Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Emmanuel Kandolo

DISCOURS DE LÉOPOLD II AUX MISSIONNAIRES SE RENDANT EN AFRIQUE, COMMENTE PAR E. KANDOLO

 

Les meilleures illustrations du rôle de l’assimilation religieuse en vue de la réussite de la colonisation et de l’exploitation économique sont probablement les discours tenus par le Ministère Belge des Colonies, et surtout le discours tenu, en 1883, par Léopold II, roi des Belges, devant les missionnaires se rendant en Afrique. Ces discours, permettent de bien saisir la véritable mission du colonisateur et de l’Église Catholique en Afrique. Tout particulièrement, ce discours prononcé par Léopold II, ensemble avec l’Église deux mains sur un gros ventre, mérite largement d’être connu, car jusqu’à aujourd’hui encore il demeure d’actualité, rien n’a véritablement changé. Voici ces discours accablants :

Discours de Léopold II, Roi des Belges, en 1883 :

Révérends Pères et mes Chers Compatriotes,

La tâche qui vous est confiée est très délicate à remplir et demande du tact. Prêtres, vous allez certes pour l’évangélisation, mais cette évangélisation doit s’inspirer avant tout des intérêts de la Belgique.

Le but principal de votre mission au Congo n’est donc point d’apprendre aux Nègres à connaître Dieu, car ils le connaissent déjà. Ils parlent et se soumettent à UN MUNDI, UN MUNGU, UN DIAKOMBA et que sais-je encore ; ils savent que tuer, voler, coucher avec la femme d’autrui, calomnier et injurier est mauvais. Ayons donc le courage de l’avouer. Vous n’irez donc pas leur apprendrce qu’ils savent déjà.

Votre rôle essentiel est de faciliter leur tâche aux Administratifs et aux Industriels. C’est dire donc que vous interpréterez l’Évangile d’une façon qui serve à mieux protéger nos intérêts dans cette partie du monde. Pour ce faire, vous veillerez entre autre à désintéresser nos sauvages des richesses dont regorgent leurs sol et sous-sol, pour éviter qu’ils s’y intéressent, qu’ils ne nous fassent pas une concurrence meurtrière et rêvent un jour de nous déloger.

Votre connaissance de l’Évangile vous permettra de trouver facilement des textes recommandant aux fidèles d’aimer la pauvreté, tel par exemple :

« HEUREUX LES PAUVRES CAR LE ROYAUME DES CIEUX EST A EUX. IL EST DIFFICILE AU RICHE D’ENTRER AU CIEL ». Vous ferez tout pour que les Nègres aient peur de s’enrichir pour mériter le ciel. (…) Vous devez les détacher et les faire mépriser tout ce qui leur procurerait le courage de nous affronter. Je fais allusion ici principalement à leurs « fétiches de guerre ». Qu’ils ne prétendent point ne pas les abandonner et vous, vous mettrez tout en œuvre pour les faire disparaître.

Votre action doit se porter essentiellement sur les jeunes afin qu’ils ne se révoltent pas. Si le commandement du Père est conducteur de celui des Parents, l’enfant devra apprendre à obéir à ce que lui recommande le Missionnaire qui est le père de son âme. Insistez particulièrement sur la soumission et l’obéissance. Évitez de développer l’esprit critique dans vos écoles. Apprenez aux élèves à croire et non à raisonner.

Ce sont-là, Chers Compatriotes, quelques-uns des principes que vous appliquerez. Vous en trouverez beaucoup d’autres dans les livres qui vous seront remis à la fin de cette séance. Évangélisez les Nègres à la mode des Africains, qu’ils restent toujours soumis aux « colonialistes blancs ». Qu’ils ne se révoltent jamais contre les injustices que ceux-ci leur feront subir. Faites leurs méditer chaque jour :

« HEUREUX CEUX QUI PLEURENT CAR LE ROYAUME DES CIEUX EST A EUX »

Convertissez toujours des Noirs par tous les moyens, bastonner par la chicotte par exemple… Gardez leurs femmes à la soumission pendant neuf mois afin qu’elles travaillent gratuitement pour vous. Exigez ensuite qu’ils vous offrent en signe de reconnaissance des chèvres, poules, œufs, chaque fois que vous visitez leurs villages. Faites tout pour éviter à jamais que les Noirs ne deviennent riches.

Chantez chaque jour qu’il est impossible au riche d’entrer au ciel. Faites leurs payer une taxe chaque semaine à la messe du dimanche. Utilisez ensuite cet argent prétendument destiné aux pauvres et transférez ainsi vos missions à des centres commerciaux florissants. Instituez pour eux un système de confession qui fera de vous de bons détectives pour démentir, auprès des Autorités investies du pouvoir de décision, tout Noir qui a une prise de conscience.

( tiré de : Afric-Nature, N°005 ), ( Oct. 1994, journal camerounais , in “le réformateur Chrétien N°004, page 11 )

 

Ba ndeko,

 

Boye tee wapi ? Tolobeli nganga ya nzambe ya mindele na composition ya hymne national na biso, tokoba na kolobela ba sango par rapport na discours Léopold II, Roi des Belges tee na impact yango na moyi ya lelo oyo. Biso banso tomoni ndenge nge église catholique romaine na ba sango na ye bazali kosakana na avenir ya ekolo na biso. Bazali soi-disant kosala ba manifestations mpo na application ya ba Accord Global et Inclusif ya 31 décembre 2016. Eyebani mpe na kombo ya Accords ya saint-sylvestre!

 

Tobanda naino komituna motuna moye :

 

1. Ndenge nini institution oyo ebengami église catholique romaine ekoki ko prétendre ko faciliter Congolais akende na ba élections sous occupation militaire rwando-ougandaise pendant yango moko ezalaki instrument ya colonisation mpe outils ya aliénation mentale ya Congolais na profit ya implantation durable ya colonisation (occupation) ?

 

2. Est-ce que tokoki ko se libérer en utilisant ba techniques oyo mundele (mopaya) ayaki na yango mpo na kotiya biso na bowumbu ?

 

3. En quoi etamboli ya église catholique na R.D.Congo ezali bénéficiaire na peuple congolais ?

 

Na motuna mibale ya liboso  eyano ezali NON ! Mission ya église catholique banda eya na Congo ezalaka na intérêt ya Congo te. Yango ezalaka na intérêt ya mopaya, c’est-à-dire ya Vatican. Histoire ezali kolakisa biso malamu implication sans réserve  ya Vatican na colonisation mpe ya pillage ya ba richesses miyike ya Congo mpe na destruction systématique ya ba valeurs culturelles mpe spirituelles na biso. Sans aucun respect ba panza ba lieux de culte et prière na biso mpo na ko imposer par la force des armes, nzambe importer en introduisant monsieur Jésus de Nazareth na Congo. Ce qui reste juste à ce jour une humiliation profonde mpe insulte permanente na peuple congolais.

 

Jamais tokoki ko se libérer na même procédé oyo mundele a planifiaki mpo na kotiya biso na bowumbu : Entre autre église  na liloba ya nzambe  mpo liloba yango ezali ko concerner biso te pour la simple raison que bible wana ezali kobeta lisolo ya peuple juif mpe ezali kolobela judéo-christianisme. Ya biso nini na kati ? Mukanda wana ezali ko ignorer biso avec raison mpo mateya ou maloba mazali kuna ezali oyo nzambe na bango atindeli bango, maye ba nkoko na bango basala mpe ba vivres sans pour autant kosala allusion na biso mpe nzambe na bango ye moko aloba malamu que apona nde bango. Sika, ndenge nini Congolais azali kobima na balabala na ba chapelets mpe kosambela « je vous salut Marie » ? Marie asala nini mpe akosala nini mpo na Congolais ? Esalema te na Histoire ya humanité, être humain a obtenir gain de cause na likambo na ye en récitant une prière, esalema te !!! Na Relations internationales (droit diplomatique et consulaire) eyebani que ba causes ya guerre ezalaka kaka mibale : religion na nationalisme. Justement, guerre nini oyo esalema na motivation religieuse tomona batu basimba ba chapelets na place ya minduki (arme blanche ou à feu) ? Guerre nini ebundama tout en étant à genou ? N’est-ce pas que na droit international humanitaire, spécialement na droit de la guerre, epekisama kobundisa mutu soki azali déjà na mabele mpo akoki lisusu kobunda te ? Wana nde esengeli akangama mpo kofukama ezali signe ya koboya bitumba mpe komipesa na monguna. Na  guerre, victoire nini ezuama tout en priant ? Lelo oyo tosuki wapi ? Batu bakufi pour rien mpe batu yango basila ko bénéficier na assistance médicale ya malonga te mpo na ko tenter ko sauver ba vies na bango surtout mpo na ba oyo bakufaki sur place te. Désorganisation totale !!!

Nionso église catholique ezali kosala ezali mpo na intérêt ya Congolais te. Botala bino moko implication ya ba sango ebanda lelo te. Na deux premières élections (2006 na 2011) bazalaki ko prétendre que bazali na ba résultats conformes na vérité, kasi batikala kotanda yango polele te mpo peuple a récupérer ba élections oyo bayiba ye à deux reprises. Sika, babengi bango  na mopaya oyo wana kaka ayiba ba élections oyo bango ba sango bayebisaki biso que bazali na ba résultats ya solo, bakeyi epayi ya même moyibi mpe ye apesi ba sango mission ya basalisa ye mpo a glisser, ba sango bandimi tee bakeyi ko signer accord na mutu oyo bango bayebi malamu que azali ko diriger par défis, selon ba propres termes ya ba sango, mutu yango atikala ko respecter eloko moko te mpe ayebisi biso ba Congolais que ye akolongua te,  tee kino tokobeta ye masasi na mutu.  Il a raison mpo idéologie ya occupation ezali ndenge wana mpo mopaya ba négociaka na ye te, babenganaka ye na bitumba (bo tanga ba paroles ya ba hymnes nationaux ya ba peuples oyo bazalaki sous occupation, yotieli bino yango awa na site na biso oyo). Bomoni te que ba sango bazali nde ba hypocrites mpe bazali na bango kobeta silikoti na mopaya pendant que Congolais naïvement azali kosala bango confiance.

Na yango, esengeli tozua conscience, tobuakisa ba nzambe ya ba paya mpo yango nde ezali ko aliéner biso mentalement. Bana betu, tabalayi ne tushintulula ngikadilu!!!(ba ndeko, tofungola miso mpe tobongola ezaleli na biso), tobima na colonisation mentale, biso moko to s’organiser politiquement, spirituellement mpe culturellement mpo to récupérer ekolo na biso. Totika ko démissionner en disant que to remettre nionso na makoko na Yesu mpo ye akosala rien. D’ailleurs, ayokaka na ye ba langues na biso te, ndenge nini tokoki kozala na certitude que akoyoka ? Même soki azui interprète, akoloba na interprète que batu oyo bazali ko comprendre te que père na ngai apona na ye biso, bango baluka ba nzambe na bango. Tomituna : Pona nini, ba judéo-chrétiens balukaka ba nzambe na biso te ? Eloko nini oyo ezali na livre na bango ebengami bible, oyo ezali te na culture na biso ? Liloba wana ekotaki na violence. Soki tozalaki concerner, violence elingaki ezala te, mundele alingaki aya na ba convictions en nous prouvant sur base ya ba écritures saintes  ndenge Congo ezali partie prenante na plan ya nzambe judéo-chrétien. Kasi rien, eloko moko te.

Par conséquent, esengeli Congolais a se débaptiser, azongisela bango bible na bango, chapelets na ba photos ya monsieur Jésus na madame Marie na bango mpe a chasser Jésus na Congo pour enfin a récupérer mabele na ye. Soki te, tokozala longtemps na rythme oyo mpo aspect oyo ya occupation (colonisation mentale) ezali kosenga ba efforts makasi dans la durée mpo to se aliéner mentalement na ba concepts : to adopter système économique, juridique mpe politique ya mundele ; tozali koloba lokola mundele ; koliya lokola mundele ; ko réfléchir lokola mundele ; kolata lokola mundele ; koloba langue ya mundele au détriment ya ba langues na biso ; ko sambela nzambe ya mundele mpe kotombola culture na ye tout en minimisant ya biso tee na point ya koloba que civilisation na biso ezali inférieur par rapport na oyo ya mundele ; tozali koboya loposo na biso ; suki na biso, manzaka na biso, mino na biso mpo na koluka kokokana na motindo ya mundele ; na mabala na biso au lieu tozua ba références na bo nkoko na biso, tokoma ko tirer ba références na bible qui est pourtant le livre de l’histoire Juive ; tozali na ba journalistes mpe ba résistants na biso, soki bayebisi biso likambo ou basaleli biso révélation na maye matali ekolo na biso, to kondima bango te tee kino mundele ayebisa biso yango nde tondimi, etc.

Il est temps tobimisa cerveau na biso sous contrôle ya mundele (mopaya) mpo ye a conditionna  mitu na biso mpo to accepter sans broncher nionso oyo ye akoloba na biso tosala dans l’intérêt ya ko pérenniser biso na bowumbu.

 

Patriotiquement,

 

Emmanuel  Kandolo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RDB 04/12/2019 11:19

http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2010/09/27/19185793.html

Thierry Claeys Bouuaert 11/05/2019 23:13

Pour un site de votre qualité dommage de voir la propagation d'un faux notoire. Cela n'aide pas à à créer les conditions d'un échange constructif entre les communautés, ainsi que vous vous en prévalez dans les objectifs de votre site.
De plus l'analyse des origines de ce faux surprendra les curieux, cfr le travail de l'historien congolais Kalala Ngalamulume : Léopold II et les missionnaires, les circulations contemporaines d'un faux.
https://www.cairn.info/revue-politique-africaine-2006-2-page-128.htm#


https://www.cairn.info/revue-politique-africaine-2006-2-page-128.htm#

Messager 12/05/2019 11:44

On peut spéculer sur la véracité du discours du roi Léopold II devant les missionnaires, mais ce qui est certain ce sont ses atrocités à l'égard des congolais tués et mutilés pour son enrichissement.

Messager

Passionné 27/09/2018 08:52

Ce discours semble etre eun faux... C'est bien de vouloir critiquer la colonisation et remettre en valeur l'Afrique. Mais ne cherchez pas de faux discours ou de faux documents pour ça!

ngunza ndengo 01/09/2018 11:45

mbote na bino nionso ba ndeko nanga bayindo le congo ekoma na consonne c pona colonisation mot oyo elingi koloba prescrire to domination ,imposition oyo mondele amemela biso awa n'Afrique precisement na congo oyo ebengamaka Royaume kongo na bunzambe ya bonkoko nzambi mpungu tulendo nangila na prophète simon kimbangu oyo bakanga ye 30ans Na Prison na cause ya vérité na ye pona bayindo alingaki kobimisa bosolo na oyo ba imperialiste bazalaki kobomba pona biso bayindo toyebate na likuta na bango na zela ya bible pe ya faut prophète na bango jésus oyo ezali simple code na kolakisa :j=jesuis)e=eloyi)s=savoir)u=universelle)s=sorcierlerique ou de sorcier .ya ngo na sukisi boye soki toyeba mfumu kimbangu te cogo ekobonga pe te exemple:tango tokangaka bana ya israël na boyumbu 430ans na egupte bango bayekolaka bonkoko na biso basambela mpungu tulendo ka nzambe na bango yawe alobelaki moïse oyo ayaki kobikisa ba ndeko na ye pe bango nionso ba belelaki yawe.

Nsokonso 28/08/2018 00:41

Les circulations contemporaines d’un faux
par Kalala Ngalamulume
Bryn Mawr College
https://www.cairn.info/revue-politique-africaine-2006-2-page-128.htm

Emile de Kinshasa 09/04/2018 18:46

Bonjour,

Je viens en appui à Michel F pour demander à tous les mbokatiers d'aborder le sujet de ce discours avec moins de passion et plus de rationnalité, en vue de dégager la verité une fois pour toutes sur l'authenticité de ce discours.
je compte revenir prochainement avec beaucoup plus d'arguments.

Merci

Michel F 09/04/2018 12:25

Bonjour,
autre son de cloche ...http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2010/09/27/19185793.html

Bien à vous

OK 17/02/2019 22:53

Je suis d' accord avec toi mon chers je me demande si ce discours est vraiment authentic. Qui est le reporteur?