Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pedro

Exemple d’un titre fantaisiste

   Tabu Ley Rochereau

 

Pour nous enseigner l’idée générale d’un texte, nos profs nous donnaient un passage non titré et nous demandaient d’en proposer un titre. Puisque nous n’étions pas des élèves de journalisme, on ne nous demandait jamais de proposer un titre sensationnel et fantaisiste, par exemple, prendre une belle comparaison ou métaphore très sectorielle quelque part dans le texte et en faire le titre. Le procédé supplémentaire, que nos profs n’ont pas utilisé, maintenant que j’y pense, c’est de nous proposer un titre sans texte et nous demander de quoi il s’agirait dans ce texte que nous n’avions pas encore lu. Ainsi, on pouvait demander à des élèves de quoi parlerait un texte intitulé « Pique nique ya Nsele ». Nous verrons combien d’élèves diront qu’il s’agit d’une chanson publicitaire sur les voitures « Ford ».

 

Par contre, je suppose que, si on demandait aux élèves de quoi il s’agit dans un texte intitulé « Santu Petelo », certains pourraient dire qu’il s’agit d’une chanson qui déconseille aux gens de renier leurs amis. Effectivement, l’idée de Saint Pierre qui a renié son maître trois fois vers quatre heures du matin occupe toute une strophe :

 

Koyangana boye te

Ne (me) renie pas ainsi

Okoboma nde mboka

Tu vas détruire le monde

Ezalaki Petelo

Tel Pierre

Ayangani Yesu

(Qui) a renié Jésus

Apostolo monene epayi ya Yesu

Lui, disciple d’une telle envergure pour Jésus

 

Maintenant, demandez à des élèves qui ne connaissent pas la chanson Cassius Clay, de quoi il s’agirait. Ils diront que c’est une chanson biographique sur Mohammed Ali avant qu’il ne devînt musulman. Or, la chanson ne fait allusion, quelque peu sarcastiquement, qu’aux prétentions de Mohammed Ali d’être le plus beau. Un champion, disait-il, ne devait pas être laid comme Sonny Liston (cherchez une photo de Sonny Liston et vous verrez qu’il n’était pas du tout laid), mais beau comme lui, à part le fait que lui, Mohammed Ali, était aussi le plus fort. Il flottait comme un papillon (pourquoi pas une libellule) et piquait comme une abeille.

 

Voici le texte de la chanson Cassius Clay :

 

Mobomi ya mabala ya bato

Tueur des mariages d’autrui

Mabe osalaka baninga lelo ezongeli yo

Le mal que tu fais aux autres a fini par se retourner contre toi

Obanzaki soki toboyani e

Tu croyais que si on se sépare

Nakomidiembika singa na kingo to namela poison

Je vais me pendre ou avaler du poison

Ozelaki ngai mpe landa yo

Tu t’attendais à ce que je coure après toi

Ndenge bamesana kolandaka yo beauté ya Cassius Clay

Comme d’autres courent après toi, « beau comme Cassius Clay »

Bacrise bango bakozwaka

Les crises que ces autres piquent

Na ngai osuki nazwi comprimé ya basouci

Chez moi tu ne les verras pas; j’ai trouvé le remède contre les soucis

 

Bato y’okotindaka tuna bakoyebisa yo

Les messagers que tu envoies te le diront si tu t’enquiers

Nazali na ndako a moto nasi’ nabali

Je suis dans la maison de quelqu’un; je suis déjà marié

Nakomi na maboko ya moto mosusu

Je suis maintenant aux mains de quelqu’un d’autre

Nazwi kinini na motema na nga sans souci

J’au reçu un calmant dans mon cœur et pas de soucis

Nabiki na maladie ya bolingo o o

Je me suis affranchie da la maladie d’amour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Samuel Malaonga 11/09/2017 11:45

Des chansons dont les titres n'ont parfois rien avoir avec le contenu sont légions dans la musique congolaise moderne. Ces titres sont donnés par défaut pour des raisons connues par les artistes-musiciens eux-mêmes, Dans "Pic nic ya Nsele" qui en réalité est une publicité pour Ford, Rochereau raconte l'histoire d'un couple en vradouille. C'est à la fin qu'il énumère les différents modèles de la marque américaine et fait apparaître le caractère publicitire de sa composition. La chanson aurait peut être due s'intituler "Pique nique na Nsele na voiture Ford". En se dissimulant sous Saint Pierre, Dalienst parle de reniement et du manque de confiance dans sa relation amoaureuse. Le nom de l'apôtre soutient son texte en donnant un parfait exemple de désaveu. Cassius Clay par contre est une composition de Mavatiku et non de Tabu Ley. A l'époque, Michelino joue la guitare rythmique à côté du soliste Attel Mbumba. Son titre n'a rien avoir avec le champion américain. Le seul lien qui le lie à cette chanson est la référence à sa beauté. Il paraît qu'elle fut une diatribe lancée à l'endroit de Manu Kakoko du Daring et des Léopards qui fut un beau gosse. Mais il y a encore pire. Lorsque Franco compose "Ô Miguel", ce titre n'a rien avoir avec l'Europe et il n'y fait même pas référence. Il en est de mêmem pour Mokrano de Rochereau.