Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Les types de voix dans la musique congolaise

 

Les types de voix dans la musique congolaise

 

Depuis plus de dix ans, notre site a déjà diffusé, commenté et analysé plusieurs œuvres de la chanson congolaise. Toutes les belles voix de cette musique ont déjà été auditionnées. Chez-nous, ces voix sont souvent considérées par les mélomanes comme : 1ère voix, 2ème voix, basse. Dans la mesure où la musique est universelle, nous avons tenu à catégoriser les voix de nos musiciens selon les normes mondialement reconnues.

À cet égard, nous exposons les différents types de voix et de cordes vocales, en laissant le soin à nos lecteurs de ranger les voix des musiciens congolais (hommes et femmes) dans la catégorie convenable.

Étant donné la pléthore des artistes musiciens, nous n’avons pas la prétention d’avoir mentionné tous les chanteurs. Les chansons et les artistes choisis les sont à titre d’illustration. Chacun de nous est libre d’ajouter d’autres exemples.

Source : Wikipédia

Messager

 

MARIE CATHÉRINE : INTERPRÉTÉE PAR FRANCO ET LANDO ROSSIGNOL, CHEZ LONINGISA

Types de voix et de cordes vocales

Les hommes et les femmes ont des cordes vocalesa de tailles différentes ; les hommes adultes ont généralement une voix plus grave et des cordes vocales plus longues, soit entre 17 et 25 mm mesuré verticalement sur le schéma ci-contre. Celles des femmes se situent entre 12,5 et 17,5 mm.

Des facteurs génétiques sont à l'origine de la différence de taille des cordes vocales au sein d'un même sexe, ce qui a donné lieu au classement des voix de chanteurs par tessiture. On trouvera par exemple chez les hommes les basses, barytons et ténors alors qu'on aura chez les femmes les contraltos, mezzo-sopranos et sopranos. La taille des cordes vocales n'est pas la seule source de différence entre les voix d'hommes et de femmes. La cavité résonnante (trachée, bouche…) est généralement plus grande chez les hommes, ce qui favorise aussi les sons graves indépendamment des cordes vocales elles-mêmes.

KELYA : INTERPRÉTÉE PAR KALLÉ ET ROCHEREAU DANS L’AFRICAN-JAZZ

LES VOIX D’HOMMES

 

Les castrats

Chanteurs qui subissaient la castration avant la "mue" afin qu'ils conservent le registre aigu de leur voix. L'opération de la castration (ablation des glandes génitales) n'arrêtait pas la croissance qui se déroulait normalement mais le développement du larynx était, par contre, stoppé. Sous l'influence des chants d'eunuques, fort répandus dans le monde islamique, l'Espagne va favoriser le chant des castrats.

Au XVIe siècle, les femmes n'étant pas admises à chanter dans les églises, elles sont remplacées par des castrats. Les enfants sont recrutés entre 8 et 12 ans – avant la puberté – dans des familles pauvres rétribuées. La castration est effectuée en Italie, soutenue par les gens d'église

Haute-contre.

La voix de haute-contre, à la différence de celle des castrats, repose sur une technique bien particulière dans l'émission sonore. Il s'agit de ne faire vibrer les cordes vocales que sur une partie de leur longueur. Il en résulte un timbre sans vibrato. Le vibrato (repris du même substantif italien, dérivé de l'adjectif vibrato « vibré ») est une modulation périodique du son d'une note de musique.

 

Ténor

Ténor-léger : C'est la voix d'homme la plus aiguë, à l'exception des voix de haute-contre. Les ténors ont un timbre clair, des vocalises faciles dans l'aigu.

Ténor lyrique :  Il est doté d'un timbre plus riche que le ténor léger et privilégie lui aussi la beauté de la ligne vocale sur l'intensité dramatique.

Baryton

La voix de baryton est une voix d'homme, la plus commune parmi les chanteurs. La voix d'homme dite de baryton est intermédiaire entre celle de ténor et celle de basse. Elle se divise en deux catégories :

Baryton : Il a une voix chaude, prenante, parfois suave.

Baryton-basse : Elle est plus grave, associe la chaleur et la puissance du timbre de baryton à la profondeur et au caractère solennel de la voix de basse. Le baryton-basse ne chante pas les extrêmes, ni l'aigu du baryton, ni le grave de la basse. Il reste dans le médium

Basse

Ce sont les voix les plus graves. Leur voix puissante semble résonner depuis le plus profond d'une caverne.

Il y a deux catégories de basse :

- basse chantante : C'est une voix aux aigus développés et capables d'un chant lyrique voire suave

basse profonde ou basse noble. C'est la tessiture masculine la plus grave.

LES VOIX DE FEMMES

 

Mpongo Love et Abeti Masikini, deux des voix célèbres de la musique congolaise.

 

Les Contraltos

C'est la voix grave de femme au timbre noble, chaud et généreux.
Elle est assez rare.

Dans la musique classique occidentale, un contralto est le type de voix féminine dont la tessiture est la plus grave. ·  Les voix de contraltos les plus puissantes sont dites : "contraltos dramatiques", il s'agit de voix amples et sombres au timbre chaud et rond.

Les sopranos

Soprano colorature et soprano léger

C'est la voix la plus aiguë, apte à exécuter des aigus très ornés de nombreuses virtuosités. (La soprano colorature chante plus aigu d'une quinte que la soprano léger).

Les Mezzo-sopranos

C'est la voix intermédiaire, elle se situe entre la soprano et la contralto. Elle est à la fois légère et capable d'une grande richesse d'expression : aigu moins riche que la voix de soprano –

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simba Ndaye 29/05/2018 22:01

Tous mes vœux de bonheur pour le couple.
Simba Ndaye

Messager 30/05/2018 07:43

Merci beaucoup

Messager

Messager 29/05/2018 21:06

Mon cher Ndaye,
Tu l’as deviné, notre fils se marie ce week-end.

Messager

Simba Ndaye 29/05/2018 19:39

Mon cher Messager,
J'attends avec impatience la suite de cet excellent article.
Mais je m'empresse de réagir également à l'annonce subliminale qui vient d'être faite pour le weekend prochain, j'espère de tout cœur que cet ''important évènement'' sera un heureux évènement. Par les temps qui courent, nous avons tous besoin de choses positives et réconfortantes dans nos vies et dans nos familles.
Simba Ndaye

Messager 29/05/2018 14:03

Mon cher Ndaye,
Merci pour votre réaction à notre article sur les types de voix dans la musique congolaise. Ce chapitre devrait intéresser tous les mbokatiers, particulièrement ceux qui aiment la chanson congolaise.
Un événement important aura lieu dans notre famille durant ce week-end, raison pour laquelle nous serons un peu inactifs sur le site pendant ce laps de temps. À partir de la semaine prochainement, nous reviendrons sur les types de voix dans notre musique avec plus de particularités.
Messager

Simba Ndaye 29/05/2018 12:23

Vraiment, il n'y a rien à dire ni à redire. Cet article est exceptionnel. C'est le genre d'articles que l'on se dépêche de conserver dans ses archives personnelles: complet, presque exhaustif, suffisamment didactique pour être compris par le lecteur lambda, celui qui n'a pas étudié le solfège. Chapeau!
Et puis l'illustration sonore est également exceptionnelle.
On dit que ''choisir est toujours injuste''. Mais le choix des œuvres et des quelques grandes voix qui illustrent cet article est on ne peut plus judicieux.
Moi, je m'y retrouve pleinement: depuis les trois ''déesses'' Lucie Eyenga, Abeti Masikini et Mpongo Love jusqu'aux grands hommes (Gérard Madiata, Jeff Kallé, Tabu Ley Rochereau, Vicky Longomba, Jeannot Bombenga, Jules Presley Shungu Wembadio, Danos Canta Nyboma, Tedia Wunumbakidi, Côme Moutouari, Pamelo Mounka...).
Oh bien sûr! Des dizaines et des dizaines d'autres chanteuses et chanteurs, tout aussi talentueux, n'ont pas été cités. Qu'importe!
L'essentiel est de mettre en exergue l'extraordinaire richesse de la chanson congolaise. L'essentiel est également de souligner que l'écrasante majorité de ces artistes n'ont pas étudié la musique. Beaucoup n'ont eu pour bagage que ''leur seule oreille musicale'', ce qui est encore plus fort.
Pour finir, j'avoue avoir été sidéré par une découverte dans cet article. Je connaissais la chanson Marie-Cathérine. J'ai toujours reconnu la voix exceptionnelle de Lando Rossignol. Mais je ne savais pas, mais alors pas du tout, que la deuxième voix qui l'accompagne est celle de notre bon vieux Franco De Mi Amor. Incroyable! Donc, si je comprends bien, ce type chantait depuis ses débuts en même temps qu'il ''grattait'' sa guitare? Grande découverte pour moi.
Merci, mon cher Messager. C'est avec ce genre de travail que Mbokamosika n'est pas un site comme les autres.
Simba Ndaye.

Blondé 25/05/2018 17:29

Bonjour Messager
moi tu ne finira jamais de m'étonner. A cet article que je viens de lire, il n'y a que les connaisseurs qui peuvent en dire quelque chose. Comme à chaque fois sur le blog chacun à sa satisfaction. Bien que je ne comprenne rien au sujet j'ai mes délices à l'écoute des chansons d'Abeti et de Lucie Eyanga. Quelle voix ont elles utilisé, je ne me lasse pas de es écouter. Merci de nous ajouter à chaque jour une nouvelle facette de ce que je peux découvrir en toi mon ami . Merci.

Blondé 26/05/2018 11:34

Merci pour cette précision mon frère. Seulement, je voulais dire que, quelle que soit la voix d'Abeti ou de Lucie, les chansons sont très savoureuse.

Messager 25/05/2018 17:46

Si vous vous donnez la peine de lire attentivement les définitions des voix de femmes, vous trouverez quelle voix avaient Abeti et Lucie Eyenga. Selon moi Abeti était un contralto et Lucie Eyenga une Soprano.
Messager