Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par PEDRO

TRADUCTION DE « MOKILI MOBONGWANI » DE SAM MANGWANA, PAR PEDRO

 

MOKILI MOBONGWANI , PAR SAM MANGWANA ET LE FESTIVAL DES MAQUISARDS

 

Mokili mobongwani e e mama

Le monde a subi des transformations

Baninga bosala attention

Mes amis, faites attention

Bokoluka moto na nga po nakufa

Vous cherchez ma tête pour que je meure

Boseka bana na nga

Et ridiculisiez mes enfants

 

Nayoki nyonso y’okoloba

J’ai entendu tout ce que tu dis

Nalanda te po namoni yonso pamba

Ça ne me dérange pas, car tout cela n’est rien

Oyo nasali na bana oyo etambusi yo moto

Ce que j’ai fait pour ces jeunes gens t’embête

Peuple bamoni e

Tout le monde s’en est rendu compte

 

Nawela nini nga mwan’a ma’Louise

Pour quoi faut-il que je me dispute, moi, fils de maman Louise

Nakopesa yo vérité ya sekele

Je vais te dévoiler la vérité du secret :

Ozali na moto ya mosala futa ye malamu

Si tu as un travailleur, rémunère-le correctement

Compagnie etambola

(Pour que) l’entreprise aille de l’avant

 

Nawela nini nga mwan’a ma’Louise

Pour quoi faut-il que je me dispute, moi, fils de maman Louise

Nakopesa yo vérité ya sekele

Je vais te dévoiler la vérité du secret

Ozali na moto ya mosala futa ye malamu

Si tu as un travailleur, rémunère-le correctement

Compagnie ewumela

(Pour) assurer la durabilité de l’entreprise

 

Nawela nini nga mwan’a ma’Louise

Nakopesa yo vérité ya sekele

Ozali na moto ya mosala futa ye malamu

Compagnie ewumela

 

Omoni sik’oyo olongwe na mpongi

Maintenant que tu es sorti de ton sommeil

Osombeli boy na yo moto-Guzzi

Tu as acheté un moto-Guzzi pour ton domestique

Po olongola soni mawa

Pour sauver ton honneur bafoué

 

Nyonso wana y’okosala se pamba

Tout ce que tu fais maintenant, c’est trop tard

Bato yonso bayebi mabe na yo

Tout le monde sait que tu es méchant

Wapi moyen babunga yo

Tu ne tromperas donc personne

 

Mokili mobongwani e mama

Le monde a subi des transformations

Baninga bosala attention

Mes amis, faites attention

Bokoluka moto na nga po nakufa

Vous cherchez ma tête pour que je meure

Boseka bana na nga

Et ridiculisiez mes enfants

 

Toyebi baloba na mokili

Nous connaissons l’adage qui dit que

Bato bakoboma yo se camarade

Ce sont tes propres amis qui peuvent te tuer

Botumbeli biso Café Gina

On a incendié notre Café Gina

Café Gina ekosekwa

Mais Café Gina va renaître des cendres

Bokomona

Vous verrez

 

Mokili mobongwani e mama

Baninga bosala attention

Bokoluka moto na nga po nakufa

Boseka bana na nga

 

Oyebi baloba na mokili

Tu connais l’adage qui dit que

Bato bakoboma yo se camarade

Ce sont tes propres amis qui peuvent te tuer

Bolingi kobomela ngai baMaquisards

Vous voulez, pour mon malheur, détruire les Maquisards

Bamusiciens yatalo bana-mike

Des musiciens si précieux, ces jeunes gens

 

Mokili mobongwani e e mama

Baninga bosala attention

Bokoluka moto na nga po nakufa

Boseka bana na nga

 

Mokili mobongwani e e mama

Baninga bosala attention

Bokoluka moto na nga po nakufa

Boseka bana na nga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

messager 22/09/2017 18:12

Chers Blondé et Pedro,

Voici ce qu'écrit Izeidi Faugus dans son livre intitulé "Les coulisses de la musique congolaise". à sa page 118 au sujet de la chanson de Sam Mangwana:
"A Mbandaka, un des musiciens dessina une caricature de Rochereau, à caractère injurieux, au tableau d'une salle de classe qui nous servait de réfectoire. Croyait-il que j'en étais l'auteur? Quelqu'un m'informa que cette vacherie était l'œuvre de Mangwana. Cela me semblait fort probable, car une année plus tard, au sein de l'orchestre le "Festival des Maquisards", Mangwana composa une chanson dont les paroles nous rappelaient la fameuse caricature".

Voilà des informations qui ne manqueront pas d'édifier notre ami Blondé

Messager

Pedro 22/09/2017 16:53

Cher Blondé,
Je me suis posé la même question. Sam Malonga, Messager et d'autres mbokatiers peuvent en savoir quelque chose.

Messager 22/09/2017 17:09

Pedro,
Notre ami Gyola Kisola vient de donner des éléments de réponse à la question de Blondé. Mais, Faugus peut encore nous en dire plus.

Messager

Gyola Kisoka Gyola 22/09/2017 16:50

Cette chanson est une satire de Mangwana à Tabu Ley , lorqu'il avait quitté l'African Fiesta
National.Il avait été mal récompenser après son voyage à Montral. Ozali na moto ya mosala
futa ye malamu.
Lorsqu'il chante :omoni sik'oyo olongwe na pongi ,osombeli boyi na yo Moto Guzzi po
olongola soni... Mangwana faisait allusion â Mavatiku Visi Kia Nsusu Vana Nsingu'a Mbua
qui était retourné dans l'African Fiesta et qui était resté fidêle â Tabu Ley.
Gyola Kisoka Gyola

Blondé 21/09/2017 10:57

Bonjour Pedro,
une question de curiosité. Dans cette chanson des phrases spécifiques semblent montrer que Sam s'adresse à des personnes dans une situation réelle comme cela a été le cas de Tabu Ley dans SONGI SONGI. Sam avait-il des problèmes avec certaines personnes de son entourage, de la musique ou une simple imagination d'artiste? Félicitation mon cher. Une autre oeuvre que je viens de découvrir.

nyanguila 21/09/2017 19:15

Cher Blondé,bonsoir,votre question est pertinente,compte-tenu du texte,et,moi-même,je m'étais posé la même question!Et,comme les musiciens congolais sont des génies en verbe,il se peut qu'ils traduisent une impression générale qui est le fait de l'humanité! Enfin,bien à vous et salut au Messager,Pedro et à Sam Malonga.