du lac Kisale aux environs de Kabongo.

KABUNDI Rachid 26/07/2019 13:37

Merci mille fois L'Ancien Emmanuel KANDOLO !
J'archive cet article
Nakozala koyekola yango mokolo na mokolo mpe ko m'y référer mokolo ngai mpe nako koma Gestionnaire
Salutations filiales,
????

Pedro 26/07/2019 09:42

Profondeur d'analyse impressionante!

Emile de Kinshasa 26/07/2019 09:03

Merci beaucoup, surtout pour le style; c'est ça la force de Mbokamosika.