Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samuel Malonga

Traduction de « Mwana yoka toli », de Soki Dianzenza et Bella-Bella, par Samuel Malonga.

 

 

Mwana yoka toli (Fils, écoute la sagesse des anciens)  Soki Dianzenza, éditions Bella-Bella, 1974.

Émile Soki est rongé par quelques soucis. Dans ces moments difficiles où certaines en veulent à sa carrière, il se rappelle du conseil donné par sa mère. Du fond de son cœur, il sait que ce qu’il entreprend est un coup du destin. Et il ne veut laisser échapper cette chance. En bon Africain, il s’en remet aux ancêtres défunts pour son salut. Il sait que l’esprit de son père protègera la famille. L’encouragement des fanatiques est indispensable car s’il échoue, il rentrera au village.

 

 

Nalela mama e e asambela ngai

Je demande à maman de prier pour moi

Tina nini Nzambe asala ngai boye nalembi

Pourquoi Dieu m’a ainsi créé ? J’en ai assez

Mama abotaka ngai alobaka boye :

La mère qui m’a enfanté m’avait dit ceci :

Mwana ndima toli nakopesa

Fils, écoute le conseil que je te donnerai

Motema bosembo o o na baninga

Sois honnête envers tes amis

Bakosalisa yo o na tango ya pasi

Ils t’aideront dans les moments difficiles

Muana yoka toli

Fils, écoute la sagesse des anciens

Ezali destin o o Nzambe aponela ngai

C’est le destin de Dieu

Nakoki kotika te tika ngai nameka nzoto

Je ne peux le laisser filer, laissez-moi tenter ma chance

Mongongo ya Soki e e mongongo ya famille

La voix des Soki, c’est la voix de la famille

Tika nga nameka baleki bakolanda

Laissez-moi essayer afin que les plus jeunes me suivent

Nazali moyembi e e ya mboka Zaïre

Je suis chanteur originaire du Zaïre

Tika ngai nasepelisa bakoko Bakosu.

Bakosu laissez-moi satisfaire les aïeux

Ah! Ngai nakeyi sango o o

Voilà comme je suis devenu célèbre

 

Refrain

 

O ngai nazonga mboka o o mama

Je vais rentrer au village

Soki nakokoka te o o o Nzambe e

Si je ne réussis pas bon Dieu

O o mita kufa bure o o  Mungu e

Je vais mourir pour rien mon Dieu

O ngai nazonga mboka o o mama

Je vais rentrer au village

Soki nakokoka te o o o Nzambe e

Si je ne réussis pas bon Dieu

O o mita kufa bure o o  Mungu e

Je vais mourir pour rien mon Dieu

 

O o o mama o o o  Nzambe o o o Mungu e (2x)

O maman ô mon Dieu  ô mon Dieu

 

Nasenga chance na bakoko Nzambe po nabika o

Je demande la chance aux ancêtres pour mon salut mon Dieu

Nasambela baye bakufa Nzambe po nabika o

Je prie ceux qui sont morts mon Dieu pour mon salut

Molimo ya Lumbu epayi ezali ekokamba bana o

L’esprit de Lumbu protègera la famille

Misioni Mupe na Kimbangu nionso se banzambe o

Le protestantisme, le catholicisme et le kimbanguisme ne sont que des religions

Etikali bino bangembo bobeta maboko

Il ne reste plus qu’à vous badauds d’applaudir

Nalapi lelo Bella-Bella suki pembe o o bandeko

Je jure aujourd’hui sur Bella-Bella mes amis que j’en serai fan pour toujours

Nakozonga mboka a a  - Suki pembe o o bandeko

Je rentrerai au village

Soki nakokoka te o o

Si je réussis pas

O o nakokufa bure o o

Je mourai pour rien

Nakozonga mboka a a 

Je rentrerai au village

O o Emany Shaba o o

Ô Emany Shaba

Kiki Ndongala a a

Kiki Ndongala

Nakozonga mboka o o

Je rentrerai au village

Simba suki mama

Touche tes cheveux

Nasenga chance na bakoko Nzambe po nabika o

Je demande la chance aux ancêtres pour mon salut mon Dieu

Nasambela baye bakufa Nzambe po nabika o

Je prie ceux qui sont morts mon Dieu pour mon salut

Molimo ya Lumbu epayi ezali ekokamba bana o

L’esprit de Lumbu protègera la famille

Misioni Mupe na Kimbangu nionso se banzambe o

Protestantisme, catholicisme et kimbanguisme sont des religions

Etikali bino bangembo bobeta maboko

Il ne reste plus qu’à vous badauds d’applaudir

Nalapi lelo Bella-Bella suki pembe o o bandeko

Je jure aujourd’hui sur Bella-Bella mes amis que j’en serai fan pour toujours

 

Suki pembe o o bandeko

Pour toujours les amis

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blondé 05/09/2017 18:03

Monsieur Malonga,
je voudrais savoir si cette phrase dans la chanson a été traduite complètement ou une erreur aurait écourté la traduction? Il s'agit de "Tika ngai nasepelisa bakoko Bakosu?…." et vous avez écrit: Laissez-moi. Je remarque les points de suspension qui indiquent peut-être une suite vague de l'idée exprimée. Mille fois merci et du curage.

Messager 05/09/2017 19:38

Blondé,
Samuel ne sera pas disponible pendant un moment sur le site. J'ai réécouté la chanson, la phrase est stipulée ainsi: Tika ngai nasepelisa bakoko Bakosu, ce qui peut être traduit: Bakosu laisse-moi satisfaire les aïeux. J'en ai profité pour apporter la correction sur le texte.

Messager

Simba Ndaye 04/09/2017 22:46

Sam, 1974 ou 1973?

Angeline 04/09/2017 15:47

j'aime me promener ici. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo)

Claude Kangudie 04/09/2017 15:44

Je voulais écrire: "Bonjour à tous...on peut dire que dans cette chanson, Emile Soki s'adressait à lui MEME...en effet il s'agit d'un enième come back de celui-CI dans l'orchestre Bella Bella"

Claude Kangudie.

Claude Kangudie 04/09/2017 15:42

Bonjour à tous...on peut dire que dans cette chanson, Emile Soki s'adressait à lui...en effet il s'agit d'un enième come back de celui dans l'orchestre Bella Bella. D'où il jure "nalapi lelo Bella Bella, suki pembe ooo ba ndeko"...De fait, il ne quittera plus son frère Maxime et le Bella Bella jusqu' à leur fin. Je soulignerai ici, qu'à un moment Emile était carrément à la rue, ne se produisait plus avec l'orchestre. Tabu Ley se mit en tête de l'incorporer dans son Afrisa. Maxime Soki prit très très mal la chose. Il eut une brève, mais intense guerre entre Rochereau et Soki Vangu suite à cette outrecuidance de Rochereau. Maxime ira récupérer violemment son petit frère à Type K, lieu des répétitions de l'orchestre Afrisa...Et Emile n'émergea plus jamais...jusqu'à sa mort. Tobosana te, mboka na biso ezali RD Congo, Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

Babu Swah 04/09/2017 13:36

Melesi mingi. Shukrani tu : nitasoma lingala kupitia nyimbo zenu. Merci beaucoup.