Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samuel Malonga

 

Franco et Bavon Marie-Marie

Dans quelques jours, le monde  musical fêtera les 47 ans de la disparition de Bavon Marie-Marie. Il n’est pas question de rappeler les circonstances de sa mort mais souligner les actes posés par son aîné. En effet après sa disparition, Luambo avait voulu à sa manière perpétuer l’image de son jeune frère qui peu avant de s’en aller pour toujours était devenu l’idole des jeunes.

 

Dans cette volonté affichée de perpétuer sa présence, Franco avait sorti sous le label des éditions populaires des œuvres de son frère défunt. D’abord le TP OK Jazz avait joué une composition de Bavon sortie à tire posthume (Béa) puis interpréta la chanson Maseke ya meme.

 

 

Dans ce même ordre d’idées, Luambo se mit lui-même à composer des chansons  dans lesquelles il continua à penser à son frère et à regretter sa disparition. Il y a lieu de citer Kinsiona et Kimpa kisangameni. Dans cette dernière, Franco s’est lancé dans une longue diatribe contre les sorciers.

 

Une phrase est pourtant revenue dans les deux chansons: Munu Marie-Marie ta ndila (Je pleure Bavon Marie-Marie). N’a-t-il pas montré, au-delà de tout ce qui a été dit sur cette disparition précoce, qu’il aimait son cadet ?

 

Pour imprimer un sens particulier à cet instant si grave chargé de souvenir et afin de marquer la solennité de ce lien de sang qui les unissait par delà la mort, Grand-Maître chanta ces deux titres dans la langue de son enfance lorsqu’encore bambins et inconnus, les deux frères vivaient à Sona-Bata.

 

 

Samuel Malonga

 

Sam,

Après le décès de Bavon, Franco avait enregistré une de ses œuvres posthumes  intitulée  « Beya », en compagnie de l’OK-Jazz. J'espère qu'elle va enrichir ton article.

Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pedro 05/08/2017 12:12

C’est quand-même étonnant que ces chansons n’aient pas été chantées par le Négros-Succès peu après la mort de Bavon, mais par l’OK Jazz. Est-ce que BMM a laissé texte et musique à Franco ? Du moins la guitare solo de Beya, c’est du Franco, puisque BMM n’aurait pas produit ces sons qui n’appartenaient pas à son doigté.

Simba Ndaye 05/08/2017 01:40

Pas la peine, cher Messager. J'ai compris ton message. Je te contacte en privé ce weekend pour en parler.

messager 05/08/2017 01:09

Cher Ndaye,

Effectivement, L’animateur Kayumbi Beya utilisait cette chanson comme générique de son émission. Il entonnait « Une émission de Kayumbi » et lançait la séquence de la chanson disant « BEYA oh Beya »
Par ailleurs, peux-tu informer notre ami commun que nous avons ouvert une nouvelle rubrique qui consiste à traduire en français quelques chansons en lingala. Tu comprends ce que je voudrais dire ?
Sinon, je peux te laisser un message en privé.

Messager

Simba Ndaye 05/08/2017 00:40

Messager et Sam, l'animateur Kayumba Béya n'avait-il pas utilisé un bout du refrain de la chanson Béa comme générique de l'une des ses émissions à la radio?

Simba Ndaye 05/08/2017 00:36

Messager et Sam, l'animateur Kayumba Béya n'a pas utilisé un morceau du refrain de la ch

Petit Bizet 04/08/2017 13:20

Qui sait les merveilles qu'il aurait composer, si le Créateur n'avait pas choisit de le rappeler à lui.
C'est dingue comment avec un répertoire aussi "maigre", il a pu durablement marquer l'Histoire de la Rumba Congolaise.
Mon père, bien qu'étant de Brazzaville, l'a vu sur scène une fois: apparemment est adepte de maquillages très voyants ? Info ou intox messieurs les Mbokatiers ?

Petit Bizet 04/08/2017 22:11

Oui oui, c'est exactement ça: 80 chansons pour une carrière aussi "courte" ! C'est fantastique ! C'est pour ça que je ne peux que regretter qu'il soit parti si tôt !
Imaginons seulement ce qu'il aurait pu produire au cœur des années 70...

Samuel Malonga 04/08/2017 20:11

Cher Petit Bizet,
Bavon Marie-Marie est mort à fleur d'âge. Il s'en est allé à 26 ans. Malgré son jeune âge et une caarière trop courte, il a laissé à la postérité au moins 80 chansons. Ce n'est pas rien, surtout quand on sait que beaucoup de ses compositions avaient été des succes.

Amaya Mokihini 02/08/2017 17:54

Quand Bavon MM est mort, je passais en 6ème (1ère année du collège), et comme à l'époque, peu de journaux circulaient, on avait tout entendu sur les rapports entre Franco et BMM. La rumeur prétendait que Franco avait sacrifié (mystiquement) son petit frère dans le but d'être toujours performant, etc..
C'est dire que tant d'années plus tard, cet article remet les choses au point. Merci

louison cosmos 02/08/2017 16:58

Bjr à tous, je voudrais seulement faire savoir que la personne qui soutient Franco sur cette photo n'est autre que Thiago, Président de l'AS Vita-Club à l'époque.

Samuel Malonga 02/08/2017 18:57

C'est vrai. L'homme doit être Thiago, le Zorro de V.Club.

messager 01/08/2017 21:17

Sam,
Je viens d'ajouter sur ton article la chanson "Beya" , une œuvre de Bavon enregistrée par Franco après le décès de son petit frère.

Messager

Samuel Malonga 02/08/2017 18:54

Bonne idée

Alexis Roba Mulumba Kasuyi 31/07/2017 18:25

Votre commentaire Bavon Marie M.Etait Musicien De Talent De Son Epoque Surtout Il Joueait A Cote De Bolhene, Didi Kalombo, Empompo Au Saxo, Je Vois Mauro Maurice Beya Maduma, Jorkin et les autres,vraiment nostalgie d'enfance ou j'etais en 3eme secondaire a likasi,que Son Ame Repose En Paix.

Alexis Roba Mulumba Kasuyi 31/07/2017 18:34

Votre commentaire Lui Faisait vibrer sa guidare solo je me souviens de ses 2 tubes: lucie pawuni ya talo puis lucie tozongana qui ne fini pas succes pour periode de Bana 15 Ans.