Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par PEDRO

TRADUCTION DE LA CHANSON MAKFE, DE MAVATIKU ET L’AFRISA, PAR PEDRO

 

MAKFE

 

Visi e Visi nga nakobenga yo

Visi e Visi moi je t’appelle

Mava e Mavatiku yaka kobikisa ngai

Mava e Mavatiku viens me sauver

Nalingaka yo mingi kasi oyebaka te

Je t’aime beaucoup, mais tu ne l’as jamais su

Ezalaka soni mingi mwasi abanda mobali ee

Ce n’est que normal cette timidité pour qu’une femme propose à un homme

 

Visi e Visi ngai nakobenga yo

Visi e Visi moi je t’appelle

Mava e Mavatiku yaka kobikisa ngai

Mava e Mavatiku viens me sauver

Nalingaka yo mingi kasi oyebaka te

Je t’aime beaucoup, mais tu ne l’as jamais su

Ezalaka soni mingi mwasi abanda mobali ye ee

Ce n’est que normal cette timidité pour qu’une femme propose à un homme

 

Nakangi pema po naloba te

Je retiens le souffle pour ne pas parler

Bolingo etondi na motema

L’amour emplit le cœur   

Esopani lokola fulu ya masanga ebimi na molangi

Il déborde comme de la mousse de bière sortant d’une bouteille

Mama ngai nawe o ngai nawe o

Mama moi je meurs, moi je meurs

Makfe ngai nawe oo ngai nawe

Makfe moi je meurs, moi je meurs

 

Moto ayebisi yo likambo na se ya kwiti oyebaka

Quand une personne te dit quelque chose sous l’effet de l’alcool

Akanela yo wuta kala

C’est qu’elle avait déjà l’intention de te le dire

Kokamwa te ndeko ya mobali

Ne t’étonne donc pas, mon cher ami

Mama ngai nawe o ngai nawe o

Mama moi je meurs, moi je meurs

Makfe ngai nawe oo ngai nawe o

Makfe moi je meurs, moi je meurs

 

Pota ezali na mosapi kasi pasi ekoswa na motema

C’est le doigt qui est blessé, mais la douleur va droit au cœur

Nazoki na motema nzoto mobimba ekonyokwama

J’ai le cœur blessé et c’est tout le corps qui en souffre

Mama ngai nawe o ngai nawe o

Mama moi je meurs, moi je meurs

Makfe ngai nawe oo ngai nawe o

Makfe moi je meurs, moi je meurs

 

Nalinga yo kala oyebaka te

Je t’aime depuis longtemps ; tu ne l’as jamais su

Nayokaka zuwa tango osolisaka mwasi mosusu

Je pique une crise de jalousie chaque fois que tu causes avec une autre femme

Mama ngai nawe o ngai nawe o

Mama moi je meurs, moi je meurs

Makfe ngai nawe oo, ngai nawe

Makfe moi je meurs, moi je meurs

 

Ndele nayokaka na se ya motema

Il me semble, tout au fond de moi (que)

Nasilisa bageste nyonso ya nzoto po te omona

J’ai déjà épuisé tout le répertoire des gestes du corps pour attirer ton attention

Mama nga nawe, nga nawe o

Mama moi je meurs, moi je meurs

Makfe nga nawe, nga nawe

Makfe moi je meurs

 

Natuni Kelani mwana ya Ma’Nzuzi e

Je me suis confiée à Kelani, fille de Ma’Nzuzi

Ayebisi nga osi obala na yo

Elle m’a dit que tu es déjà marié

Nazongi na ndako mayi na miso o se kolela

Je suis rentrée à la maison les larmes aux yeux

Mama nga nawe, nga nawe o

Mama moi je meurs, moi je meurs

Makfe nga nawe, nga nawe

Makfe moi je meurs

 

Makfe Makfe nawe

Makfe Makfe je mœurs 

Makfe Makfe nawe

Makfe Makfe je mœurs

Mavatiku Michelino, l'auteur de Makfe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

niyi 10/12/2018 18:37

Thanks as always.

Messager 09/12/2018 20:26

Pedro,
C'est un réel plaisir de reprendre la rubrique sur la traduction des chansons, à l'attention de nos amis non lingalaphones. Grand merci.
Sur la pochette ci-haut, nous découvrons que Mavatiku Michelino est aussi l'auteur de la chanson Cassius Clay. As-tu le temps de la traduire pour nous ?
Messager

Messager 11/12/2018 13:32

Merci mon cher Blondė.
Messager

Blondé 11/12/2018 12:33

Je voudrai signaler à Messager que Pédro a déjà traduit la chanson Cassius Clay. Je ne peux pas indiquer le lien de cette traduction mais elle est sur le Blog.