Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

« 67Mbula ya sacrifice », une chanson engagée stigmatisant l’influence des multinationales en RDC.

 

Sozacom, produit de la nationalisation de l'UMHK

« Mbula ya sacrifice », est une œuvre engagée signée Kallé & Bombenga au sein de l’African-Jazz. Elle fut lancée en 1967 après la nationalisation de « l’Union Minière du Haut Katanga » par le régime Mobutu. Une décision qui donna lieu à une épreuve de force entre la RDC et les multinationales, à l’époque baptisée « La haute finance internationale ». Dans son livre très critique à l’égard de Mobutu titré « La démystification du Comgo Kinshasa » , Cléophas Kamitatu reconnaît que Mobutu avait fait montre de courage et avait pris un pris un grand risque à s’attaquant à l’UMHK.

En effet depuis l’indépendance, le contrôle des richesses a toujours été à l’origine des empoignades entre l’occident et la RDC. Tout gouvernement ayant cherché à exercer l’autonomie économique a été sanctionné par les multinationales. Certains dirigeants ont péri suite à ce conflit, comme Lumumba, Laurent Kabila.

La chanson de l’African-Jazz, fournie par l’ami commun, et qui reprend les paroles d'un discours de Mobutu, reflète le climat délétère prévalant en 1967 entre la Belgique et le Congo. Nous nous souviendrons que cette œuvre, dont nous diffusons un extrait, constituait en son temps la générique de la RTNC ( Radio Télévision Nationale Congolaise). Elle a été vulgarisée lorsque les congolais avaient l’impression que le régime Mobutu se battait pour l’intérêt du pays.

Cette chanson, est un pan de notre histoire écrit par les artistes musiciens d’une autre génération.

Nous recherchons encore une autre chanson de Bombenga et le Vox Africa, reprenant les paroles de Mobutu : «  Soki nalobi oyo ekoya eya, natiaka mayele na ngai na ba bérets rouges, na ba bérets verts, etc, etc)

 

Messager

 

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blondé 04/08/2017 14:03

OK! MESSAGER. Merci pour ce que vous faites déjà et aussi pour votre extraordinaire disponibilité.

messager 04/08/2017 14:11

Blondé
Prochainement, vous aurez l'intégralité de cette chanson, je n'oublie jamais les requêtes des amis.

Messager

messager 29/07/2017 13:53

Cher Blondé,

Cette chanson m'a été fournie à des fins personnelles, c'est pourquoi je n'en ai diffusé qu'une séquence `reprenant un extrait du discours de Mobutu. Contentez-vous de cette séquence pour le moment.

Messager

Blondé 29/07/2017 12:18

Félicitation à toi et à l'ami commun qui a fourni cette chanson. Au delà de la beauté de la musique, il y a des chansons dont les paroles sont des livres d'histoire. Ma doléance est, s'il est possible de l'écouter en entier.