Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Samuel Malonga

 

Le 30 juin 1960

 

Le Congo est indépendant. Le pays qui désormais va voler sur ses propres ailes est entré dans le concert des nations libres. Au Mont Stanley,  tombent les uns après les autres sur le bureau de Kasa-Vubu des messages de félicitations venus du monde entier. Si la plupart des lettres sont adressées au Président, l’URSS fait exception. Nikita Khrouchtchev envoie la sienne au Premier ministre Lumumba. C’est ce que rapporte le Couraf dans son édition du mardi 5 juillet 1960. Installé dans sa fonction, Kasa-Vubu va à la rencontre de la population. Il fait le tour de Kinshasa en visitant les différentes communes de la capitale.

 

Le journal fait aussi part du coup de colère d’Albert Kalonji en réaction au discours de Patrice Lumumba. Le futur mulopwe a même envoyé un télégramme d’excuse au Roi Baudouin. Autres temps autres mœurs, L’histoire a noté que le tout premier représentant de sa Majesté le Roi des belges au Congo indépendant s’appelle Van den Bosch. Il a présenté le 4 juillet 1960 ses lettres de créance au Président congolais. Outre l’ambassadeur, la Belgique a nommé des consuls généraux dans six autres grandes villes du pays à savoir Élisabethville (Lubumbashi), Stanleyville (Kisangani), Matadi, Luluabourg (Kananga), Bukavu et Coquilhatville (Mbandaka).

 

Si l’installation des diplomates belges dans l’ancienne colonie est effective, le dernier Gouverneur Général du Congo belge, M. Conerlis a fait son voyage dans le sens inverse. Il a en effet en compagnie M. Gizenga, vice-président du Conseil des ministres, quitté Léopoldville pour Matadi où il va s’embarquer avec sa famille à bord du bateau Jadotville pour regagner la Belgique.

 

A l’occasion du 57e anniversaire de notre indépendance, Mbokamosika met à la disposition de ses nombreux lecteurs des documents et des photos inédits.

 

Samuel Malonga

 

 

DOCUMENTS ET PHOTOS INEDITS

 

.

..

 

.

.

.

.

.

.

-

.

.

.

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article