Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Les consonnes gb , ngb, kw, kpw, kpm et le pluriel des noms en langue Ngbandi

 

Extrait de Kodeti Yanga- Buru 3, ou l’intelligence de la langue Ngbandi, livre 3. Trouvé sur le site AEquatoria. Auteur Rodolf Mortier (Missionnaire à Molegbe ) 1950

 La Cathédrale de Molegbe

 

Introduction

Nous démarrons aujourd’hui notre nouvelle rubrique destinée à l’appropriation de nos langues. En effet, en analysant nos différentes langues, nous avons constaté qu’elles présentent certaines particularités non assimilées par le reste de la population. Raison pour laquelle nous avons effectué des recherches pour mettre la main sur des brochures axées sur la grammaire des langues nationales conçues principalement par des missionnaires durant la période coloniale.

Ainsi, nous avons l’honneur de vous exposer la formation des doubles et des triples consonnes en langue Ngbandi. Une particularité linguistique des langues parlées en Ubangi et dans l’Uele en RDC. Cette singularité a toujours donné du fil à retordre à ceux qui n’ont pas assimilé la notion des doubles et triples consonnes durant leur scolarité ou leur enfance. Nous nous souvenons encore des difficultés éprouvées par certains collègues à prononcer les noms de Christophe «Ngbenye», « Ngbendu » ou « Ngbanda » qui comportent chacun trois consonnes. La tendance était de les subdiviser en trois émissions de voix au lieu de deux. L’explication grammaticale ci-dessous nous aidera à contourner cette difficulté

Messager

 

Les consonnes : « nd » et « ng »

 

Il y a des consonnes qui sont regroupées en deux ou trois et qui sont prononcées en une seule émission de voix. Ce sont par exemple : « nd » et « ng ».

 

Les consonnes : gb et ngb.

 

En langue ngbandi, il y a des consonnes qui sont regroupés en deux ou trois et qui sont prononcées en une seule émission de la voix. Ce sont «gb» et «ngb».

 

Les consonnes :  kw, kpw et kpm.

 

Il y a encore d’autres consonnes qu’on regroupe en deux ou trois et qui sont lues en une seule émission de la voix. Certaines de ces consonnes sont : «kw», «kpw» ,et «kpm».

 

Le pluriel des noms.

 

En ngbandi, on forme en principe le pluriel d’un nom en mettant à côté de ce nom la voyelle -a-

Comme :

 

Sa      (animal)

Asa      (animaux)

Kpmi (poisson)

Akpwi (poissons)

Keke  (arbre)

Akeke  (arbres)

Koli    (homme)

Akoli     (hommes)

 

Il existe aussi des noms qui ne respectent pas cette règle, c’est-à-dire placer la voyelle -a- à côté de ces noms.

Pour ces noms, lorsqu’on leur adjoint la voyelle -a-, ils varient aussi

Tels que :

Zo      (personne, quelqu’un)

Azi   (personnes)

Wali  (femme)

Awo (femmes)

Myi   (enfant)

Aya  (enfants)

 

Et certains noms font leur pluriel avec combinaison du mot « nyi »  (petit, enfant)

Comme :

Nyingambi (petit enfant)

Ayangambi   (petits enfants)

Nyi fo          (jeune enfant)

Aya fo           (jeunes enfants)

Nyi wali      (jeune fille )

Aya we          (jeunes filles)

 

Exceptions au pluriel des noms

 

  1.        Il y a des noms de choses ou d’animaux qui ne font pas leur pluriel en combinaison avec la voyelle -a- : ils restent invariables.

Comme :

Gwi (sorte de taro)

Mbi to gwi (j’ai préparé des taros)

 

               On ne peut pas dire ou écrire : mbi to agwi

 

               

Para (œuf) :

Para kondo da sini (il y a beaucoup d’œufs )

        

               On ne peut dire ou écrire : apara kondo da sini

               

Kondo (poule : coq)

Mbi uo kondo sio (j’ai acheté 4 poules)

 

                   On ne peut pas écrire : mbi uo akondo sio

 

  1.        Il y a aussi d’autres noms qui n’ont jamais de pluriel comme :

    

  1.       Les parties du corps.

                      

Ma   (oreille)

Be    (cœur )

Ti      (bras)

Gere (pied, jambes)

 

                      On ne peut en aucun cas dire : ama, abe, ati, agere.

 

  1.       Ce qui est au ciel    

 

               Tel que :  

La (le soleil)

Nze      (la lune)

Zongo (saison de pluie)

 

                  On ne dit jamais : ala, anze, aburu, azongo…… Ces noms restent invariables

.

 

Prochainement, nous aborderons la conjugaison de certains verbes. Nous invitons d’ores et déjà les connaisseurs de la langue ngbandi désirant s’impliquer, à nous corriger et à nous apporter d’autres précisions sur les points abordés.

 

Notes rassemblées et mises en page

par Messager

Bonjour
Le sango parlé langue nationale en Centrafrique a presque toutes ses racines dans la langue des YAKOMA et SANGO composantes de l'ethnie que vous appelez ngbandi de l'autre bord du fleuve A quelques mots prés tout ce qui est écrit ci-haut se dit de la même manière en sango Petite précision le bras se dit plutot "maboko" comme en lingala Dans certains cas on dirait "titi" toujours le bras . L'oreille qui se dit "min" donne "ma" pour le verbe écouter ou entendre, "Mbi ma na min ti mbi"qui veut dire " j'ai entendu de mes oreilles"
Je reste toujours disposé pour apporter d'autres précisions au besoin.
J.POUKO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tesla ngbandi 24/12/2019 10:51

Je suis très content de votre effort.

Tesla ngbandi 24/12/2019 10:51

Je suis très content de votre effort.

Tesla ngbandi 24/12/2019 10:51

Je suis très content de votre effort.

Hugues Ngbanda 02/10/2018 21:24

Beaucoup de jeunes ngbandi cherchent à apprendre la langue, via Internet. Nous devons continuer les efforts pour transmettre ce que nous connaissons. Je suis moi-même en apprentissage mais à un niveau déjà un peu plus élevé. Et je rencontre beaucoup de jeunes désireux d'en savoir plus

Bozongo lucienne 02/10/2018 23:01

Tres fiere de toi. Je t encourage dans cette voix et j aporterai ma contribution a votre demande. Je serai plus a l aise dans le vocabulaire n etant pas linguiste pour m hasarder plus loin.

Messager 10/04/2018 22:43

Merci mon cher Pouko pour ta contriobution. D'autres précisions sont toujours les bienvenues.

Messager

POUKO 10/04/2018 21:02

Bonjour
Le sango parlé langue nationale en Centrafrique a presque toutes ses racines dans la langue des YAKOMA et SANGO composantes de l'ethnie que vous appelez ngbandi de l'autre bord du fleuve A quelques mots prés tout ce qui est écrit ci-haut se dit de la même manière en sango Petite précision le bras se dit plutot "maboko" comme en lingala Dans certains cas on dirait "titi" toujours le bras L'oreille qui se dit"min"donne "ma" pour le verbe écouter ou entendre"Mbi ma na min ti mbi"qui veut dire " j'ai entendu de mes oreilles"
Je reste toujours disposé pour apporter d'autres precisions au besoin
J.POUKO