Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par GYOLA KISOKA

 

FORIDOLES   

 Photo extraite du livre de Faugus Izeidi : "Les coulisses de la musique congolaise".

 

Papa Wemba s’était autoproclamé formateur des idoles. C’est vrai, il l’a été dans la mesure où il a vraiment beaucoup aidé d’autres artistes à émerger. Artistes qui à leur tour sont devenus des idoles du public. On peut citer :Reddy , Stino , Emeneya, et Koffi entre autres.

 

Dans cette classe à part de formateur des idoles, Papa Wemba n’est pas seul. Il y en a plusieurs. Mais un nom me vient tout de suite à l’esprit, celui d’un autre grand formateur des idoles. Discret il n’a jamais réclamé ce titre. Au contraire, il a joué ce rôle avec une maestria que lui seul est capable, comme  si c’était un devoir sacré pour lui. Il a fait preuve d’abnégation. Parfois payer en retour en monnaie de singe ou comme il l’a bien dit lui-même :la même gratitude qu’on donne au chien. Il s’est toujour  placé au - dessus de la mêlée.

 

Parler de Lutumba  Ndomanueno  Simaro,  puisque c’est de lui qu’il s’agit n’est pas une mince affaire. On pourrait écrire  toute une encyclopédie sur lui , tellement le personnage est tout  â la fois. On pourrait faire  un livre avec chacune de ses chansons et â la fin en faire un tout  comme l’ensemble des œuvres de Balzac réunies dans la comédie humaine.

Pour Lutumba, peut-être une comédie humaine vue par un grand artiste africain à travers ses chansons. Lutumba Simaro a aidé plusieurs musiciens dans leur carrière.

 

Mangwana était déjà un grand chanteur, mais en chantant Ebale ya Zaire, Cedou , Mabele,

Lezi, il a fini par acquérir une autre dimension. Les succès de ces chansons lui ont servi de rampe de lancement pour aller tel un conquistador soumettre l’Afrique de l’Ouest.

 

Que dire de Djo Mpoyi à qui  Lutumba a donné des chansons sur mesure . Je le vois encore deux pas en avant des autres chanteurs, en train de chanter Kadima , Mandola; les femmes faisant la queue pour lui gratifier des billets de banque et lui couvrir des pagnes  super-wax. Quel triomphe! Un triomphe qu’il doit à Lutumba.

 

Quant à Carlito, enlevé- lui l’album de Maya il n’en restera plus rien.

 

Pour sortir Madilu du lot,, il le met en exergue en composant pour lui tour à tour Ofela ,Dati pétrole , Eau bénite, Tala merçi bapesa na mbwa. Ces complaintes ont fait pousser des ailes à Bialu  Jean de Dieu pour lui permettre de prendre son envol et devenir  ce grand artiste  qu’il était devenu. Mais chaque médaille a son revers. Aveuglé par son succès, Madilu a fini par croire que l’OK JAZZ c’était lui. Il était devenu très arrogant.

 

Avec Testament ya Bowule, il fait éclore les talents de Malanje.    

 

Pour Papa Wemba, il a composé Télégramme.

 

Pour Pépé Kallé, il signe Mbongo,  Maman Kulutu qu’il avait chanté en duo avec

Mbilia Bel.

 

Pour Mpongo Love; Monama elima ya mayi.

 

Diatho Lukoki, lui va se distinguer dans Est-ce que na lifelo bisengo bizali?

 

Vieux Lutumba, vous avez jeté des bouées de sauvetage aux  uns, et vous avez été une

rampe de lancement pour les autres. Vous êtes un Grand un grand musicien au

standard qui seront difficile à égaler.

 

Vous détenez seul cette magie de jongler avec des mots qui nous vont droit au cœur. Avec vous le poète, la bouche se tait, garde le silence et entend  parler  les profondes  murmures du cœur.

 

Pour finir, vieux Simaro, restez ce que vous êtes à la place que le bon Dieu vous a

Fixée.

 

GYOLA KISOKA GYOLA Nan KONGO TULU BISI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude Kangudie 18/09/2017 16:45

Diatho Lukoki, un très grand chanteur comme on en trouve plus beaucoup aujourd'hui...véritable maestro ès chant. Qu'est-il devenu ? Quelqu'un a-t-il de nouvelles de ce grand chanteur de charme ??? Elikia na biso ezala na mboka na biso, RD Congo, Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

Jacob L. 19/09/2017 19:01

Une petite precision: le Vieux Decca Mpudi est mort à Bruxelles depuis 2016. Il fut le petit-frère de Gérard Madiata. C'est lui qui avait imité la voix d'une femme dans la chanson "Mamou" de Franco Luambo Makiadi.

fkadisopo 19/09/2017 12:06

lukoki Diatho se trouve actuellement a Bruxelles (belgique). ils ont formé um groupe des anciens de ok jazz , j ai cité Veiux lokombe , vieux Decca ect...