Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Parismatch

Les 15 champions du monde d’origine africaine

 MBAPPE, DEMBELE, KIMPEMBE.

Source : http://www.parismatch.com/Actu/Sport/L-Afrique-aussi-championne-du-monde-de-Foot-1562489

 

Presnel KIMPEMBE, Samuel UMTITI, Paul POGBA, Kylian MBAPPE, Ousmane DEMBELE, Corentin TOLISSO, N’GOLO KANTE, Blaise MATUIDI, Steven N’ZONZI, Steven MANDANDA, Nabil FEKIR, Djibril SIDIBE, Benjamin MENDY, Thomas LEMAR, et Adil RAMI.  Tels sont les 15 champions du monde 2018 de l’équipe de France d’origine africaine.

Une chanson pour illustrer l'article sur les champions du monde d'origine africaine.

 

Sam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Antoine Nickel 05/08/2018 03:07

Cet article et les commentaires liés ne sont qu'inepties et malhonnêteté intellectuelle !
Vous décrivez ces jeunes joueurs comme "africains", quelle blague !
Quand pour vous, ce sera toujours "la faute aux autres", on peut raisonnablement penser que l'Afrique (laquelle d'ailleurs ?) est vraiment mal barrée.
Vous parlez de ces footballeurs aujourd'hui parce qu'ils sont champions du monde, en essayant de faire une récupération grossière.
Premièrement, si ces jeunes sont français (oui, français et non de je ne sais quel pays africain), c'est parce qu'ils sont nés ou ont grandi en France des parents qui ont préféré s'y installer. C'est à leur majorité qu'ils peuvent choisir LIBREMENT leur nationalité. Et vous poussez même le bouchon en y intégrant les antillais (doit-on rire ou pleurer ?).
Et pourquoi pas remonter jusqu'aux brésiliens ? Voire même déclarer la "Dream Team américaine" comme étant la sélection africaine ! Si le ridicule pouvait tuer !!!
Deuxièmement, vous parlez des "talents africains" qui seraient spoliés, quel farce ! Ces jeunes ont été formés, suivis et encadrés dans des centres de formation français. La France n'a pas été les chercher en Afrique où ils excellaient déjà, la plupart ne connaissent d'ailleurs pas l'Afrique.
Rien ne nous dit que Mbappé, Pogba ou Kanté auraient ce niveau de jeu s'ils avaient grandi ou été formés dans les pays d'origine de leurs parents.
Enfin, au lieu de vous en prendre à la France, vous devriez vous en prendre aux parents ou grand-parents de ces footballeurs qui ont "fui leurs pays africains" pour s'installer en France et devenir français. La France n'a pas forcé ces footballeurs, encore moins leurs parents, à prendre la nationalité française.
Alors arrêtons toutes ces polémiques inutiles qui montrent plus l'incapacité des africains de se prendre en charge que l'éternelle exploitation de l'Afrique par l'Occident. Ça en devient lassant !

Messager 05/08/2018 16:47

Antoine Nickel,
Avant 1970, les ambassades ėtrangėres se plaignaient du fait que les congolais ne sollicitaient pas de visas pour se rendre en occident. Tous ceux qui sont sortis constituent une perte pour l'afrique. Les responsabiltės sont partagėes entre les nėo-colonialistes et les dirigeants corrompus africains.
Messager

Antoine Nickel 05/08/2018 16:12

:) oui quelques coquilles :):)
Il fallait comprendre
"ont émigré", "Cet environnement inclut", "Que dirait-on" ...

Antoine Nickel 05/08/2018 16:03

Bonjour Messager,
Que l'article soit écrit par un imbécile de Paris Match dont le but à peine avoué est faire germer les relents racistes des français dit "de souche" ("on n'est plus chez nous") est une chose.
Mais que des "africains" plongent dedans pour souligner cette ineptie avec des commentaires parlant même de spoliation est une autre.
Beaucoup d'africains ont émigrés en quête d'horizon meilleur et voir leurs enfants grandir dans un environnement tout autant meilleur (que dire des migrants actuels dont des centaines périssent en mer). Cet environnement inclue le fait que leurs enfants évoluent dans milieux professionnels divers et variés dont le sport.
Continuer à déclamer que tous les noirs du monde sont africains est une aberration, tout comme le terme "africain-américain" (inventé par les escrocs des "black muslims" pour ne plus dire "noir" et qui ont fini par assassiner Malcolm X dès que ce dernier a compris la grosse arnaque).
La malhonnêteté est le fait de dire que la France a gagné grâce à l'Afrique, c'est carrément une plaisanterie. Je persiste et signe, la France a gagné car elle a su repérer, encadrer et former des jeunes qui, à leur majorité, ont pu choisir leur nationalité (certains l'ont fait pour leur pays d'origine) dès lors que leurs parents ont une origine étrangère.
Les pays africains doivent regorger des jeunes talentueux qui pourraient aussi faire des carrières comme Mbappé, Matuidi et autres, mais sans l'encadrement nécessaire, ils n'y arriveront certainement pas, car le talent seul ne suffit pas : il faut beaucoup de travail et d'encadrement.
Rappelez-vous du choix de Jo Kimpuani pour la naturalisation française, chaque sportif veut avoir le moyen de s'épanouir et avoir une chance d'atteindre les sommets dont fait partie la finale de la Coupe du Monde !
Ne blâmez donc pas la France pour avoir su faire émerger des talents parmi les jeunes d'origine africaine. Que diront-on si on les avait écartés de l'équipe nationale bien qu'ayant la nationalité française ? Racisme ?

Messager 05/08/2018 15:46

Lire contrairement. C'est difficile d'ėcrire avec un Ipad .
Messager

Messager 05/08/2018 14:18

Antoine Nickel,
ontrairement à ce que vous insinuez, cet article a ėtė ėcrit par François de Labarre de Paris Match, un français. En ce qui concerne l'encadrė du site, il prėcise que les 15 joueurs français champions du monde sont d'origine africaine. Où est la malhonnetėtė? Le fait d'indiquer leur origine africaine? Mêmes les basketteurs amėricains auxquels vous faîtes allusion, ce sont des africains-amėricains. N'est-ce pas?
Messager

Pedro 20/07/2018 19:30

Il me semble, malheureusement, que seuls ceux qui veulent exploiter savent reconnaître le talent qu’il faut exploiter. Je ne suis pas allé en Europe. Je vis dans un autre pays africain il y a vingt-cinq ans. Chaque fois que j’ai été embauché ici, il y avait un blanc sur le comité de sélection, qui ne me connaissait pas avant, et qui insistait que c’est moi qu’on devait embaucher. Et chaque fois que j’ai perdu mon emploi, ou que j’étais sur le point de le perdre, sans raison valable, c’est un frère noir ou une sœur noire qui l’a fait.

Un autre exemple : quand j’ai lu l’histoire de l’orchestre Kiam par Matthiew Lavoie (http://www.mbokamosika.com/2018/04/l-histoire-de-l-orchestre-kiam.html), je me suis rendu compte que Verckys se comportait comme un blanc avec les jeunes musiciens. Il identifie le talent des musiciens de Papa Noel et les vole en leur offrant des contrats. Quand Papa Noel se plaint, il lui demande de montrer le contrat qu’il a signé avec les jeunes gens. Puis, les Bakolo Keta découvrent qu’ils sont exploités et quittent. Mais ils ont dû revenir, parce qu’ils ne peuvent pas aller loin sans se faire exploiter.

Emile 18/07/2018 00:56

Spoliation pire et simple de talents Africains en désordre par un pays conscient de sa faiblesse ou complexe de ses ressortissants dans un sport où ses concurrents directs (Allemagne,Italie,Espagne) excellent avec les leurs. Personnellement, j'ai plus de respect à l'équipe Croate qui a joué avec ses vraies valeurs, affichant son identité sans le moindre complexe. Et dire que l'arbitre y amis aussi du sien. Ce match suscite un vrai débat où nous pouvons nous poser une vraie question, c'est quoi l'identité d'une nation ou d'un peuple?peut-on faire établir une hiérarchie entre le droit de sol sur le droit de sang? Je prends l'exemple des Léopards, qui pourrait accepter de voir évoluer seulement deux joueurs de souche sans influence entourés de joueurs d'origine étrangère?

Pedro 20/07/2018 19:31

Si Emile était français de souche, il serait membre du Rassemblement National.

Blondé 17/07/2018 12:46

Bonjour SAM,
Personnellement, j'ai vérifié l'origine des 23 joueurs de l'équipe de France au mondial 2018. 15 sont africains, 6 de diverses nationalités dont 2 ou 3 sont des îles (on peu les assimiler aux africains) et en fin Pavard et Giroud les français (encore que Giroud est moitié français). Contrairement aux auteurs de cette chanson circonstancielle, je ne suis pas euphorique pour cette victoire. Tout juste content pour la prouesse de ses africains et triste de voir que l'Afrique à de quoi dominer le monde dans plusieurs domaines mais se laisse spolier au point d'être à la traîne de tous. Prenez le cas des Pogba, il sont 3. La France prend le meilleur et la Guinée se débouille avec le reste. Imaginez le Cameroun avec ses 3 bleus pour ne parler que de ceux là. C'est vrai que c'est la France qui les forme, mais est ce qu'ils ne peuvent pas revenir au bercail? Nous nous réjouissons pour eux mais eux, savent-ils qu'ils sont encore africains? Pensent-ils à nous, à l'Afrique? Ils finissent de honnir tous les représentants africains pour que l'Afrique se range derrière eux.Joie, tristesse et nervosité même, voilà comment je perçois la victoire de la France.

Samuel Malonga 17/07/2018 18:55

Bonjour mon cher Blondé,
Votre intervention est vraiment pertinente. L'Afrique devrait être le paradis terrestre au vu de tout ce que le bon Dieu lui a donné. Sauf que nous avons des dirigeants qui ne font rien pour son développement. Au contraire, ils font tout pour qu'elle n'évolue pas. Aucune structure viable, aucune infrastructure, rien. Ceux qui mouillent leurs maillots pour la France, l'Allemagne ou la Belgique pourraient bien servir leurs pays d'origine si l'ordre et le sérieux y étaient. Leurs parents ont fuit la misère et la dictature. Ils sont à jamais perdus pour l'Afrique. En Europe, ils sont devenus des Blancs à la peau noire et ont pour trophée des femmes blanches qu'ils ont épousées. Comme vous l'avez écrit, savent-ils encore qu'ils sont Africains? Le sont-ils encore?. L'Europe nous prend tout: nos matières premières, notre élite, nos meilleurs sportifs et plaçe à la tête de nos Ëtats des chefs qui méritent même pas d'être appelés présidents. Voilà le paradoxe de l'Afrique et de l'Áfricain.

Messager 17/07/2018 18:40

La fuite des cerveaux, la fuite des talents, occasionnėes par le nėo-colonialisme ne profitent qu'à l'occident.
Messager