Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

« Ce que j’ai appris autour d’un verre de Lungwila » : Un reportage de Mwissa-Camus du 31 Août 1958 à Kisantu

Notre génération a connu Mwissa-Camus en 1975, en tant qu'éditeur de « Masano », une revue hebdomadaire spécialisée dans les informations sportives .  Voilà qu’en fouillant les archives qui nous ont été fournies dernièrement par notre complice Samuel Malonga, nous avons découvert un bon nombre d’articles publiés en 1958 par cet aîné, dans le journal « Horizon », dirigé à l’époque par José Lobeya.

Dans son reportage du dimanche 31 Août 1958, Mwissa-Camus rend compte de péripéties de son séjour à Kisantu, allant de l’ historique  à la vie quotidienne de cette ville abritant une imposante Cathédrale.

 

Messager

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Samuel Malonga 30/07/2017 14:38

Lire le Fomulac.

Samuel Malonga 30/07/2017 14:37

N'oublions pas qu'avec la Fomulac (Fonds médical de l'université de Louvain au Congo), les bases de la future université Lovanium avait commencé à Kisantu en 1937.

messager 30/07/2017 14:16

Sam,
La visite du Jardin botanique de Kisantu était devenue un « rituel » pour les élèves et étudiants kinois. Après la visite, chacun ramenait au moins une « chikwangue », une manière de supporter les braves mamans qui guettaient les va-et-vient des visiteurs.
À ce propos, signalons que les recettes du Tourisme viennent de dépasser cellles de l’industrie automobile en Allemagne.

Messager

Samuel Malonga 30/07/2017 01:25

Le refrain de cette belle chanson de Zembe Zembe ressemble beaucoup à "Mibali ya Symba". Dans les années 70, le nsamba coulait à flot à Kisantu. Bien des kinois s'y rendaient pour passer le week-end. L'ambiance y était toujours festive. Le jardin Père Gilet devenu depuis jardin botanique de Kisantu attirait des touristes car c'était le seul lieu où l'on pouvait voir des arbres rares. Notons que si elle fut fondée par Nasantu comme nous le dit l'article, Sona-Bata situé à quelques encablures et où naquit Luambo Makiadi fut fondé par Nambata.