Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Recherche désespérément la chanson « Mabala ya Kinshasa » de Ntesa Dalienst et les Grands Maquisards, et "Meta Fua Mudia" de Dr Nico.

 

 

Bonjour ,

Je consulte très souvent votre site, sur lequel je retrouve des information très utiles ,aujourd'hui je viens auprès de vous pour vous demander s'il serait possible de retrouver la chanson  "Mabala ya Kinshasa" de Ntesa Dalienst et les Grands Maquisards.

 

 

En vous remerciant d'avance,

 

Jean-Jacques BANDOKI

11 Avenue Victor Schoelcher

78711 Mantes-La-Ville

 

Bonjour,

Je suis un inconditionnel du site. Je recherche la chanson de Nico ci-dessous. Ce serait un grand plaisir pour moi de la réécouter 

Dr. Nico & L'Orchestre African Fiesta Sukisa ‎– Meta Fua Mudia 

 

 

En vous remerciant d'avance

Jean-Jacques BANDOKI

Mon cher Messager,

J'ai vu ton appel. Bien-entendu, j'ai aussitôt alerté notre ami, qui par bonheur, se trouve encore chez lui. Il vient donc de m'envoyer ''Mabala ya Kinshasa'', en fait une composition de Dizzy Mandjeku. J'espère que Jean-Jacques Bandoki en sera heureux. L'autre chanson, celle de Nico, il la cherche encore.

Bien à toi.

SN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Jacques BANDOKI 20/05/2019 17:09

Bonjour Mon cher Messager,

C'est avec beaucoup de plaisirs que j'ai lu votre message, enfin grâce à vous je peux réécouter cette chanson dont la mélodie mélancolique me rend si heureux. A mon cher « Ami commun » qui a retrouvé cette chanson mille mercis et à travers vous je lui exprime ma profonde gratitude et je suis sûr que de nombreux '' mbokatiers " comme moi qui consultons votre site seront très ravis ,pour cette trouvaille et partagerons mon bonheur

Encore merci , j'ai toujours attribué cette belle chanson à Feu Ya NTESSA, quel talent notre Dizzy Mandjeku


Jean-Jacques BANDOKI

Messager 17/05/2019 21:38

Une fois de plus nous remercions l’ami commun pour avoir exhumé cette rareté. Nous estimons que le style de la chanson s’apparente à celui du Festival des Maquisards.
Messager