Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

TRADUCTION DE « NGAI NABOYA, NABOYA TE » ! DE FRANCO & L’OK-JAZZ

 

Depuis que nous explorons les vestiges des éditions Ngoma pourvus par Mr Flemming Harrev, d’aucuns attendaient impatiemment le tour des œuvres de Franco et l’OK-Jazz.  Vu la notoriété  de Franco et l’importance de sa discographie, nous voulions marquer la diffusion de sa 1ère œuvre de ces vestiges d’une manière particulière, en la traduisant en français s pour nos nombreux lecteurs non-lingalaphones. Une manière de rendre un hommage mérité à l’un des plus grands artistes de la musique africaine, en l’occurrence Franco Luambo.

Nous réitérerons la traduction de certaines chansons en français chaque fois que le temps nous le permettra.

Messager

.

TRADUCTION DE « NGAI NABOYA, NABOYA TE » ! PAR FRANCO & L’OK-JAZZ

Lingala

Français

1ER COUPLET

Batongoko ngai mpo bamona ngai nakoka.

Bafingaka ngai mpo bamona ngai nangala.

 

Basekisaka ngai mpo napesaka bango mbote.

 

Bayinaka ngai mpo basombela ngai Toyota/Lopango

 

Oh

REFRAIN

Ngai natuna, natuna te !

Ngai nalata, nalate !

Ngai nabima, batika te !

Ngai nasuanisa, bayoka te!

Yango Nini ?

2X

2ème couplet

 

Bayokaka likunia mpo mobali alingi ngai.

Balingaka te mpo apesaka ngai mbongo.

Bamonoko mpasi mpo nakipaka te.

Batongoko ngai mpo bamona ngai nazua.

Oh

 

REFRAIN

Ngai nakaba, batonda te!

Ngai naboya, bayoka te !

Ngai natala, bakata te !

Ngai nafinga, baboya te !

Ngai mwana

3X

 

 

Elles me critiquent car j’ai réussi.

 

Elles m’insultent car je suis rayonnante.

 

Elles me sourient car j’ai l’habitude de les saluer.

 

Elles m’en veulent car on m’a acheté une Toyota/ Une parcelle

Oh

 

REFRAIN

Si j’interroge, on me le reproche !

Si je m’habille, on n’apprécie  pas !

Si je sors, elles n’arrêtent pas !

Si je les engueule, elles s’entêtent !

Qu’en est-il en fait ?

2X

2ème Couplet

 

Elless sont jalouses car mon mari m’aime.

Elles ne veulent pas le voir m’offrir de l’argent.

Elles souffrent, car je m’en fous.

Elles me critiquent, car je suis nantie.

Oh

 

REFRAIN

Si je donne, elles ne sont jamais rassasiées !

Si je refuse, elles n’entêtent ?

Si je les fixe, elles s’en foutent ?

Si je les insulte, elles acquiescent

Moi pauvre femme

3X

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article