Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

« Mobio Morgo », un air du terroir,  réalisé par Alphonso Epayo et le Négro-succès.

De g à dr: Empompo Deyesse, Gaspy, Alphonso Epayo (derrière), Zozo, deux chanteuses inconnues, Didi Kalombo, et Bholen.

L’article de Samuel Malonga sur l’orchestre Bamboula a suscité de nombreux  souvenirs , notamment ceux de  Samuel Malonga  et de Claude Kangudie  sur Decca Mpudi.

Les fidèles lecteurs de Mbokamosika se souviendront que dans un de ses articles antérieurs, il est mentionné que Decca Mpudi, avait fourbi ses armes dans l’orchestre Vedette-Jazz, ancêtre de Los-Angel,  aux côtés de  Bohlen , Flujos, Alphonso Epayo, etc, etc.., lesquels avaient fait plus atrd la pluie et le beaux temps de l’orchestre Negro-Succès.

Parmi les ténors de « Bana 15 ans », un ressortissant Banunu & Bobangi sur le fleuve congo, en l’occurrence  le bassiste Alphonso Epayo s’était illustré par une chanson intitulée « Mobio Morgo » qui fut parmi les grands succès de l’orchestre Négro-Succès.

À titre de rappel, les Banunu ,les Bobangi, les Batende, etc, etc . font partie de ce peuple installé le long du fleuve congo entre Bolobo, Yumbi et Lukolela. Et  de cette partie du territoire sont également issus de grands  artistes musiciens tels que Nedule  Papa Noël, Seskain Molenga,  Bozi Boziana, ….. ainsi que le catcheur Edingwe.

À cet égard, il convient de souligner que pour consolider la cohésion nationale, les colons belges avaient  baptisé de nombreuses  artères de la ville de Kinshasa (un véritable Congo en miniature) des noms des villes et importantes localités de l’intérieur du pays, de façon à les mémoriser et à les pérenniser , même sans y avoir foulé les pieds.

C’est ainsi que Kindu, Lukandu,  Kalembelembe,  Kabambare,  Kabinda, Kabalo,  Sandoa, Kapanga, Bukama, Songololo, Banunu, Malandi, Batende, Lodja, Lubefu, Nouvelle Anvers (Makanza), Monkoto, Bolafa, Bambili, Bondo, Isangila, Pala-Bala, …sont autant connues des kinois que des ressortissants de ces localités.

Voilà pourquoi ceux qui cherchent en ce moment  à diviser les congolais par égoïsme et par calculs politiciens, en recourant au tribalisme,  oubliant qu’ils ont été boursiers, c’est-à-dire qu’ils ont étudié grâce aux contribuables congolais, sans distinction de tribus ni de régions, sont non seulement détestables, mais à maudire.

 

Messager

Commenter cet article

Claude Kangudie 03/06/2017 21:28

Didi Kalombo un des grands de Négro Succès...Mbokamosika est aussi à la recherche de sa chanson "Muanetu wa mamu, Mbombo wa mamu"...c'est une bouteille jetée à la mer. Qui sait ???

RD Congo, mboka ya Colonel Mamadou Ndala, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

Samuel Malonga 03/06/2017 01:48

Belle musique!

Messager 02/06/2017 23:26

Merci à vous Papy pour le rectificatif.

Messager

Papy Madiata 02/06/2017 21:21

Bonjour, excusez moi je veux juste faire une rectification sur le chanteur qui est à côté de Bholen c'est Didi Kalombo et non Flujos.

Claude Kangudie 02/06/2017 21:16

Véritable chef d'oeuvre...comme on en entend plus ni en trouve. Rythme mélancolique et envoûtant. Négro Succès, orchestre d'anthologie. Qui dit mieux aujourd'hui ? Je peux vous dire que, de Léopold-ville à Sakania au Katanaga en passant par Bawanga, ces chansons agrémentaient la vie de tous les jours des Congolais et Congolaises. C'est l'une des raisons qui expliquent notre attachement viscéral à notre pays...RD Congo ekokabuana te, balinga, balinga te, ekozala bongo !!! Ata ndele. RD Congo ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.