Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samuel Malonga

Le jour où Kasa-Vubu rencontra son tombeur

Une image surréaliste. Le président Mobutu rencontre l’ancien chef d’État Kasa-Vubu en qu’il a chassé du pouvoir presque deux ans plus tôt. Qui l’eut crû ? Marie-Rose qui semble être l’enfant préférée de son père en parle dans une intervieuw qu’elle a accordée à l’émission Polele-Polele.

 

En 1967, Mobutu revient de Pointe-Noire. Il rentre au pays par bateau. Le Lumumba jette l’ancre et accoste au port de Boma. Le président y est accueilli par les notables de la ville et de la province. Bien que certains membres du comité d’accueil n’ont pas souhaité la présence de Kasa-Vubu parmi eux, Marie-Rose et son père sont présents pour saluer le nouveau locataire du Mont Stanley.

 

A sa descente du bateau Lumumba, Mobutu est prévenu de la présence de son prédécesseur. Lorsqu’il met pieds à terre, il passe les troupes en revue. Puis, il aperçoit Kasa-Vubu debout sur un coin du quai accompagné de sa fille. Il l’interpelle aussitôt:

- Monsieur le Président, dit-il, vous êtes là ?

- Oui, monsieur le Président, lui répond  Kasam. On est venu vous saluer.

Ils se serrent cordialement la main. Aucune trace de rancœur n’est présente sur le visage des deux Joseph. Seul un sourire circonstancié marque ces retrouvailles.

 

L’informel face à face est bref, l’entretien inattendu est court mais plein de signification et d’émotion. L’expression sur leur visage en dit long. L’ancien et le nouveau président se sont quités sur une bonne note. Pour l’histoire, leur poignée de main est immortalisée par le photographe attitré de la présidence et paraît aussitôt le lendemain dans le journal L’Étoile du Congo.

 

 

Samuel Malonga

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pedro 15/02/2017 16:59

Kasa-vubu avait-il au moins une pension du gouvernement en tant qu'ancien président? Cette poignée de main serait la preuve que même le président déchu avait donné son accord à la prise du pouvoir par les militaires. Que ce n'était pas un coup d'Etat. Que le salut de la nation ne viendrait que par cette passation de pouvoir aux militaires, etc. Officiellement.

Samuel Malonga 15/02/2017 20:06

Je ne sais pas mais je ne pense pas que Kasa-Vubu recevait une pension du gouvernement. Quant au changement de régime intervenu en 1965, c'était bien un coup d'État. Selon le professeur Isidore Ndaywel, Kasa avait refusé l'offre du colonel Tshasthi de le rétablir dans ses fonctions. Consulte ce lien:
http://www.mbokamosika.com/2015/11/l-avenement-de-mobutu.html
Voir date: Samedi 4 décembre 1965.