Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Samuel Malonga

Joyeux anniversaire Léon Trouet Mokuna, "O Fura-Redes" 

Il y a des hommes qui font l’histoire en marquant leur époque par leurs hauts faits. Léon Trouet Mokuna est de ceux-là. L’un des joueurs congolais les plus en vu de l’époque coloniale a soufflé plus de 80 bougies au début de ce mois de novembre. Cet anniversaire est pour nous une occasion de reparler de ce grand footballeur. De sa vie, on connaît tout ou presque. Le grand buteur de V. Club (1949-1954, 1956-1957), de la sélection de Léopoldville, du Sporting de Lisbonne (1954-1956), de la Gantoise (1957-1961) et de Waregem (1961-1966), a fait parler la poudre partout où il est passé.

Dans sa biographie, le lieu et la date de sa naissance a souvent été l’objet d’une véritable confusion. Dans plusieurs sites portugais qui parlent de ses exploits tout comme dans la version néerlandaise de Wikipédia, sa naissance est fixée au 1er juin 1935 à Kinshasa. Par contre, la version française de la même encyclopédie en ligne donne la date du 28 novembre 1928. Dans une interview, Trouet lui-même s’embrouille sur l’année de sa naissance mais affirme être bien né à Léopoldville dans les années 30. 

Une pièce maîtresse sortie des archives de son club d’antan vient s’ajouter dans cet imbroglio. Mais contient-elle des données fiables susceptibles d’éclairer l’opinion sur ce point précis ? Ce justificatif n’est autre que sa carte de joueur dans La Gantoise. Mokuna l’avait signée de sa propre main le 17 août 1957 en même temps que son contrat de footballeur. 

Selon ce document écrit en flamand, Léon Trouet Mokuna n’est pas né dans la capitale mais plutôt à Tshilundu le 1er novembre 1929. On y trouve aussi son adresse, le numéro de sa carte d’identité et son dossard. Fait surprenant, il est indiqué que le buteur n’avait pas la nationalité congolaise à l’époque de la signature de son contrat. Même s’il était au Congo, il était Belge à ce moment précis. Van Mokoen, son nom flamand, ne se trouve nulle part. Il semble qu’il ne soit pas officiellement reconnu et pourrait s’agir d’un simple pseudonyme. Le Belgo-Congolais porte aussi le postnom de Motombo qu’il s’est donné à l’époque de l’authenticité alors qu’il vivait à Kinshasa.

Pendant sa riche carrière sportive, Mokuna a fait rêver tout le monde tant au Congo belge qu’au Portugal ou en Belgique. Il a été le premier Congolais à quitter la colonie pour aller jouer en Europe, le meilleur buteur des Lions lors de la tournée de la sélection de Léo dans l’ancienne métropole avec 10 buts sur les douze marqués, le meilleur buteur de la Gantoise en 1959 avec 17 buts. Il récidiva son exploit en 1960 avec 14 réalisations. Au Portugal, Trouet se vit coller les surnoms de Fura- Redes et de Bombardeiro à cause de la puissance de ses tirs. En 1955, il marqua pour le Sporting 19 buts en 13 rencontres, soit une moyenne de 1,46 but par match. Partout, Mokuna a été égal à lui-même. La star ne faisait que marquer des buts, rien que des buts. 

Aujourd’hui, la légende du football belgo-congolais passe des jours tranquilles dans la ville de Gand qu’il n’a plus quitté depuis son départ définitif de Kinshasa à la fin des années 80. Pour la postérité, ce bombardier légendaire passe pour celui qui a colorié le championnat belge avec les Buffalo de La Gantoise. A l’occasion de ses 85, 89 ou 90 ? printemps, Mbokamosika lui souhaite un joyeux anniversaire. Tout en priant le bon Dieu de bien vouloir le garder encore longtemps parmi nous. 

Samuel Malonga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mukuna-Trouet Jean-Marie 05/12/2018 14:53

Merci beaucoup Samuel Malonga pour cet article sur mon père. Il est comme le dit si bien Simba Ndaye sobre et bien documenté. Je remercie aussi les autres intervenants ici pour leurs commentaires. J'en profite aussi pour saluer les autres grands joueurs congolais du passé et ceux actuels.
Mukuna-Trouet Jean-Marie

Simba Ndaye 22/11/2018 14:35

Sam,
Voilà un magnifique hommage. Sobre et bien documenté. La légende soutient qu'une de ses frappes, tellement puissante, a déchiré les filets des buts du club adverse.
Longue vie à notre Trouet national.
Simba Ndaye

Messager 22/11/2018 19:14

Tshilundu doit être son villagr d'origine.
Messager

Messly 22/11/2018 18:32

Cher Messager,
merci pour cette confirmation. Mokuna a toujours dit qu'il est né à Leopoldville. Il est fort probable que les Mukuna sont originaires de Tshilundu.
Aussi est-il normal qu'avant l'indépendance, les Congolais étaient inscrits en tant que citoyens belges.

Félicitations à l'auteur pour le bel hommage! Bien mérité pour le premier Congolais qui est venu en Belgique en tant que footballeur.

Messager 22/11/2018 15:08

Je voudrais ajouter en signalant qu'à l'ėpoque coloniale, on condait parfois le lieu de naissance avec le village d'origine des parents, de sorte qu'on pouvait naître dans une ville, mais l'identitė mentionnait tjs le village et le territoire d'origine des parents.
Messager

Messager 22/11/2018 15:08

Je voudrais ajouter en signalant qu'à l'ėpoque coloniale, on condait parfois le lieu de naissance avec le village d'origine des parents, de sorte qu'on pouvait naître dans une ville, mais l'identitė mentionnait tjs le village et le territoire d'origine des parents.
Messager