Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par PEDRO

Traduction de “Nzale”, de Tabu Ley Rochereau, par Pedro

 

1             Tongo etani nga nakolamuka mama

               Nakoyoka na radio se sango

               Nayoki yasolo kombo Nzale

               Kasi nakomituna soki yasolo matoyi eyoki

 

5             Nakomi zoba o nakomi zoba o

               Nakomi zoba o nakomi zoba o

 

               Nalata pantalon nameka simisi

               Nabima libanda nakota na ndako

               Radio eleli lisusu nayoki babengi nga

10           Molimo ekeyi yasolo babengi nga

 

               Nakomi zoba o nakomi zoba o

               Nakomi zoba o nakomi zoba o

 

                Nasimba moto nasimba maboko

                Nalata sapato nameka lipapa

15           Nalali te na butu yo ko nakolota*

 

               Nzale o mama ooo Nzale

               Nzale mon amour uuu Nzale

 

               Likambo likweyi nga mwana ya moto mwasi nalingaka

               Mokuya moyeli nga a mwana nakosuka wapi

 

20          Nakomi zoba o nakomi zoba o

               Nakomi zoba o nakomi zoba o

 

               Naganga makasi nakemba makasi**

               Nalela mabe napanza ko nsuki

               Lobi na lopitalo tosololaki e

25           Asengaki nga bilamba kitoko o po abima

 

               Nzale o mama ooo Nzale

               Nzale o mama ooo Nzale

 

               Pesa nga liloba ooo Nzale

               Nzale mon amour uuu Nzale

30           Toboti te mama ooo Nzale

               Libal’a bomwana ooo Nzale

               Nzale mon amour uuu Nzale

 

Paroles :

              Non, Nzale, chérie,

              Non, Nzale

              Okokende boye te, Nzale

              Nakosala nyonso Nzale, chérie

              Oko…ka***

 

             Likambo likweyi nga mwana ya moto mwasi na lingaka

             Mokuya mokoyela nga mwana nakosuka wapi

 

35           Nakomi zoba o nakomi zoba o

                Nakomi zoba o nakomi zoba o

 

               Naganga makasi nakemba makasi

               Nalela mabe napanza ko nsuki

               Lobi na lopitalo tosololaki e

40           Asengaki nga bilamba kitoko o po abima lelo

 

               Nzale o mama ooo Nzale

               Nzale o mama ooo Nzale

               Pesa nga ata liloba ooo Nzale

               Nzale mon amour uuu Nzale

45           Toboti te mama ooo Nzale

               Libal’a bomwana ooo Nzale

               Nzale mon amour uuu Nzale

               Nzale mon amour uuuu Nzale

               Lolololo ooo lolo

 

 

TRADUCTION DE « NZALE »,  PAR PEDRO

 

 

 

1             Le matin, au moment même où je me réveille

               Il y a un communiqué sur les ondes de la radio

               Je crois entendre parfaitement le nom de Nzale

               Mais je me demande si mes oreilles ne me trompent pas

 

5             Je me sens comme un idiot

               Je me sens comme un idiot

 

               Tantôt j’enfile le pantalon tantôt j’essaie la chemise

               Tantôt je me mets hors de la maison tantôt je rentre dedans

               La radio répète le communiqué : c’est bien moi qu’on appelle

10           Je suis hors de moi-même: c’est vraiment moi qu’on appelle

 

              Je me sens comme un idiot

              Je me sens comme un idiot

 

  Tantôt je mets les mains sur tête tantôt je me touche les bras

               Tantôt j’enfile les souliers tantôt j’essaie les babouches

15           Je n’ai pas pris sommeil toute la nuit tellement j’ai rêvé de toi*

 

              Je me sens comme un idiot

              Je me sens comme un idiot

 

             Le malheur est survenu, pauvre moi, la femme que j’aime

             Le deuil bat à ma porte ; qu’en sera-t-il de moi ?

 

20           Je me sens comme un idiot

               Je me sens comme un idiot

 

               Dois-je crier fort, dois-je endurer en silence **

               Tantôt je pleure tantôt je me défais les cheveux

               Hier à l’hôpital nous avons causé

25           Elle m’a demandé de lui apporter de beaux habits pour sa décharge

 

               Nzale o mama ooo Nzale

               Nzale o mama ooo Nzale

 

               Dis-moi quelque chose ooo Nzale

               Nzale mon amour uuu Nzale

30           Nous n’avons pas eu d’enfants ooo Nzale

                Nous nous sommes mariés très jeunes ooo Nzale

                Nzale mon amour uuu Nzale

 

Paroles :

               Non, Nzale, chérie,

               Non, Nzale

               Tu ne t’en iras pas comme ça, Nzale

               Je ferai tout, Nzale, chérie

               Tu vas (te sauver ?)***

 

               Le malheur est survenu, pauvre moi, la femme que j’aime

               Le deuil va battre à ma porte ; qu’en sera-t-il de moi ?

 

35           Je me sens comme un idiot

                Je me sens comme un idiot

 

               Dois-je crier fort, dois-je endurer en silence **

               Tantôt je pleure tantôt je me défais les cheveux

               Hier à l’hôpital nous avons causé

40           Elle m’a demandé de lui apporter de beaux habits pour sa décharge prévue                   aujourd’hui

 

               Nzale o mama ooo Nzale

               Nzale o mama ooo Nzale

               Dis-moi ne fût-ce qu’un mot ooo Nzale

               Nzale mon amour uuu Nzale

45           Nous n’avons pas eu d’enfants ooo Nzale

                Nous nous sommes mariés très jeunes ooo Nzale

                Nzale mon amour uuu Nzale

                Nzale mon amour uuuu Nzale

                Lolololo ooo lolo

 

 

*Je ne suis pas sûr ce que dit la dernière partie du vers en lingala.

**Je ne suis pas sûr du sens du verbe « kokemba » dans le contexte.

***Je ne suis pas sûr des paroles, mais je devine que l’auteur promet de faire tout pour sauver la femme.

Commenter cet article

Blondé 21/08/2017 14:20

Messager
l'idée que vous venez d'avoir de faire un ou des recueils des traductions que vous faites en ce moment est lumineuse. C'est vrai que l'exécuter demande des moyens mais une autre méthode est e la faire en forma PDF pour le téléchargement. Les modalité sortiront de la réflexion.

Pedro 20/08/2017 10:25

Merci, Sam. Ça fait tout le sens.

Samuel Malonga 20/08/2017 00:33

Pedro,
Dans le disque Tabu Ley dit: Naganga makasi, "nakema" makasi et non "nakemba", Ce verbe veut dire "gémir (de douleur)".

Messager 20/08/2017 09:25

Sam,
je corrigerai ce mot.

Messager

Messager 19/08/2017 14:09

Blondé,
L'un des objectifs de ces traductions est de mettre en évidence le talent d'auteur des musiciens congolais d'une certaine époque. Si nous avions des moyens, ferions un recueil des textes de la chanson congolaise traduits sur notre site.

Messager

Samuel Malonga 20/08/2017 11:59

L'idée de Nyanguila est quand même bonne.

Messager 20/08/2017 09:24

Cher Nyanguila,

J'ai aussi fait la même réflexion. Mais cette mise en page n'est pas aisée.

Messager

nyanguila 20/08/2017 00:27

Chers Messager et Pedro,bonjour et tous mes remerciements pour ce travail de traduction en faveur de notre frère Blondé,y compris pour tous ceux qui ne comprenaient pas le lingala,afin qu'il saisisse les messages contenus dans ces chansons.Et,si vous pourrez m'excuser,cette suggestion,il me semble convenable,voire plus simple,de coupler la traduction en dessous du texte originel,en lingala,pour faire en un instant la compréhension.Et permettre,à celui qui cherche à comprendre le texte,d'épargner le temps à dévaler des lignes du texte,en lingala,afin de retrouver la seule ligne de traduction au risque de créer une déconcentration!En attente,bien à vous.

Blondé 19/08/2017 11:32

Je ne sais plus si c'est depuis 76 ou 77 que j'ai acquis cette oeuvre. Mais toujours pensé que l'auteur faisait une déclaration d'amour. Le ton et la manière de rendre le texte font que je croyais à des louanges à une femme qu'o aime. En lieu et place de la tristesse qui découle des paroles que je viens de lire, je chantais avec joie en répétant (phonétiquement bien sûr!) les mots. Ma perception a changé et je l'apprécie encore plus. Merci Pedro.