Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par PEDRO

Traduction du texte de la chanson Biki, de Ntesa et les Grands Maquisards, par PEDRO

 

1          A Biki, nalembi 

            Nalembi nde kotambola banzela nyonso po naluka yo

            Ebongi oyebisa baboti, mama

            Bayeba pe bandima mobali oyo olingi

            Azali nani

 

5          Nakobanga mingi

            Noki te bakoloba mobali yango voyou

            Azelaka yo se na bacoins

            Bimisa bayeba malamu na mabe

            Soki likama dis e ezali soni mingi

10        Bimisa bayeba

 

Refrain:

 

             Biki nakoyemba aaa solo nakobanza

             Biki nakosambela ya ngai na yo mariage

             Liboso tokotuna aaa baboti po bandima

             Naboyi nde bapekisa ya ngai na yo po tovanda

15         Naboyi nde bapekisa ya ngai na yo po tovanda

             Biki nakozela aaa osilisa kelasi

 

Traduction:

1          Ah Biki, je suis fatigué

            Lassé d’errer sur tous les chemins à ta recherche

            Il convient que tu informes tes parents

            (Pour) qu’ils connaissent et acceptent l’homme de tes désirs

            (Qu’ils sachent) qui il est

 

5          Je crains qu’ils ne disent

             que cet homme est un voyou

            Qu’il ne t’attend qu’aux coins des rues

            Dévoile tout pour qu’ils sachent les qualités et les défauts

            Si un accident survenait ce serait très honteux

10        Mets tout au grand jour pour qu’ils soient au courant

 

Refrain :

 

            Biki, Je chante et, oui, j’y réfléchis

            Biki, je prie qu’on se marrie, toi et moi

            D’abord nous demanderons l’accord des parents

            Je ne veux pas qu’on s’oppose à notre cohabitation

15        Je ne veux pas qu’on s’oppose à notre cohabitation

            Biki, j’attendrai que tu termines des études secondaires

Cher Blondé,
Ces animations (c’est comme ça qu’on peut nommer ce chant supplémentaire au-delà des sebene), qui sont en kikongo, alors que les couplets et le refrain traduits sont en lingala, sont en fait une chanson populaire que Dalienst a repris. Ce n’est pas facile à traduire et je dois crier au secours. Je propose, néanmoins, l’interprétation qui suit. Le verbe «
landa » signifie « suivre ». L’expression « ngombele » (très douteusement) peut signifier «Je subis de la torture (morale, plutôt que physique) ». Ce que je peux traduire, ce sont les solos où Dalienst en profite pour présenter les musiciens des Grands Maquisards et leur producteur Verckys. Par exemple :

E mono Verckys watoma kunzola (Moi, Verckys m’aimait beacoup)
Bu kabalukidi (Soudainement il a changé)
Wele kwani kwa muntu ankaka (Et m’a quittée pour quelqu’une d’autre)
A ngombele (Ah quele torture!)


Aa landa yilanda (Ah ah je vais le poursuivre [pas en justice, mais comme le lion poursuit une proie])
Ngombele (C’est de la torture)
Landa e (Poursuivre)
Landa yilanda a (Oui, je le poursuivrai)
Ngombele (Quelle torture!)

Parce que c’est une chanson, la séquence « landa yilanda » sonne comme « lande landa ». Remarquez que les animations de la chanson Jarrya sont une version de celles-ci.

Pedro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Messager 05/08/2017 12:23

Pedro,
Traduire est aussi un art, comme écrire. Il m'arrive la même chose. Formuler et reformuler la traduction d'une phrase.
C'est pourquoi dans la littérature, certains traducteurs ont obenu des prix pour la traduction.
Chaque fois que tu trouveras une bonne formule, fais-le savoir, je l'ajouterai

Messager

Pedro 05/08/2017 11:55

Après mûre réflexion, je tiens à apporter deux modifications stylistiques à la traduction de la chanson Biki ci-haut :

Au lieu de « J’ai très peur qu’ils ne disent que cet homme doit être un voyou » (vers 5 et 6), disons « Je crains qu’ils ne disent que cet homme est un voyou ». [Craindre + proposition subordonnée] est plus approprié que [avoir peur que + proposition subordonnée].

Au lieu de « …pour qu’ils sachent » (vers 10), disons « …pour qu’ils soient au courant ». Je trouve [être au courant » beaucoup plus intransitif que « savoir » dans ce contexte.

Pedro 05/08/2017 11:45

Cher Blondé,
Ces animations (c’est comme ça qu’on peut nommer ce chant supplémentaire au-delà des sebene), qui sont en kikongo, alors que les couplets et le refrain traduits sont en lingala, sont en fait une chanson populaire que Dalienst a repris. Ce n’est pas facile à traduire et je dois crier au secours. Je propose, néanmoins, l’interprétation qui suit. Le verbe « landa » signifie « suivre ». L’expression « ngombele » (très douteusement) peut signifier «Je subis de la torture (morale, plutôt que physique) ». Ce que je peux traduire, ce sont les solos où Dalienst en profite pour présenter les musiciens des Grands Maquisards et leur producteur Verckys. Par exemple :

E mono Verckys watoma kunzola (Moi, Verckys m’aimait beacoup)
Bu kabalukidi (Soudainement il a changé)
Wele kwani kwa muntu ankaka (Et m’a quittée pour quelqu’une d’autre)
A ngombele (Ah quele torture!)

Aa landa yilanda (Ah ah je vais le poursuivre [pas en justice, mais comme le lion poursuit une proie])
Ngombele (C’est de la torture)
Landa e (Poursuivre)
Landa yilanda a (Oui, je le poursuivrai)
Ngombele (Quelle torture!)

Parce que c’est une chanson, la séquence « landa yilanda » sonne comme « lande landa ». Remarquez que les animations de la chanson Jarrya sont une version de celles-ci.

Blondé 04/08/2017 18:58

L'appel de MESSAGER à traduire les chansons congolaises est entendue et je suis parmi les plus heureux pour ne pas le plus heureux. PEDRO qui fait beaucoup pour ce blog a réagit et il sera certainement suivi d'autres. Seulement il serait aller jusqu'au bout en choisissant la version complète (le longue) de cette chanson et on aurait su aussi N. Dalient quand il dit (j'écris phonétiquement) "ah ah landé landa goumbélé landé landé landa goumbélé etc.." Toutes mes excuses pour cette énorme écorchure du langage.