Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Durant la colonisation, les congolais étaient identifiés à leurs ethnies.

 

 

Comment  identifiait-on un congolais durant la colonisation ? À son ethnie ! C’est ainsi que même dans de grands centres urbains, des camps de travailleurs, l’ethnie était déterminante dans l’identification d’un individu, voire d’une famille. Lorsqu’on recherchait par exemple l’adresse d’une personne, on finissait par l’associer à sa tribu pour mieux l’identifier.  Certaines personnes d’un certain âge se souviennent de cette réalité sociologique.

 

C’est pourquoi tous les partis politiques d’avant l’indépendance étaient fondés sur les bases des appartenances ethniques. À l’exception du M.N.C qui avait revêtu les colorations nationales depuis sa fondation.

 

Pour revenir à la prééminence des ethnies dans la vie sociale durant la colonisation, nous avons comptabilisé  sur une seule page du journal « Horizons » du dimanche 31 août 1958, cinq références aux tribus, à savoir : « Les Bena Mpuka », «  Les Lulua », «  Les Ressortissants de Libanda », « Les Bangalas », et «  Les Bayanzi ».

 

Pa devoir de mémoire, nous reproduisons ces articles qui datent de plus de 59 ans à l’attention de nombreux chercheurs qui ne cessent de solliciter des informations à notre site,  pour leurs différents travaux.

 

Messager

                                          &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

                                    &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

                                   &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article