Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samuel Malonga

Rareté de la semaine:

 

 Malelisa Moleka par Mujos et l’Afrisa International

 

En 1972, deux artistes émérites de la musique congolaise, Rochereau et Mujos,  se sont rencontrés pour la énième fois. Encore jeunes, ils ont fait leur parcours scolaire côte à côte, à l’école St Joseph à Gombe d’abord ensuite à l’Ecomoraph à Limete. Leur vie ne s’est pas seulement côtoyée dans les études mais aussi dans la musique.

 

Après une courte traversée du désert, le grand Mujos retrouve son ami Rochereau qui lui a tendu la main. Les deux artistes  unissent leurs voix l’instant d’un deal. Le duo Tabu Ley – Mulamba dans l’Afrisa International rappelle celui de la belle épopée de l´African Fiesta lorsqu’ils s’appelaient encore  Rochereau et Mujos. L’enregistrement d’une chanson d’anthologie, Malelisa Moleka, marque leuss retrouvailles.

 

Cette chanson revêt une signification toute particulière car elle est l’ultime de sa courte mais riche carrière. Malade, Joseph Mulamba Panya alias Mujos pourtant en possession de son titre voyage, n’arrive pas à s’envoler pour l’Europe où il veut se rendre pour avoir des soins appropriés. Âgé à peine de 37 ans, il tire sa révérence en pleine jeunesse le 27 décembre 1977.

 

Samuel Malonga

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pedro 15/03/2017 08:14

Que signifie l’expression « loboko epayi loboko epayi »? bras dessus bras dessous ?

Messager 15/03/2017 09:05

Je crois que c'est la traduction de l'expression:"bras dessus bras sessous". Le lingala est plein de mots et d'expressions d'emprunts. Nous en avons déjà parlé Pedro.

Messager