Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Simba Ndaye

POUR LES 10 ANS DE MBOKAMOSIKA, par Simba Ndaye

C’est donc le 19 juin 2017 dernier que notre site a officiellement entamé sa 11e année d’existence. 10 ans, c’est peu mais c’est beaucoup à la fois. En ce début de 21e siècle où les choses vont à la vitesse de la lumière, une telle longévité sur la toile est à marquer d’une pierre blanche. Combien de sites, combiens de blogs ont à peine eu le temps de naître qu’ils avaient déjà les deux pieds dans la tombe. Or, en dépit de multiples vicissitudes, Mbokamosika se porte plutôt bien. Nous le devons tous à Messager, l’âme et la cheville ouvrière de ce lieu de mémoire. Comme il est dit au fronton du site, cet espace d’échanges s’adresse à tous, africains des quatre coins et du centre du continent mais pas seulement… C’est pourquoi, en vue de saluer cet évènement, notre ami commun a accepté de mettre à disposition de tous les Mbokatiers quelques raretés de la musique des deux Congo bien-sûr mais également d’autres pays d’Afrique. Voici donc des chansons de la deuxième moitié des années ’60. C’est un parti pris. Il fallait bien commencer quelque part.

  1.     ‘’Mbala moko, ça va, mibalé…’’ de Edo et l’Ok Jazz. Une petite précision : les puristes remarqueront une déperdition de ‘’contenant’’ du groupe du grand Yorgo. La rupture est nette avec des chansons comme Lumumba héros national, A ta na yébi, Fanta a kosa ngai, Ce n’est pas possible chouchou etc… Normal ! Au moment d’enregistrer cette chanson, les piliers de l’Ok Jazz ont déserté Maître Luambo. Il va faire appel à son ami des tout premiers jours, Edo Nganga. Celui-ci reviendra donc de Brazza pour l’opération sauvetage.

2.‘’Lungua na nzela’’, d’Alias Mamadou et le Cercul-Jazz de Brazzaville, avec le grand Franklin Boukaka. Une chanson déclinée en plusieurs idiomes dont le sango, langue nationale de Centrafrique.

 

    3.Na kufeli boboto’’, de Weteto et les Bantous de la Capitale (Brazzaville).

 

    4.’Joromi’’, de Sir Victor Uwaïfo du Nigéria.

 

5.‘’Moi, je m’en fous…’’, de Nicaud Koguia et le Vibro-Succès de Bangui en Centrafrique

 

    6.’Souzy’’,  de Sangana et l’African Fiesta Sukisa.

7.‘’Oko ndima nga soki na kufi’’, de Zazoza et le Conga Succès de Johnny Bokelo.

8.’Semeki semeki’’, du Grand Kallé et l’African-Jazz.

9.’Permission’’, de Bohlen et le Negro-Succès.

  10.’Nakoti kotika’’ de Pépé Ndombe et l’African Fiesta National.

 

Bonne écoute à tous.   

Simba Ndaye                                                         

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blondé 15/07/2017 14:59

Franchement je ne sais pas ce qui m'arrive aujourd'hui sur le blog. Je n'arrive pas à écouter les chansons proposées ici. Quand elles démarrent à peu près 30 à 35 secondes pour les plus long extraits et la lecture s'arrête. Je me demande si cela est un incident technique ou si désormais ce sera comme çà.

Claude Kangudie 13/07/2017 21:09

Grand plaisir et énorme bonheur de réecouter encore la voix de velours de Kabengele Kutu dit Sangana dans Souzy, un titre que je désésperais de ne plus entendre encore de ma vie...il en est de même de l'inégalable Rochereau, Monstre Sacré par excellence, de la musique congolaise de tous les temps...dans, encore titre que je désésparais de ne plus entendre de mes jours restants sur la terre des hommes, Na koki kotika yo te papa...Paix à ton âme Opetum Pépé Moyindo Ndombe, Monstre Sacré de la musique congolaise, vedette immortelle du Congo. Nous ne vous oublierons jamais. Mes salutattions à tous et grand merci à mon frère Simba Ndaye pour cette sélection...RD Congo, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

POUKO 13/07/2017 20:55

Mon cher
Je me dois de te dire merci pour m 'avoir donné l'occasion de réécouter le Vibro succes ainsi que le cercul jazz qui avait passé un long séjour à BANGUI

Messager 13/07/2017 06:54

Parmi ces ratetés, plusieurs étaient supposées perdues à jamais. Heureusement qu'il existe encore quelques bonnes volontés comme notre ami commun pour les exhumer.

Messager

Messager 12/07/2017 07:40

Nos remerciements à Simba Ndaye et l'ami commun pour ce cadeau.

Messager