Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par LUSED

COMMENT LA MALADIE ENVAHIT LE GRAND SAVANT STEPHEN HAWKING JUSQU'À LA MORT ?

 

Stephen Hawking soufra très longtemps pendant presque toutes les années de ses travaux. Il ne travailla pas en paix puisque la maladie l’envahit jusqu’à la mort. Mais Stephen Hawking ne voulut pas lâcher vu sa préoccupation de éclaircir la société ignorante ,qui ne comprends rien. Toujours Dieu , Dieu , Dieu…

 

1-LA SCLÉROSE LATÉRALE AMYOTROPHIQUE (SLA) OU CHARCOT

 

Stephen Hawking est né le 8 Janvier 1942. À 21 ans, on lui apprend qu’il est affecté par une maladie appelée SCLÉROSE LATÉRALE AMYOTROPHIQUE (SLA), plus connu sous le nom de MALADIE DE CHARCOT. Une maladie dégénérative paralysante. Une maladie des neurones du cerveau et de la moelle épinière. Ces neurones commandent les muscles qui nous permettent de bouger et de respirer ,qui  lui enlève presque tout le contrôle neuromusculaire.

La Médecine ne lui donna l’espoir de vivre que pendant deux ans.

Stephen Hawking commença à perdre petit à petit l’usage de ses membres , puis la parole. Son corps déclinant inexorablement.

En 1974, il est incapable de se nourrir ou de quitter seul son lit.

 

2-LA PNEUMONIE ET LA TRACHÉOTOMIE

 

En 1985, il souffra de Pneumonie et dû subir une TRACHÉOTOMIE (introduction d’une canule directement dans la trachée au travers de la peau au niveau de la base du cou) pour lui permettre de mieux respirer. Cette incision lui rendra incapable de parler.

 

3-LA PARALYSIE

 

Sa maladie progressa au cours des années, à tel point qu’il devint presque complètement paralysé.

 Mais grâce aux prouesses des techniques médicales modernes, Hawking dépassera de loin les 2 années de vivre données par les Médecins .Ainsi Stephen Hawking échappera à toutes les prédication, et continuera a réfléchir , à écrire ,à donner des conférences ,à discuter et résister jusqu’à atteindre 76 ans d’âge. Alors qu’il devait mourir à 23 ans selon les Médecins.  

 Ceci augmenta encore l’orgueil de Stephen Hawking qui déclara qu’il ne pouvait pas encore mourir, puisqu’il avait beaucoup encore à faire. Stephen Hawking se jugea encore très important pour éclaircir cette société ignorante qui n’avait pas d’autre recours que d’invoquer un Dieu inexistant.

 Malgré l’aggravation de la paralysie causée toujours par la SCLÉROSE LATÉRALE AMYOTROPHIQUE (SLA). Stephen Hawking continuera toujours ses travaux de recherches et instruire la société.

Heureusement en WALT WALTOSZ, un Informaticien de Californie lui fabriqua un dispositif permettant à Hawking d’écrire sur un Ordinateur avec un commutateur dans sa main.

Pendant qu’il écrit sur l’ordinateur, un SYNTHÉTISEUR VOCAL, parle en lisant ce que Hawking vient de taper sur Ordinateur.

 

4-PERTE DE L’USAGE DES MAINS

 

En 2001, malgré l’ordinateur, Stephen Hawking perdit l’usage des mains. La paralysie ayant atteint les mains qui écrivaient, Il ne pouvait plus écrire sur Ordinateur. Et par conséquent, l’ordinateur ne pouvait plus lire et émettre la voix.

Alors il fut étudié une autre méthode d’atteindre l’ordinateur. Alors on écrit des lettres D’ALPHABET et des mots clés utilisés par Hawking,par exemple : Dieu , homme, Univers, cosmos, étoiles…etc

Dans un clavier virtuel à l’intérieur de la tablette ordinateur.

Et la lecture de l’ordinateur se fera avec un capteur infrarouge fixé à une branche de sa lunettes (à la tête) sensible aux contractions d’un muscle de sa joue. La lumière de l’infrarouge en frappant le mot ou la lettre ,sur le clavier virtuel de  l’ordinateur. Et l’ordinateur lit le mot et la phrase et parle à la place de Hawking.

Ce système permet d’exprimer 5 mots à la minute et de donner cours à l’université de Cambridge jusqu’en 2009.

 

5-PERTE DE L’USAGE DU MUSCLE DE LA JOUE

 

À partir de 2009, l’état s’aggrava encore. Les mains étaient déjà affaiblies ,maintenant, même les mouvements des muscles des joues ne sont plus faciles. L’infrarouge ne peut plus capter les contractions du muscle de la joue.

Il ne lui reste que les lèvres de la bouche et les sourcils qui peuvent bouger facilement.

C’est ainsi que INTEL mettra au point une nouvelle interface de contrôle basée sur la reconnaissance faciale des mouvements de ses lèvres et sourcils. Cette fois-ci l’infrarouge n’est plus nécessaire de lire. Stephen Hawking parle tout bas et l’ordinateur répète tout haut le mot identifié. C'est cette méthode qui continuera jusqu’à la mort.

 

Normalement, le cas de Stephen Hawking est un cas médical exceptionnel. On estime que seuls 6% des patients survivent plus de 10 ans après le diagnostic.

Pour les Croyants, Dieu frappa Stephen Hawking qu'il comprenne qu'il existe.

Mais pour Stephen Hawking, lui voit la longévité de la maladie et se glorifie qu'il ne pouvait pas mourir avant comme les autres ,puisqu'il avait encore beaucoup à faire.

 

Voilà comment la maladie envahit le grand Savant Stephen Hawking jusqu'à la mort.

 

 

LUSED

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simba Ndaye 19/03/2018 14:02

Ces deux papiers de notre ami Lused sont intéressants, même s'ils reprennent, pour l'essentiel, des publications parues ailleurs. En revanche, ce que j'ai du mal à comprendre, c'est ce manichéisme dont ils sont chargés. En gros, d'un côté, il y'aurait les ignares qui croient en Dieu et de l'autre, les illuminés (les illuminatis?) qui croient en la science. Ce dualisme est d'un autre temps et ne sert strictement à rien, sinon à entretenir des querelles vaines et stériles. Pourquoi? Parce que d'éminents savants, tout aussi pointus que Stephen Hawking, ont démontré qu'il pouvait ne pas avoir d'incompatibilité entre la théorie de la relativité chère à Albert Einstein (la science) et l'IDEE de Dieu. Cela ne sert à rien de s'arcbouter sur des concepts qui nous dépassent. A chacun le droit de croire ou de ne pas croire. Le contraire devient de l'intolérance, du sectarisme. Werner von Braun, l'un des plus grands savants du 20e siècle, l'un des pères des fusées V2 du régime nazi avant de s'exiler aux États-Unis pour devenir l'un des concepteurs du célèbre programme Apollo, Werner von Braun un soir s'était allongé dans l'herbe sur le campus de Stanford. Les yeux levés, il contemplait le ciel et les magnifiques étoiles qui emplissaient la voute céleste. Et alors il s'exclama, lui le scientifique jusqu'au bout des ongles, il s'exclama: Mon Dieu, que c'est beau tout ça! Il a bien fallu que QUELQU'UN ait tout organisé. François Rabelais, lorsqu'il théorisait dès le 16e siècle que ...science sans conscience n'est que ruine de l'âme, n'opposait pas science et religion. Au contraire! Pour lui, la religion, après la science, était un peu comme la cerise sur le gâteau, parce qu'elle permettait à l'homme une approche réflexive. Alors, de grâce, cessons d'opposer science et religion.
Simba Ndaye.