Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Questions à propos du bateau à vapeur de Stanley sur le quai à Chanic . Qu’en pensent Ngimbi Kalumvuenziko et d’autres mbokatiers ?

 

Bonjour.

 

Je continue à apprécier votre site. J'essaie d'en savoir plus sur le bateau dit être le navire à vapeur original de Stanley qui est sec sur le quai à Chanic. Est-ce en fait le bateau de Stanley? Comment est-il arrivé là-bas? Connaissez-vous quelqu'un qui pourrait avoir plus d'informations à ce sujet?

 

Voici deux photos: une de bateaux d'origine et celle que j'ai prise la semaine dernière.


 

Nous vous remercions de toute information que vous pouvez fournir.


 

Cordialement,

 


David Aronson
Consultant, communications

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David Aronson 03/07/2017 23:37

Je vous remercie!

Norbert MBU-MPUTU 02/07/2017 13:32

Participant et ayant participé au projet sur les commémorations de Stanley dans sa ville natale de Denbigh, au Pays de Galles (Royaume-Uni) et surtout à l'érection du premier monument de Stanley, et actuellement au Musée Henry Morton Stanley qui y séra hérigé, nous sommes entrés en contact avec des chercheurs à Kinshasa, notamment qui ont restaurer le grand monument de Stanley et nous avions aussi eu la confirmation de ce bateau-là de Stanley, son steamer... Certes, le bateau le plus mythique de Stanley fut son Lady Alice abandonné près d'Isangila, dont on a jamais retrouvé les traces, le bateau lui ayant servi à traverser l'Afrique et le Fleuve Congo de la source à l'embouchure... Il l'avait ainsi abandonné pour contourner les cataractes à pieds... Oui, sauf indication de dernière minute, ce beateau à Chanic fut l'un des steamers utilisés par Henry Morton Stanley lors de son "making of the Congo Free State", après son contrat avec Léopold II pour explorer et cartogaphier le Congo. Le livre le plus actuel sur Stanley est sa biographie par Team Jeal "Stanley: The Greatest Explorer of Africa". Il réactualise nombreuses choses connues et non connues sur Stanley. Notamment trop d'apocryphes sur ses récits, même de sa propre main usés parfois par ses détracteurs actuels... Par exemple sur les fameux Traités signés avec les Chefs traditionnels, des copies existes au Musée de Tervuren, dit l'Auteur qui les consultés. Les traités signés par Stanley ne portaient pas la mention de "céder les terres à Léopold II", mention qui figure dans les autres traités signés par les autres agents... Un ouvrage à consulter à tout prix...
Au fait, Stanley, John Rowlands de son vrai nom, est un personnage à découvrir...

Messager 03/07/2017 08:20

Merci à notre frère Norbert Mbu-Mputu pour sa contribution.

Messager