Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

LE VICE-GOUVERNEUR GÉNÉRAL PAUL-CHARLES ERMENS.

Le Vice-Gouverneur général et commandant en chef de la Force publique, Paul-Ermens (vue de dos), remettant le chèque au Consul général de la Grande-Bretagne

Le 31 août dernier 2018, nous avions publié la question de Yoshiko sur l’appellation d’origine de l’actuel Boulevard Sendwe à Kinshasa. Plusieurs personnes y ont répondu, notamment David, Jean-Paul Kitenge Muadi et Mefe.  

Pour mieux situer historiquement nos lecteurs sur ce Parc et son initiateur, le Vice-Gouverneur général Paul Ermens, nous reproduirons les extraits des articles de notre mémoire vivante, Emmanuel Kandolo, publiés le 7 mars 2009 sur mbokamoiska, ainsi que quelques écrits et les images d’archives, tout en rappelant ques selon nos US et Coutumes, les aînés ont le devoir de transmission à l'égard des plus jeunes. Il n'est donc pas décent de s'enorgueillir. 

Messager

 

PAUL-CHARLES ERMENS, Vice-Gouverneur général du Congo belge, Lieutenant général, Commandant en chef de la Force publique. Né à Bruxelles le 8.6.1884, mort à Bruxelles le 1.11.1957.

Sorti de l’école militaire en 1903, il est affecté au régiment des Grenadiers. Emn 1912, il réjoint la mission de délimitation des frontières qui opère dans le sud du Katanga. La guerre de 1914 l’y surprend et il s’engage dans les troupes coloniales sous le commandement du major Olsen.

Nommé capitaine-commandant le 4 août 1914, il va prendre part aux campagnes d’Afrique et aux combats livrés dans l’Est africain à la tête du IIIe bataillon et est cité à l’ordre du jour des troupes pour la vigueur, la décision et le sang-froid dont il a fait preuve dans le commandement de son bataillon au combat Nyawiogi le 12 juin 1916. Il est nommé chevalier de l’Étoile africaine.

En 1918, il passe au Grand Quartier général à Udjiji et devient chef d’état-major des troupes coloniales dans l’Est africain.

De 1920 à 1925, il commande le Groupement du Katanga et va bientôt atteindre le sommet en étant investi du commandement en chef de la Force publique et devient général.

En 1930, un conflit sur la réorganisation des Forces armées éclate entre le Gouverneur général Tilkens et le commandant en chef de la Force publique, le général Paul Ermens qui démissionne et   retourne en Belgique.

En 1932, on le nomme Vice-Gouverneur général et on lui confie l’administration de la Province du Congo-Kasaï. Puis, en 1935, il devient l’assistant du Gouverneur-Général Ryckmans.

Le 1er janvier 1941, il est nommé Lieutenant général et  assume à nouveau le commandement en chef de la Force publique dont il avait démissionné dix ans plus tôt, en gardant les fonctions de Vice-Gouverneur général. Il assumera cette double charge jusqu’à la fin de sa carrière.

 

PARC OMNISPORT PAUL ERMENS

.

Le 21 avril 1946 a lieu l’inauguration officielle du Parc de Sports Général-Ermens (vice-gouverneur général et gouverneur de province). Le complexe sportif est conçu à l'initiative de Raphaël de la Kéthulle de Ryhove comme "refuge moral pour les noirs" sous le patronage d’un comité groupant plus de 70 sociétés et organismes privés de Léopoldville. Le premier avant- projet est signé en 1942 par l'architecte E. Popijn, mais la réalisation, confiée à l'architecte Marcel Hentenrijck débute à partir de 1943. Les travaux sur le site de ce vaste parc de sports avaient débuté en 1941 afin d'assécher et de combler huit hectares de marais, travaux qui ne finissent qu'en 1944 à cause de la guerre. Déjà en 1948 le parc était fort fréquenté par les Africains, bien que l'usage du lieu ait été fort réglementé.

Description 

Site où se dressait un vaste complexe sportif destiné à la population africaine. Les installations comprennent un bassin de natation de 33 sur 100 mètres, cinq terrains de football, neuf courts de tennis, et diverses dépendances. De ce complexe de style "Art Déco", il ne subsiste que quelques "ruines" dont la tribune de la piscine.

 

.

 

Suite na organisation administrative oyo Belge asalaka na 1933, Paul Ermens akomaki vice-gouverneur général ya Congo belge. Ye nde ayaki kosala parc ya munene mpo na ba jeunes ya cité indigène (cité ya batu moindo) ya Léopoldville. Parc yango ebengamaki na kombo ya Parc omnisport Ermens. Kuna azalaki na quatre terrains ya football na athlétisme, bassin ya munene (piscine), terrains ya basketball, na ya tennis mpe piste mpo na athlétisme mpe na espace ya gymnastique pembeni ya bassin. Parc  Ermens ezalaki oyo ekoma lopango ya stade tata Raphaël.

 

Na 1948, tata Raphaël atikeli Révérent père Gérard Kester ebonga ya directeur ya saint Joseph mpe atikali directeur d’honneur mpe akomi na une nouvelle mission ya éducation ya ba jeunes ya Léopoldville na makambu ya sport mpe na concrétisation ya projet ya construction ya stade munene ya football. Na début ya ba grandes vacances scolaires ya 1948, na mokolo mua 4 juillet 1948, nde tata Raphaël atiaki libanga ya liboso ya construction ya stade oyo esengelaki etongama na parc Ermens. Stade yango etongami na ba fonds ya gouvernement ya colonie, ba entreprises ya Léopoldville, ba missionnaires mpe na main d’œuvre bénévole ya bana kelasi. Stade esilaki na 1952, mpe à la grande surprise, au lieu ebengama stade Ermens, gouvernement  coloniale e imposer kombo ya stade roi Baudouin Ier  soi-disant mpo  na kolakisa ndenge colonie ezali attacher na roi na métropole. Kasi mingi mingi na population noire, ebandaki kaka kobengama stade Ermens par habitude na parc oyo ezali wana.

Emmanuel Kandolo, 7 mars 2009

 

.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article