Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Traduction du texte de la chanson « Retroussons les manches », de l’orchestre Los-Angel.

 

« Chose promise, chose due ». Nous démarrons aujourd’hui la traduction des textes de quelques chansons d’anthologie de la musique congolaise, conformément au souhait de notre ami Blondé d’Abidjan, qui savourait jusque- là les délices des œuvres congolaises, sans nécessairement en saisir  la profondeur des textes.

 

En entamant cette démarche, notre site voudrait apporter une plus-value à la musique congolaise, en liant l'utile à l'agréable, en permettant aux mélomanes ne comprenant pas le lingala de découvrir la signification des textes des chansons qui ont fait danser le monde entier.

 

Étant donné l’immensité de la discographie congolaise, nous invitons tous ceux qui maitrisent les langues congolaises à nous épauler dans ce travail de mémoire. Chacun est libre de traduire les chansons de son choix. Chaque traduction portera le nom du traducteur, comme de coutume sur mbokamosika.

 

Le site s’engage à corriger les fautes d’orthographe, et le cas échéant, de syntaxe. Donc envoyez vos traductions, même sous formes d'ébauches, en français, allemand, ou anglais, nous les peaufinerons. 

 

Messager

 

Retroussons les manches.

 

Mibali nionso basi mpe na bana lelo retroussons les manches

To assurer l’avenir

 

Kozila bapesa yo te, longola motema na mbongo esali moninga

Mokili ezali nde ngonga

 

Kasi nasambuisa nzoto na ntango nionso, ndenge wana naboyi oh

La vie ya mbangu mbangu te

 

Ezali pe la peine ya koluka kotonga ndako ya 5 étages mbala moko

Dans la vie, pas pressé

 

Mwana se mwana, mwana ya somi, mwana nayebi pasi ya mokili mpe pasi ya mbongo

Sala oyeba tina 2X

 

Refrain.

 

Mama eh, retroussons les manches

Mama eh, tosala mosala

Mama eh, tobongoisa Congo

Mama eh, retroussons les manches.

 

SOLO

 

 

« Retroussons les manches » de Los Angel : une traduction de Messager

 

 

Tous les hommes, femmes et enfants

Aujourd’hui retroussons nos manches

Pour assurer notre avenir

 

N’attendez pas que l’on vous assiste

Éviter de convoiter les biens d’autrui

Dans la vie, à chacun son tour

 

Moi je ne me rabaisserai pas ainsi tout le temps

Non je ne le ferai pas

Dans la vie, il faut progresser graduellement

 

Ça ne sert à rien de chercher

À bâtir un immeuble à cinq étages

En un temps record

Dans la vie, faut pas être pressé

 

Un enfant n'est qu'un enfant, mon cher compatriote

Je connais les aléas de la vie et les contraintes liées à l’argent

Travaillez et vous saurez quoi   2X

 

 

Refrain.

Mama eh, retroussons les manches

Mama eh, travaillons ensemble

Mama eh, bâtissons le Congo

Mama eh, retroussons les manches

 

SOLO

Le choix de cette chanson de 1965 se justifie par le fait que c’est une œuvre intemporelle, et qui peut s’adapter à tous les pays du monde. Non partisane, on n’y cite le nom d’aucun dirigeant politique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

messager 03/08/2017 09:42

Cher Amaya,
Merci pour ta suggestion. je viens d'ajouter la version en lingala. il en sera ainsi désormais .

Messager

Amaya Mokihini 02/08/2017 17:45

Bonne initiative, qui permettra à ceux qui ne parlent pas lingala de prendre connaissance des messages véhiculés à travers les chansons.
J'avais aussi suggéré simplement de publier les paroles dans les langues des chansons; ce qui permettrait à ceux qui sont dans la zone lingalaphone (RDC, RC, RCA et Gabon), d'apprendre ou améliorer le lingala par la chanson.Merci

Blondé 02/08/2017 15:25

Merci MESSAGER de joindre l'acte à la parole. J'ai d'autres versions de cette chanson. Celle de Franco et Tabu Ley. Je pense avoir une idée générale de "retroussons les manches".

Blondé 02/08/2017 15:25

Merci MESSAGER de joindre l'acte à la parole. J'ai d'autres versions de cette chanson. Celle de Franco et Tabu Ley. Je pense avoir une idée générale de "retroussons les manches".

Messager 02/08/2017 16:40

Blondé,
De toutes ces versions, celle de Los-Angel est la mieux conçue, selon moi. Les autres font la louange de Mobutu.

Messager