Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Samuel Malonga

Bavon Marie Marie et l’orchestre Vox Action

 

Nous venons de découvrir une série des chansons appartenant à Bavon Marie-Marie. Il est accompagné non pas par le Négro Succès mais plutôt par un orchestre quasiment inconnu : Vox Action. Nous avons fouillé un peu partout dans le but d’en savoir  plus sur cet ensemble ou sur le passage de Siongo dans ce groupe, nous n’avons rien trouvé.

 

Hormis BMM, le seul nom qui est marqué sur la pochette est celui de Jules Célestin. Sa carrière musicale est difficile à situer dans la mesure où ni son patronyme ni son parcours n’est connu. On ne sait pas s’il était un de ces chanteurs qui avaient gravé leur voix dans ces disques ou s’il était instrumentiste. L’orchestre Vox Action qui n’apparaît nulle part dans les archives de la musique congolaise moderne et dont on ne connaît presque pas grand chose sur son existence a eu le mérite d’accompagner un des grands artistes congolais.

 

Si l’année de la sortie de ces chansons semble être 1967 alors que BMM était encore sociétaire de Négro Succès, il est plausible qu’elles soient des nzonzing. Elles sont passées quasiment inaperçues. Leur découverte est une sorte de résurrection pour elles. Leur présence dans la toile est une preuve que plusieurs œuvres de nos artistes dorment encore dans les catacombes de l’oubli. Nous ne serons pas surpris si des chansons d’autres artistes passent de l’ombre à la lumière.

 

Les compositions sont condensées dans un album. Comme dans un jeu puéril, BMM offre le meilleur de lui-même dans une balade rythmique au cours de laquelle sa guitare invite à la danse et les paroles à la méditation sur la destinée humaine. Il y aborde ses thèmes de prédilection. Outre l’amour chanté dans Hélé, il parle de la malchance dans Ebembe ya mbua, de la mort dans Batela muana ou de la sorcellerie dans Ba famille bakoti, une chanson qui curieusement rappelle Maseke ya meme. Ces titres comme d’autres sont-ils sortis autrefois sous un label congolais du disque ? La question n’est pas innocente dans la mesure où l’album en présence labélisé Ngoma avait été pressé au Kenya.

 

Samuel Malonga

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blondé 15/07/2017 16:05

OK! Messager. Je vais revoir mes machines. Merci pour l'information.

Blondé 15/07/2017 15:08

Je ne sais pas s'il s'agit d'une défaillance de mon matériel ou à quel niveau se situe le problème. Je n'arrive pas à lire les chansons proposées. C'est la première fois que j'observe cela. Quand le morceau démarre, il ne fait même pas 20 secondes et il s'arrête. Si c'est au niveau du blog, aidez nous. Mais je vois certains qui ont écouté et commenté.

Messager 15/07/2017 15:23

Blondé,
Du côté du site, il n'y a aucun problème. Tout est OK.

Messager

Messager 15/07/2017 12:23

Après avoir auditionné quelques chansons, j’ai l’impression qu’il doit s’agir d’un enregistrement effectué après le décès de Bavon, avec le concours de quelques artistes de Négrp-Succès entre autres Gaspy. On n’y sent pas la guitare de Bavon. Disons qu’il s’agit d’un Zing-Zong tablé sur la réputation de Bavon.

Messager