Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

NOTIONS ÉLÉMENTAIRES DU KIKONGO.

 

Après le ngwandi, nous évoquerons aujourd’hui quelques notions élémentaires du kikongo, dans le cadre de notre nouvelle rubrique centrée sur l’apprentissage et l’appropriation de nos langues. Comme nous l’avons déjà relevé dernièrement, pour revaloriser nos langues, nous recourons aux publications des missionnaires, réalisées à l’époque coloniale, durant le processus de codification des langues véhiculaires congolaises.

Pour la langue ngbandi, nous avons voulu épingler ses particularités sur la formations des consonnes et du pluriel des noms. En ce qui concerne le kikongo, nous avons choisi de présenter le vocabulaire usuel , quelques adjectifs courants, et la conjugaison des verbes être et avoir. Toutes les notions reprises dans cet article proviennent du « Manuel pour apprendre le français aux élèves de l’École Primaire Congolaise », rédigé par un auteur anonyme en 1926, à l’école Normale de Tumba, dans le Bas-Congo.

Nous invitons, une fois de plus, nos lecteurs à nous envoyer des articles sur l’apprentissage de toutes nos langues. Au niveau du site, le champ de nos recherches est très limité. Notre objectif est de pouvoir vulgariser le plus de langues possibles.

 

Messager

  1.        Le vocabulaire usuel du kikongo

 

Français

Kikongo

Français

Kikongo

Qui ?

Nani ?

Prendre

Bonga

Voici

Tala, se tadi, ( lekwa, kifinamene)

Donner

Vana

Quoi ?

Nki ?

Montrer

Songa

Un mur

Yaka

Écrire

Soneka

Une fenêtre

Nela

S’asseoir

Fonga

Une porte

Kielo

Se tenir debout

Telema

Écoutez bien

Toma wa

Aller

Kwenda

Ouvrir

 Zuyula

Lire

Tanga

Entrer

Kota

Connaître

Zaya

Sortir

Vaika

Aimer

Zola

Fermer

Kanga

Servir

Sadila

Compter

Tanga (ntalu)

La chaise

Kiti (Kiandu)

Une maison

Nzo

Caluculer

Tanga, Ntalu

Le plafond

Banga

La tête

Ntu

L’image

Kifwanisa

La tronc

Vimbu

L’élève

Nlogoki

Les membres

Moko ye malu

Le maître

Nlongi

Le bras

Koko

Tenir

Simba

La jambe

Kulu

Déposer

Tula

Les mains

Mbanzangala

Les doigts

Nlembo

Les pieds

Tambi

Les oreilles

Nlembo mia malu

L’esprit

Ngangu

Penser

Badika, banza

L’épaule

Vembo

 

2.LA FAMILLE-KANDA

 

Un père

Se

Un grand-père

Nkak’ayakala

Un oncle

Ngw’ankazi

Un neveu

Mwan’ankazi

Un enfant

Mwana

                                   Un garçon

Nlek’ayakala

Un fils

Mwan’ayakala

Un frère

Mpangi ayakala

Une mère

Ngudi

Une grand’mère

Nkak’ankento

Une tante

Ngudi a Nsakila

Une nière

Mwan’ankazi ankento

Une enfant

Mwan’ankento

Une fille

Nlek’ankento

Une sœur

Mpangi ankento (Nsanga)

 

3. QUELQUES ADJECTIFS COURANTS EN KIKONGO

 

jOYEUX

Nkwa-kiese

Content

Akiese

Guéri

Ayeloka

En bonne santé

Nwa-vimpi

Jeune

Atoko

Humble

Asakalala

Doux

Amalembe

Calme

alembami

Pieux

Nkwa-vumi wa Nzambi

Instruit

Angangu

Charitable

Nkwa-nkabu

Attentif

Nkwa-siamisa ngindu

Présent

Akala vo

Propre

Nkwa-kinkete

Sincère

Nkwa-ludi

Négligent

Agyudi (Nkwa-kiyula)

Debout

Atelema

Couché

Alamalala

Irrespectueux

Akondelo luzitu

Désobéissant

Nkwa-nsita

Méchant

Ambi

Triste

Akiadi

Mécontent

Nkwa-fwama

Malade

Ayele

Souffrant

Nkwa-mona mpasi

Vieux

Ankakalu, ambuta

Orgueilleux

alulendo

Violent

Nkwa-ngolo

Fâché

Nkwa-nganzi

Impie

Nkwa-vweza Nzambi

Ignorant

azowa

Égoïste

amuimi

Distrait

Afwadiya

Absent

akondelo

Malpropre

Adoti

Menteur

Nkwa-luvunu

 

4.CONJUGAISON DES VERBES ÊTRE ET AVOIR

 

     Verbe être            -              Kala

Je suis

Ngina

Tu es

Wina, ona

Il (elle) est

Una, kena

Nous sommes

Tuna

Vous êtes

Luna

Ils (elles) sont

Bena

 

Verbe avoir          -                       Kala ye

J’ai

Ngina ye

Tu as

Wina ye, ona ye

Il (elle) a

Kena ye

Nous avons

Tuna ye

Vous avez

Luna ye

Ils (elles) ont

Bena ye

 

P.S, ce cours a été conçu en  1926, il est possible que, comme toute langue, la kokongo actuel  ait évolué. Que les connaisseurs nous rassurent  si tout ce que nous avons rapporté est  tout à fait correct.

 

Notes compilées et mises en page par Messager

Source: "Manuel pour apprendre le français aux élèves de l'école Primaire Congolaise", 

Ecole Normale Tumba, Imprimerie Catholiques 1926. (Frères des écoles Chrétiennes).

 

Le kikongo dans sa version ndibu. Il y a lieu de porter quelques corrections:
- Ouvrir : Zibula
- Les oreilles : Makutu (kutu est le singulier)
- Nlembo mia malu : orteil
- L'esprit : Mpeve (Ngangu veut dire Intelligent)
- L'âme : Moyo
NB: Contrairement au lingala où MOLIMO veut à la fois dire ESPRIT et ÂME, en kikongo il y a deux termes différents.

 

Samuel Malonga

Samuel,

 

Merci pour ta réaction, les corrections ont été apportées. Mais en ce qui concerne le terme « ngangu » traduit par esprit dans ce cours qui date de 1926, voici un texte qui confirme qu’il signifiait « esprit » à l’époque. Peut-on supposer que terme a été par extension  assimilé à « l’intelligence » ?

Venez petits enfants –Luwiza ingyana-ngyana

Petits enfants accourez à l’école.

Venez, venez y chercher le bonheur.

Petits enfants, troupe joyeuse et folle.

 

Venez former votre esprit, votre cœur.

 

 

Ingyna-ngyana luwiza nsualu ku malongi

Luwiza, luwiza sosa kiese

 

Ingyana-ngyana, buka nkwa kiese ye nsaka

 

Luwiza sanswa ngangu ya ntima.

Je me limite à deux petits commentaires:
1.
Songa, c’est « montrer » et non « monter ». Je n’avais jamais remarqué la proximité orthographique entre les deux mots en français. Il suffit d’oublier le r dans la racine du verbe.
2.
Nela, c’est l’emprunt à partir du mot portugais « janela ». Preuve peut-être que les taudis de l’Etat précolonial du Kongo n’avaient pas de fenêtre. Je me demande d’ailleurs si le palais du Ntotela à Mbanza-Kongo avait des fenêtres avant Diogo Cão. Mais, je me rappelle que mon prof en Zéro Année disait plutôt « mbonani » ou un autre mot de la famille du verbe « mona » (voir). Je ne sais pas s’il s’agit du mot original en kikongo (ce qui signifierait que nous avions des fenêtres dans notre architecture d’avant 1482) ou d’une fabrication intelligente.

 

PEDRO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mira 22/03/2020 14:58

Parfait

Salakialu 11/09/2018 08:23

Bonjour, je suis ravie de faire connaissance de votre blog.
Je recherche désespérément des cours de kikongo.
Est ce que par hasard vous avez connaissance d'une personne qui en dispense svp ?

Messager 13/04/2018 14:29

Merci à vous Samuel Malonga et Pedro pour vos corrections. Je constate une fois de plus, que les langues bantou ont beaucoup de ressemblance. Prenons le cas de « SHE », qui signifie père dans beaucoup de langues. Dans certaines régions, « SHE » ou « SHA » veut dire le père de, ou le propriétaire de.
J’aimerais approfondir le sens de ce mot prochainement, et de sa déclinaison dans plusieurs langues africaines.
Messager

Samuel Malonga 13/04/2018 12:48

Messager,

Le mot "esprit " dans le sens de "principe pensant " veut dire en kikongo "ngindu" (pensée, idée). Littéralement, "ngangu ya ntima" se traduit par " l'intelligence du coeur". La traduction donnée n'est pas correcte. C'est vrai comme tu l'as dit. Par extension, le mot "esprit " dans ce cas précis est assimilé à "intelligence". Mais avec la virgule contenue dans cette phrase, la bonne traduction aurait été la suivante : " Luiza (luwiza) sanswa (sansua) ngangu zeno ye ntima mieno. Car les petits enfants sont invités à former à la fois leur esprit et leur coeur.

Pedro 13/04/2018 12:46

Il faut signaler qu’il s’agit du kikongo courant, c’est-à-dire tel qu’il se parlait autour des auteurs du livre. Les emprunts sont dans le langage courant. Ainsi, le mot qui traduit « malpropre », « adoti » vient de l’anglais « dirty ».

Samuel Malonga 13/04/2018 13:04

" Adoti " a donné naissance à "doti " : caca, selles. Nos mères utilisaient souvent ce mot lorsqu'un bébé venait à déféquer dans ses couches.

Pedro 13/04/2018 12:33

Je me limite à deux petits commentaires:
1. Songa, c’est « montrer » et non « monter ». Je n’avais jamais remarqué la proximité orthographique entre les deux mots en français. Il suffit d’oublier le r dans la racine du verbe.
2. Nela, c’est l’emprunt à partir du mot portugais « janela ». Preuve peut-être que les taudis de l’Etat précolonial du Kongo n’avaient pas de fenêtre. Je me demande d’ailleurs si le palais du Ntotela à Mbanza-Kongo avait des fenêtres avant Diogo Cão. Mais, je me rappelle que mon prof en Zéro Année disait plutôt « mbonani » ou un autre mot de la famille du verbe « mona » (voir). Je ne sais pas s’il s’agit du mot original en kikongo (ce qui signifierait que nous avions des fenêtres dans notre architecture d’avant 1482) ou d’une fabrication intelligente.

Messager 13/04/2018 12:54

Pedro,
Tu as raison, c'est montrer et non monter. Je n'ai pas fait attention.

Messager

Samuel Malonga 13/04/2018 08:28

Le kikongo dans sa version ndibu. Il y a lieu de porter quelques corrections:
- Ouvrir : Zibula
- Les oreilles : Makutu (kutu est le singulier)
- Nlembo mia malu : orteil
- L'esprit : Mpeve (Ngangu veut dire Intelligent)
- L'âme : Moyo
NB: Contrairement au lingala où MOLIMO veut à la fois dire ESPRIT et ÂME, en kikongo il y a deux termes différents.