Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

La version complète de « Congo nouveau Afrique nouvelle », de Bholen et le Négo-Succès, offerte par l’ami commun.

 Bholen  et Bavon Marie Marie, en plein concert

 

Référence : http://www.mbokamosika.com/2018/08/les-titres-dans-la-chanson-congolaise.html

 

Dans son article intitulé « Les titres dans la chanson congolaise », Samuel Malonga nous avait proposé plusieurs versions de la chanson « Congo nouveau Afrique nouvelle » dont celle de Bholen et le Négro-Succès qui ne comportaient que 34 secondes.

Comme de coutume plusieurs amis du site ont souhaité savourer la totalité de la composition de Léon Bombole. C’est ainsi que notre ami Simba Ndaye a pris l’initiative de contacter l’Ami commun. Aussitôt , ce dernier n'est, une fois de plus, montré généreux. Il nous a envoyé il y a deux jours la version de Congo nouveau Afrique nouvelle que nous dédions à tous les mbokatiers en guise de bon week-end

Par ailleurs, nous vous communiquons la requête ci-dessous, formulée par Sébastien Maludi.

Messager

Bonjour chers amis.
Je suis à la recherche d'une chanson de mon enfance, orchestre Negro Succès dont le titre devrait être Diya Sileye (pas très sûr). Les paroles sont :
Diya Diya Diya o Diya, Diya Seleye o Diya. Mema ngai chéri nalingi namona, nalingi nakoma mboka Sénégal ...
Merci d'avance
Une deuxième chanson toujours de Negro Succès : Doudou Napona, les paroles sont :

Doudou napona yeye, kodasukaka te yeye, bolingo ya Nzambe yeye ...
Merci d'avance.

Sébastien Maludi

Cette chanson a été présentée par l'orchestre Negro Succès au concours organisé par le gouvernement congolais sélectionner la chanson devant célébrer la tenue du sommet de l'OUA à Kinshasa en 1967. Les orchestres congolais en compétition devaient présenter une chanson sous le titre Congo Nouveau, Afrique Nouvelle.


La première sélection avait retenu les chansons des orchestres Africain Fiesta National de Tabu Ley Rocheteau, Vox Africa de Jeannot Bombemnga et le Negro Succès de Bombolo Bolhem. Les trois orchestres devaient exécuter leur oeuvre en public au restaurant du Jardin Zoologique. Après l'audition des chansons, c'est l'oeuvre de l'Africain Fiesta National qui a été classée première, suivie de celle de Negro Succès. D'après de nombreux participants, l'oeuvre de Tabu Ley a été primée à cause de la langue utilisée, le Français, plus compréhensible par de nombreux participants au Sommet que le Lingala.

 Pour la petite histoire, les autres orchestres dits grands tels l'OK Jazz de Luambo Franco, l'Africain Jazz de Kabasele Tshamala Grand Kalle, Africain Fiesta Sukisa du docteur Nico Kasanda avaient préféré ne pas participer au concours.

Ngimbi Kalumvueziko

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pedro 22/09/2018 18:16

Si j’étais membre du jury au Zoo, j’aurais aussi primé la chanson de l’African Fiesta National, non pas parce qu’elle est en français, mais je crois qu’elle se conforme plus au thème du concours. Rochereau égraine des éléments congolais pour la partie « Congo Nouveau » et cite les pays africains pour la partie « Afrique Nouvelle ». Une structure binaire simple, mais bien réussie.

niyi 15/09/2018 22:19

Any info on personnel?
Vocals: Zozo, Flujos?

niyi 15/09/2018 22:16

Thanks for the post and the next one. These songs do not disappoint

Big Man 15/09/2018 10:43

oyo ndeko Ngimbi alobi ezali ya solo, motu nionso na kinshasa na 1967 alobaki yango, nzembo ya négro-succès nde yango elingaki ezali ya yambo, po maloba ezali na kati na nzembo wana, ezali ya kafu-kafu, mais hélas !

Ngimbi Kalumvueziko 15/09/2018 08:45

Cette chanson a été présentée par l'orchestre Negro Succès au concours organisé par le gouvernement congolais sélectionner la chanson devant célébrer la tenue du sommet de l'OUA à Kinshasa en 1967. Les orchestres congolais en compétition devaient présenter une chanson sous le titre Congo Nouveau, Afrique Nouvelle.
La première sélection avait retenu les chansons des orchestres Africain Fiesta National de Tabu Ley Rocheteau, Vox Africa de Jeannot Bombemnga et le Negro Succès de Bombolo Bolhem. Les trois orchestres devaient exécuter leur oeuvre en public au restaurant du Jardin Zoologique. Après l'audition des chansons, c'est l'oeuvre de l'Africain Fiesta National qui a été classée première, suivie de celle de Negro Succès. D'après de nombreux participants, l'oeuvre de Tabu Ley a été primée à cause de la langue utilisée, le Français, plus comprehensible par de nombreux participants au Sommet que le Lingala. Pour la petite histoire, les autres orchestres dits grands tels l'OK Jazz de Luambo Franco, l'Africain Jazz de Kabasele Tshamala Grand Kalle, Africain Fiesta Sukisa du docteur Nico Kasanda avaient préféré ne pas participé au concours.

Ngimbi Kalumvueziko 15/09/2018 08:44

Cette chanson a été présentée par l'orchestre Negro Succès au concours organisé par le gouvernement congolais sélectionner la chanson devant célébrer la tenue du sommet de l'OUA à Kinshasa en 1967. Les orchestres congolais en compétition devaient présenter une chanson sous le titre Congo Nouveau, Afrique Nouvelle.
La première sélection avait retenu les chansons des orchestres Africain Fiesta National de Tabu Ley Rocheteau, Vox Africa de Jeannot Bombemnga et le Negro Succès de Bombolo Bolhem. Les trois orchestres devaient exécuter leur oeuvre en public au restaurant du Jardin Zoologique. Après l'audition des chansons, c'est l'oeuvre de l'Africain Fiesta National qui a été classée première, suivie de celle de Negro Succès. D'après de nombreux participants, l'oeuvre de Tabu Ley a été primée à cause de la langue utilisée, le Français, plus comprehensible par de nombreux participants au Sommet que le Lingala. Pour la petite histoire, les autres orchestres dits grands tels l'OK Jazz de Luambo Franco, l'Africain Jazz de Kabasele Tshamala Grand Kalle, Africain Fiesta Sukisa du docteur Nico Kasanda avaient préféré ne pas participé au concours.