Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par FUMU

 

Qui peut nous renseigner sur le massacre au Stade de Mbuji-Mayi ?

 

 

Bonjour,
Je cherche si cela existe un article ou une enquête menée après le massacre au stade de Mbuji-Mayi.
C'était un dimanche, j'étais enfant à cette époque mais je me souviens toujours des coups de feu dans la ville. Il y avait des gens qui couraient de partout, beaucoup se sont réfugiés dans la ville Miba parce que les militaire n'avaient pas droit d'y pénétré ni d'y commettre un crime.
Ce dimanche- là, le match opposait AS Bantou à une équipe de foot militaire  dont j'oublie le nom, éventuellement «  Mungano ». Le conflit paraît- il avait commencé quand l'équipe militaire a perdu le match, le gardien de but était capitaine il a sorti son revolver et a tiré sur un joueur et le stade c'est enflammé. Les militaires ont ouvert le feu sur la population et cela s’est poursuivi en dehors du stade. Le fils aîné de Mr Panu Sylvain(pharmacien) est mort ce jour-là. Il étudiait en Belgique et était venu en vacances, il était allé chercher du courriers à la poste qui était juste en face de chez  eux; du haut de leurs balcon(maison en étage) la famille avait assistée impuissante à l’assassinat de leurs fils par les militaires sur le parvis de la poste avec des baïonnettes.  Le massacre de la population a duré plus que 7 jours. J'aimerais avoir et lire ce qui c'était passé en réalité.


Merci

 

FUMU

 

RÉPONSE DE CLAUDE KANGUDIE

 

Bonjour mon frère FUMU. Les événements auxquels vous faites allusion, j'en ai entendu parlé. Je ne les ai pas vécus personnellement. Mais mes oncles, qui vivaient à Mbuji-Mayi et qui avaient vécu ces événements, me les ont racontés...Effectivement, c'était suite à un match de foot que ces malheureux événements étaient survenus. L'équipe des militaires, qui jouait au championnat de Mbuji-Mayi en ces années-là, s'appelait MOLUNGE.

 

 Les équipes de militaires avaient le vent poupe en ces années '70 suite aux succès des "Nkoyi", le Léopards militaires. A la suite d'un match de championnat entre l'AS Bantous et le FC Molunge, match perdu par les militaires par 2-1 en faveur de l'AS Bantous, les militaires se révoltèrent contre la population locale en général. Il faut préciser que la défaite des militaires étaient intervenue dans les ultimes minutes, chose qui les avaient irrités et poussés à se venger sur les cicvils. Jusqu'aujoudr'hui, à Mbuji-Mayi, les militaires sont toujours appelés "molunge" suite à ces événements...

 

J'ai un ami, à Buffalo, qui avait assisté au match. J'ai aussi un cousin, indéfectible supporter de l'AS Bantou, à Mbuji-Mayi qui avait aussi assisté au match...un jour, Mbokamosika reviendra sur ces faits. Mon frère FUMU, il faut savoir que, pour la petite histoire,entre l'AS Bantous et le militaires , les relations ont toujours été exécrables...et pour cause: en 1965, les militaires avaient assassinés gratuitement le joueur vedette de l'AS Bantous, alors FC Diables Rouges de Mbuji-Mayi, le nommé Tshisekedi Belinda. Mbokamosika a déjà écrit sur ces faits...voir nos archives. Depuis cet assassinat, chaque fois que les creuseurs de l'As Bantous attrapaient un militaire isolé dans une mine de diamants, ils lui faisaient la peau...c'est donc un ancien et long conflit. Tobosana te, mitolo na biso ekundama na RDC, mboka na biso ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

messager 02/12/2017 21:39

Nous remercions notre complice Samuel Malonga qui vient de nous fournir la véritable photo du stade Kashala Bonzola en construction, en lieu en place de celle que nous avions publiée par erreur.

Messager

Claude Kangudie 02/12/2017 16:07

Bonjour mon frère FUMU. Les événéments auxquels vous faites allusion, j'en ai entendu parlé. Je ne les ai pas vécus personnellement. Mais mes oncles, qui vivaient à Mbuji-Mayi et qui avaient vécu ces événéments, me les ont racontés...Effectivement, c'était suite à un match de foot que ces malheureux événéments étaient survenus. L'équipe des militaires, qui jouait au championnat de Mbuji-Mayi en ces années là, s'appelait MOLUNGE. Les équipes de militaires avaient le vent poupe en ces années '70 suite aux succès des "Nkoyi", le Léopards militaires. A la suite d'un match de championnat entre l'AS Bantous et le FC Molunge, match perdu par les militaires par 2-1 en faveur de l'AS Bantous, les militaires se révoltèrent contre la population locale en général. Il faut préciser que la défaite des militaires étaient intervenue dans les ultimes minutes, chose qui les avaient irrités et poussés à se venger sur les cicvils. Jusqu'aujoudr'hui, à Mbuji-Mayi, les militaires sont toujours appelés "molunge" suite à ces événéments...J'ai un ami, à Buffalo, qui avait assisté au match. J'ai aussi un cousin, indéfectible supporter de l'AS Bantou, à Mbuji-Mayi qui avait aussi assisté au match...un jour, Mbokamosika reviendra sur ces faits. Mon frère FUMU, il faut savoir que, pour la petite histoire,entre l'AS Bantous et le militaires , les relations ont toujours été exécrables...et pour cause: en 1965, les militaires avaient assassinés gratuitement le joueur vedette de l'AS Bantous, alors FC Diables Rouges de Mbuji-Mayi, le nommé Tshisekedi Belinda. Mbokamosika a déjà écrit sur ces faits...voir nos archives. Depuis cet assassinat, chaque fois que les creuseurs de l'As Bantous attrapaient un militaire isolé dans une mine de diamants, ils lui faisaient la peau...c'est donc un ancien et long conflit. Tobosana te, mitolo na biso ekundama na RDC, mboka na biso ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

Messager 02/12/2017 19:10

Merci beaucoup mon cher Claude pour ta contribution.

Messager