Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Samuel Malonga

 Traduction de "Eswi yo wapi" par Tabu Ley et l’Afrisa

Dans cette chanson sortie en 1983 sous le label Génidia, une femme dénonce l’ingérance de son ex dans sa nouvelle vie avec un autre homme. Le succès rencontré par ce hit est à la hauteur de l’œuvre. Le texte symbolise une certaine liberté de la parole féminine. L’écriture fine de l’idole d’ébène Tabu Ley est remarquable. La chanteuse Mbilia Bel dont la voix scintille comme une onde pure a accompagné les instruments dans une singularité toute particulière.

Littéralement où ça te fait mal, la locution eswi yo wapi  veut dire en quoi çà te regarde, de quoi tu te mêles, où est ton problème, en quoi cela te dérange-t-il.

Samuel Malonga

  

"Eswi yo wapi" par Tabu Ley et l’Afrisa

Tika ngai na vanda na ngai

Laisse-moi tranquille
Tika ngai na benda nzoto

Laisse-moi mettre un terme à cette relation
Obandi kopanza na basango bipayi binso, likambo o ngai na nani eh
Tu commences même à répandre des nouvelles partout, avec qui ai-je à faire
Nayokaki yango nandimi te

Ces bruits me sont parvenus, je ne les ai pas crus
Kasi namoni lelo mbala misato

Mais aujourd’hui j’ai entendu à trois reprises
Makambo oza koloba na nzoto na ngai tembe yango yo na nani eh
Tout ce que que tu racontes sur moi, mais à qui lances-tu ce défi
Ozali mobali ngai nazali mwasi, tembe yango yo na nani eh

Tu es un homme, moi une femme, avec qui fais-tu cette gageure
Nabangi mobali ya polopolo lokola yo oyo mpasi eh
Je redoute un mari bavard comme toi, c’est dommage
Obongisaki ngai nandimi

J’accepte que tu aies transformé ma vie
Olatisi ngai mpe omemi nsango

Tu t’es occupé de ma garde-robe et tu l’as ébruité

Obimisaki ngai bipayi binso mpo ya kolakisa se lokumu na yo moko
Tu m’avais emmenée partout seulement pour étaler ton prestige
Okimaki ngai tango nabeli

Tu m’avais oubliée lorsque j’étais malade
Osalisi ngai ata moke te

Tu ne m’as même pas fait soignée
Bandima mobali na mboka na biso oyo likambo se kosalisa ah papa
Dans notre pays le conjoint est considéré s’il sait accorder son assistance
Osundoli ngai na famille na ntango ya mpasi

Tu m’as abandonnée avec toute la famille dans le malheur
Likambo yango ezali awa na motema

Je porte encore ce stigmate dans mon coeur
Obanga lisumu te oza kotonga ngai

Tu ne crains pas le péché, tu te moques de moi
Okoloba mpo na soni eh
En réalité tu parles pour cacher ta honte
Tuna ngai nayebisa yo o

Demande-moi pour que je te dise
Mosala mobali ko nini eh

Quel est le devoir d’un époux
Nzambe atinda Adamu na kati ya mokili asalisa Eva

Dieu a envoyé Adam sur terre afin qu’il veille sur Ève
Moke opesa ngai osilisi maloba kimobali na yo ya nini o papa

Tu as beaucoup parlé sur le peu de biens que tu m’as donné, qu’as-tu fait de ta masculinité cher ami

Opesa ngai lopango ata ko ba voiture ofuti nde niongo ya Adamu na Eva

Que tu me donnes une parcelle ou des voitures tu ne fais que payer la dette qu’Adam a contractée auprès d'Ève
Bandima mobali na santé ya mwasi mpe na capacité na ye ya kolatisa
Le mari est estimé en rapport à la santé de son épouse et à sa capacité à la vêtir

Tika ngai na vanda na ngai, tika napemisa nzoto

Laisse-moi tranquille, laisse-moi en paix
Nabandi kozwa mopepe moke ya repos

Je commence à jouir de la  fraîcheur de la quiétude
Makambo na yo nabosani eh

J’ai oublié tes problèmes

 

Refrain


Oyebisi na bato te ngai nabala te eswi yo wapi eh

Tu as dit aux gens que je suis pas mariée, en quoi ça te concerne

Ozali koloba te yo osukola ngai epayi wapi eh

Tu racontes que tu m’as rendue belle, où est-ce que ça te dérange
Ozwa ngai wapi eh olula ngai ndenge nini eh

Où m’as-tu rencontrée, comment m’as-tu admirée
Obala ngai tina eh opesi ngai nini eh

Pourquoi m’as-tu épousée, qu’est-ce-que tu m’as donné
Oyoki ngai na moto oye kodéranger na tina nini eh

Pourquoi m’importuner quand je suis avec un autre
Nalata nabonga obeli nde liboma ya tina nini eh

Pourquoi t’affoles-tu lorsque je m’habille avec élégance
O tokomi wapi eh mabe na ngai oti nde wapi eh

Où en sommes-nous ? As-tu oublié mes défauts ?
Tango nazalaki kolela sentiment otiaki wapi eh

Où était ton affection lorsque je pleurai de douleur

O nabendi nzoto

Je me retire

Nabimi na kati ya nzungu

Je refais surface

Eswi yo wapi eh eswi yo epayi wapi eh o
Où est-ce que ça te fait mal, où est-ce que ça te dérange

Eswi yo wapi eh, eswi yo epayi wapi eh

Où est-ce que ça te fait mal, où est-ce que ça te dérange

Eswi yo wapi eh, eswi yo epayi wapi eh

Où est-ce que ça te fait mal, où est-ce que ça te dérange

Traduction réalisée par Samuel Malonga

               Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pedro 06/03/2019 18:36

Le vers « Osundoli ngai na famille na tango ya mpasi » est ambigüe à cause du mot « famille ». Cette famille pourrait être les parents de la femme. Si le vers fait référence à ce qu’il reste de leur famille quand le mari l’abandonne, c'est-à-dire, la femme et les enfants, l’ambigüité serait éliminée si elle disait « Osundoli ngai na bana ».

Tony 04/03/2019 15:49

La transcription de cette chanson vient à point nommé en cette période ou l'humanité magnifie la femme. Félicitation à tous !!!!!!!! Celle qui sera contente de cette transcription sera mon épouse quand elle comprendra les paroles de cette chanson.!!!!!!

Tony 04/03/2019 15:24

Bonjour chers tous. Je ne sais comment remercier le frère Samuel Malongan pour la transcription de la chanson Eswi yo wapi de la grande Sœur M'Bilia Bell. Merci aussi à tous le staf du site mbokamosika. Que Dieu vous bénisse.
Bonne journée et bien cordialement à tous dans l'attente de la transcription des autres chansons.
Tony

Samuel Malonga 04/03/2019 18:28

Toujours à votre service. Merci.

Tony 04/03/2019 11:04

Bonjour Messager,

Je viens de voir la transcription de la chanson Eswi yo wapi de la grand Soeur M'Bilia Bell. Je ne sais comment remercier le frère Samuel Malonga. A tous le staf du site mbokamosika je réitère mes sincères remerciement. Que Dieu vous bénisse.
Bonne journée et bien cordialement à tous dans l'attente de la transcription des autres chansons.

Tony

Samuel Malonga 03/03/2019 21:44

Erratum
Il fallait lire : Tu ne m'as même pas fait soigner

Ngimbi Kalumvueziko 03/03/2019 13:26

"ESWI YO WAPI?" ou le fameux "LISUMU YA ADAMU NA EVA", l'éternelle dette de l'homme vis-à-vis de la femme.

Voici une chanson qu'aucun homme rompu dans l'art de conquérir les coeurs féminins et souffrant de jalousie n'aimerait ecouter. Ne dit-on pas que les coureurs de jupons impénitents sont parmi les hommes les plus jaloux? Et que même après une rupture ils ont la prétention d'avoir un certain droit de préférence? Cette réalité Mbilia Bel la rend si bien dans la chanson "ESWI YO WAPI", oeuvre de Tabu Ley de l'Afrisa International sortie en 1983. Au grand plaisir de la gent féminine. La femme qu'elle met en scène se plaint du harcèlement pressant dont elle est l'objet de la part de son ex. Celui-ci ne semble pas avoir digéré la séparation ni réalisé que celle-ci est définitivement consommée. Elle n'apprécie pas non plus ses interférences dans ses nouvelles relations, "Okuti nga na motu oye ko déranger nga na tina nini?", dit-elle et non pas du tout qu'il clame partout avoir beaucoup dépensé pour l'entretenir et avoir pris soin d'elle dans des moments difficiles. N'est ce pas là le rôle de tout homme qui se respecte? Cela rehaussait d'ailleurs son propre prestige , "Nzambe asala mobali po abatela muasi", et de toutes façons, le tout devrait être mis sur le compte de la dette que l'homme doit à la femme depuis la Création, au jardin d'Eden!
Ces vérités crachées n'ont malheureusement pas l'heur de décourager comme si les femmes vénales exerçaient un très fort pouvoir d attraction sur les hommes. Car ils sont encore très nombreux ceux qui se font deplumer et ruminent dans le silence la grande frustration d'avoir doublement perdu, et l'amour et l'argent!