Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Indépendance économique, par le grand Kallé et l’African-Jazz.

 

 

En 1966, le régime Mobutu comptait une année d’existence. Tous les nationalistes, y compris le grand lumumbiste que fut le chanteur Joseph Kabasele faisaient encore confiance au général Mobutu qui venait de réhabiliter le Premier ministre Patrice Lumumba, en l’instituant héros national.

C’est ainsi que le duo Kallé & Alex va dédier en 1966 une chanson intitulée « Indépendance économique » au duo Mobutu-Mulamba, respectivement président et 1er ministre du Congo depuis le coup d’état du 24 novembre 1965.

Vu les contre-vérités distillées par les congolais sur Youtube ces derniers jours, dans le but de rechercher le sensationnalisme, nous avons décidé d’accompagner désormais les merveilles du passé de la chanson congolaise par le rappel de quelques faits historiques associés en vue d’allier l’utile à l’agréable.

C’est ainsi que nous reprenons l’extrait de la déclaration du Haut-commandement de l’ANC du 24 novembre 1965 à travers laquelle il est mentionné clairement que depuis cette date, le lieutenant général Joseph  Mobutu assumait les prérogatives de président de la République, et le  colonel Léonard Mulamba celles de Premier ministre. Ce dernier a occupé ces fonctions du 24 novembre 1965 au 26 octobre 1966.

Ci-dessous, l’extrait du communiqué du Haut-commandement de l’ANC

 

Le lieutenant général Joseph Désiré Mobutu, assumant les prérogatives de Président de la République, prend les décisions suivantes :

  1. Le colonel Léonard Mulamba assumera les fonctions de Premier ministre;
  2. Le Colonel Léonard Mulamba est chargé de former un gouvernement représentatif d'union nationale dont fera partie au moins un membre de chacune des vingt et une provinces de la République Démocratique du Congo et de la ville de Léopoldville;
  3. Pendant toute la durée durant laquelle le lieutenant général Mobutu exercera les prérogatives de Président de la république, le Général Major Louis Bobozo remplira les fonctions de commandant en chef de l'Armée nationale Congolaise.

Fait à Léopoldville, le 24 novembre 1965.

.

.Messager

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article