Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guillaume Bayama & Claude Kangudie

ANICET MOBE FANSIANA nous a quittés…

Il a plu à Dieu de rappeler à Lui son fils Anicet MOBE en date du 4 avril 2017. Sa famille, ses sœurs et frères, ses amis, et tous ceux qui l’ont connu en ont été choqués et profondément attristés.

 

QUI EST ANICET MOBE ?

De gauche à droite: Lewo Yayé-Hortense et Anicet Mobe-Guillaume Bayama- Assis, Godé Bayama

Fils de MOBE Léon et de MANGA Thérèse, enlevés tôt à son affection. Anicet MOBE est né à Kinshasa-Ndjili le 22 juin 1952. Il est l’ainé d’une famille de neuf enfants. Ses frères et sœurs s’appellent :      Josée, Della, Nana Clémence, Arthur Dany, Bab Albert Mbuta, Marie-Claire, Dhy, Robert Julien Titina.

Juriste de formation, diplômé de Louvain-la-Neuve, Anicet MOBE était un intellectuel chrétien congolais, chercheur, expert socio-politique et chercheur en Sciences sociales dont les pertinentes réflexions et productions ont été publiées dans tous les grands journaux de l’espace francophone : Le Monde, Le Monde Diplomatique, Le Soir, La Croix, RFI, TV5-Monde, France 24, la Libre Belgique, Le Point, l’Express, Nouvelle Afrique-Asie etc…

 

Membre du Collectif des Intellectuels Congolais "DEFIS" et du comité de Rédaction de L'Africain (Belgique), il a été Vice-Président de l’U.E.C.A et Conseiller Spécial du Président du Congrès Panafricain de la Jeunesse, il a toujours milité pour la fondation en R.D.C d’un Etat de droit au cœur de l’Afrique.

 

L’HOMME ET SES PASSIONS

Anicet  Mobe et son épouse Hortense Ehila Nkolo

Porteur d’une grande sensibilité artistique et musicale, mélomane averti des arcanes et de l’évolution de la musique congolaise moderne, il grandit à la musique en ces premières années de l’indépendance de la R.D.C. en partageant au Collège Albert 1er la même cour de récréation que des noms célèbres de la jeune chanson congolaise qui naît. On peut citer : Jacky PELASIMBA (co-fondateur des groupes musicaux Yss Boys, Saphirs et de Thu-Zahina), Pierre NKUMU, Marcellin DELO, Damien NDEBO et Jhersy-Jossart NYOKA LONGO (co-fondateurs de Zaïko Langa-Langa), Mbuta SANSA (Musicien de Zaïko Langa-Langa).

Après le décès de ses parents, Anicet MOBE grandira dans la famille d’un gradé de l’Armée nationale Congolaise.  C’est sans doute cet itinéraire de son enfance qui explique sa grande proximité avec les questions militaires et l’histoire de l’Armée nationale Congolaise.

En effet, Anicet MOBE était historiographe des forces armées, des mouvements éstudiantins et de la musique congolaise moderne. Il laisse une œuvre de réflexion qui respire la solidarité, l’humanisme et la dignité de l’homme noir.

Sa pensée maîtresse : « Les élites congolaises discréditées doivent se ressourcer dans les leçons de notre histoire afin de s’engager intellectuellement dans une alliance salutaire avec les masses laborieuses, seul viatique capable de redorer le blason de la République Démocratique du Congo, de l’Afrique, d’un monde nouveau. »

 

SON ŒUVRE

 

Il a notamment écrit sur :

 

Intellectuels serviles de Kinshasa

Dans Le Monde diplomatique 2016/2 (N° 743)

Ctrl+clic sur le lien ci-dessous :

https://www.cairn.info/magazine-le-monde-diplomatique.htm

 

De Léopold II à Joseph Kabila

Dans Le Monde diplomatique 2016/10 (N° 751)

Ctrl+clic sur le lien ci-dessous :

https://www.cairn.info/magazine-le-monde-diplomatique.htm

 

Patrice Lumumba, une inspiration

Dans Le Monde diplomatique 2014/6 (N° 723)

Ctrl+clic sur le lien ci-dessous :

https://www.cairn.info/magazine-le-monde-diplomatique.htm

 

On les appelait les tirailleurs sénégalais

Dans Le Monde diplomatique 2014/12 (N° 729)

Ctrl+clic sur le lien ci-dessous :

https://www.cairn.info/magazine-le-monde-diplomatique.htm

Le Congo au long d'une histoire mouvementée

Dans Le Monde diplomatique 2011/4 (n°685)

Ctrl+clic sur le lien ci-dessous :

https://www.cairn.info/magazine-le-monde-diplomatique.htm

 

Le Congo, un géant sous tutelle

Dans Le Monde diplomatique 2010/1 (n°670)

Ctrl+clic sur le lien ci-dessous :

https://www.cairn.info/magazine-le-monde-diplomatique.htm

 

Paix entravée dans les Grands Lacs

Dans Manière de voir 2005/2 (n°79)

Ctrl+clic sur le lien ci-dessous :

https://www.cairn.info/magazine-maniere-de-voir.htm

 

Héros méconnus de la seconde guerre mondiale

Dans Le Monde diplomatique 2007/6 (n°639)

Ctrl+clic sur le lien ci-dessous :

https://www.cairn.info/magazine-le-monde-diplomatique.htm

 

Tous les articles en français de Anicet Mobe (3)

Le Congo, la Belgique et la Grande Guerre 1914-1918

Publié le 9 octobre 2013

 

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

Publié le 18 août 2013

 

Le roi des Belges, roi souverain du Congo ?

Publié le 14 août 2013

 

Et Dieu créa Pascal Tabu Ley Rochereau

Ou les 70 ans du Seigneur Ley

Publié en 2010

 

TEMOIGNAGE D’UN AMI D’ENFANCE, Hofée Bavon SEMOPA

 

J'ai la tristesse d'avoir perdu ce soir un ami de 55 ans ; un frère :

Anicet MOBE, "MOBELISTAR" pour les intimes.

 

Nous nous sommes connus au Collège Albert 1er en 1963 ; il avait 11 ans et moi 9. Nous étions ensemble en 4ème année C, classe de Monsieur Van LANDEUYT, avec entre autres, Jean BANDUKA, Félix MVUEMBA, Jean-Marie DIOMI, John KANZA, Marcellin DELONGAMBO, Antoine SUKAMA, Raoul KAMA, Pierre SALEBONGO, Willy MANGALA, Jean-Denis EDJIDJIMO, Jean-Pierre MAYASI, Jean-Pierre MANGELESI.

 

Notre relation commune s'est ensuite faite de séparations et de retrouvailles, au gré de nos parcours scolaires et professionnels respectifs, mais en gardant toujours le même respect, la même estime, la même amitié.

 

Plus tard, vers la fin de l'école secondaire, nous avions cheminé ensemble dans le mouvement Catholique "Constellation" avant que nos chemins se séparent, pour nous retrouver durant l'année scolaire 1971-72 où je l'ai retrouvé au Collège Notre-Dame de Mbansa-Mboma. Nous y avons partagé l’amitié de Jean Maurice KANYINDA, Yvon OTENGA, Narcisse BAYAMA, Nico LOFONGO, Essous KILEMBI, Magloire NKUNDA etc.

 

Du Kongo-Central, à une année d'intervalle, nous sommes revenus au village de notre naissance, Kinshasa.

 

Des années après, nous nous sommes retrouvés en Europe, lui en Belgique et moi en France.

En 1989-90, il a décidé de venir vivre en France pour continuer ses études. Il a habité quelques jours avec moi à Evry en attendant de pouvoir s'installer chez lui.

 

Nous ne nous voyions plus souvent ces derniers mois, mais avions toujours gardé un contact chaleureux, notamment en animant, avec d'autres, l'ASSACOM (Association des Anciens du Collège de Mbansa-Mboma qui perd ce jour une de ses sommités intellectuelles et culturelles.

 

Le 31 décembre 2016, il m'avait laissé sur le répondeur téléphonique un message d'absence m'exprimant ses souhaits de bonne année 2017. Je l'ai appelé un ou deux jours plus tard et nous avions parlé, parlé et parlé… Comme à chacune de nos rencontres depuis 55 ans. Nous avions promis de nous voir, sans savoir que cet échange avait valeur d'adieu...

 

Amoureux de Kinshasa en particulier, et de la RD Congo en général, érudit de politique, d'histoire et des lettres, homme des médias, chroniqueur et historien de la musique congolaise, éminent conférencier et farouche débatteur, Anicet MOBE a tiré sa révérence à Villejuif ce mardi 4 avril 2017 à 18 heures, sans avoir vu le renouveau qu'il n'avait cessé d'espérer de tout son cœur pour son Congo natal.

 

Je veux exprimer ici une pensée de compassion et un vœu de consolation pour ses sœurs, frères, cousines, cousins, nièces et neveux, ainsi que pour tous ceux qu’il a aimés et qu'il aimait.

 

Homme de paix et de réconciliation, Anicet avait en horreur des discussions oiseuses, de vaines embrouilles et chamailleries inutiles. L'hommage qu'il mérite, c'est que ses funérailles se déroulent dans la paix ; qu'elles constituent un moment de retrouvailles, de réconciliation et d'unité.

 

Notre Dieu a souverainement décidé de le rappeler à lui en ce jour. Que dire ? Le Seigneur a donné le Seigneur a repris. Que le nom de l'Eternel soit béni !

 

Cher MOBELISTAR, que le Dieu de Jésus t'accueille dans la chaleur de son amour, aux côtés de ta mère et de ton père dont tu m'as si souvent parlé.

Qu'il t'accorde sa paix !

 

MERCI à toi, cher ami, bien-aimé frère


Hofée Bavon SEMOPA

France

 

Encore un des nôtres qui s’en va au Dieu Créateur si loin du pays de nos ancêtres, la RD Congo, Libanga ya Talo…Que la terre lui soit légère et douce. Qu’il trouve la paix, la concorde et l’amour éternels au Royaume Céleste…Bon voyage Kulutu ya ebele !!!

 

Guillaume Bayama et Claude Kangudie

 

Commenter cet article

Brigitte Zinga 25/04/2017 18:43

Merci Mboka Mosika, c est a travers vos articles que j ai pu decouvrir l historien Anicet Mobe. Vraiment nous venons de perdre quelqu'un de valeur. Nous manquons forever ses interventions, sa maniere de presenter, de critiquer et de donner les pistes de sortie. Que son ame repose en paix.

Samuel Malonga 14/04/2017 17:54

Merci Claude et Guillaume pour cet hommage à Anicet Mobe. Nous nous souviendrons toujours de lui à travers ses nombreuses interventions dans les médias. Qu'il repose en paix au près de tous nos êtres chers qui l'ont précédé.