Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par PEDRO

Traduction de “Kamuiya”, de Kosmos Moutouari, par Pedro

Kosmos Moutouari et Kouka Célestin, durant un concert de l'orchestre Le Peuple

 Kamuiya, par Kosmos

 

Namoni kaka obandi kobunga nzela

Je vois que tu commences à dévier

Zongisa motema epayi ezalaka a

Remets ton cœur à sa place habituelle

A Kamwiya o Kamwiya

A Kamwiya o Kamwiya

Ma nga nalingi yo seli motema

Je t’aime, ma chérie, mon cœur

Okomipesa te*

Ne t’adonne pas

 

Batoli ya mabe oyo olangwe

Ces mauvais conseils dont tu es ivre

Ebaloli yo mabanzo pe obandi kolemba

Ont bouleversé tes pensées et tu as commencé à t’affaiblir

Bolingo oyo ekongala a lokola mwinda

Cet amour va briller comme une lampe

Motema mabanzo napesi na yo o

Mes pensées et mon cœur que je te donne

Kobwaka te seli motema nandima te

Ne les jette pas, ma chérie, mon cœur ; je n’accepterai pas

Ndenge tolakanaki olingi pe obebisa

Tu veux rompre les promesses que nous nous sommes données

A Kamwiya a seli nakolela butu mpe moyi

A Kamwiya, chérie, je pleure nuit et jour

Ndimela ngai

Crois-moi

A Kamwiya a seli nakolela butu mpe moyi

Ndimela ngai

 

Namoni kaka obandi kobunga nzela

Zongisa motema epayi ezalaka a

A Kamwiya o Kamwiya

Ma nga nalingi yo seli motema

Okomipesa te

 

Paroles:

Kamwiya, pesaka motema

Kamwiya, donne (toujours) ton cœur

Terrible

 

Namoni kaka obandi kobunga nzela

Zongisa motema epayi ezalaka a

A Kamwiya o Kamwiya

Ma nga nalingi yo seli motema

Okomipesa te

 

Refrain:

O Kamwiya zongisa motema sima

O Kwamwiya, remets ton cœur en arrière

Kamwiya ndima a

Kamwiya, accepte

Nalembi kosupporter naniokwama boye

Je ne peux plus supporter une telle torture

Camille Camille

 

Bakotuna lisuma ewuti wapi

Les gens voudront savoir d’où vient ce malheur

Okoloba nini mami

Quelle sera ta réponse, mamie?

O Kamwiya yaka obikisa nga

Kamwiya, viens me sauver

Motema mobebi na pasi

Mon cœur est abîmé par le chagrin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nyanguila 26/09/2017 05:00

Cher Messager,bonjour,en poursuivant sur la bonne traduction de notre cher Pedro sur la chanson"Kamwiya"de Kosmos Moutouari et de votre apport sur la maîtrise du grammaire en lingala par ce dernier,j'ajouterai aussi,qu'un jour en ayant écouté sur youtube la chanson"Ma kiri",en commentaires,un jeune de Brazzaville,de l'époque de 1971-72,dit que cette chanson était dédiée à la copine de Kosmos du nom de"Christine"et,de ce nom,la transformation de "Maman Christine-Maman kiristine"en"Ma'kiri"!Enfin,n'est-ce pas Chérie Camille en Seli Kamwiya? Tout ça pour aller dans le sens de votre indication du fait que Moutouari Kosmos se distinguait en grammaire du lingala et le témoignage de notre Clément Ossinondé sera d'un bon apport. En attente,bien à vous.

nyanguila 25/09/2017 01:27

Cher Pedro,bonjour et merci pour ce travail de traduction dans lequel vous êtes bien réguliers avec notre Messager et Samuel Malonga. En effet,cette belle chanson de Kosmos Moutouari,si je ne me trompe pas,peut-être des années 1972-73 et les paroles dans la finesse instrumentale vont droit au coeur par le maniement du lingala par l'auteur.Enfin,sur la photo,durant un concert,à côté gauche de Moutouari,il me semble probable que ce ne soit pas le feu Kouka"Celio",au vu de sa morphologie,mais,peut-être,un de leurs musiciens du nom de Mavoungou. Et le Messager,avec l'aide de notre Clément Ossinondé,pourra apporter un éclaircissement.

nyanguila 25/09/2017 01:57

Cher Messager,bonsoir et merci pour cet éclaircissement,c'est vrai que Kosmos Moutouari,de par ses chansons que vous venez de citer et d'autres,a une forte maîtrise du lingala et aussi,dans un album de ses chansons de 1983,il a incorporé des termes yankés et disant même"na yéh miguel" pour signifier qu'il se trouvait à Paris! Enfin,Moutouari Kosmos manie le lingala à la perfection!

Messager 25/09/2017 01:43

Cher Nyanguila,
Sur la légende d'origine, celui qui est à côté de Kosmos est bel et bien Celestin Kouka , dit Celio. En ce qui concerne l'usage du lingala par Kosmos, il est vrai que ce dernier s'est toujours distingué par sa maîtrise du grammaire. Ecoutez Ebandeli ya mosala et Makambo mibale pour vous en convaincre

Messager