Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager


RDC: Une homélie en guise d'avertissement à Joseph Kabila

 

Lors de la messe de Noël, le cardinal archevêque de Kinshasa a dénoncé les violences, les tueries, la volonté de se maintenir au pouvoir par les armes. Laurent Monsengwo Pasinya n'y est pas allé avec le dos de la cuillère.

Le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya n'a pas sa langue dans la poche. Avec la franchise qu'on lui connait, le prélat de Kinshasa a dit tout haut ce qu'il a constaté. « Il est plus facile de tuer que de ne pas tuer, il est plus facile de céder à la violence que de résister à la force, il est plus beau d'être artisan de la paix que de la violence », a déclaré l'archevêque.

Le décor ainsi planté, l'ancien président de la conférence nationale souveraine a interpellé la société en disant qu'il n'y a pas de grandeur à manier les armes pour tuer les gens. « Le fait de prendre le pouvoir par les armes ne justifie pas qu'on puisse le quitter que par les armes », a poursuivi Laurent Monsengwo dans son homélie au cours de cette messe de Noël.

Selon lui, il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes, il est révolu le temps où l'on cherchait à conserver le pouvoir par les armes en tuant son peuple... L'archevêque de Kinshasa a également apporté son soutien aux mouvements citoyens. « Ces jeunes ne réclament que leur droit de vivre un peu plus dignement », a-t-il expliqué avant de conclure, « prenons garde, mes frères et mes soeurs, car quiconque tue par l'épée, périra par l'épée ».

 

RFI

Commenter cet article

Claude Kangudie 27/12/2016 20:14

Il convient ici de souligner le rôle très positif que joue l'Eglise Catholique Africaine du Congo...comme elle l'a toujours joué depuis le Cardinal Joseph Malula, le Cardinal Frédéric Etsou Nzabi...Aujourd"hui, c'est le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. Nous soulignons aussi avec force, la traitrise, la trahison, la concussion et le goût de l'argent facile et sale des autres églises: Kimbaguiste, Protestante et Evangélique. Comme dans les années '90 lors de la CNS, l'Eglise Protestante du Zaïre fut très bien corrompue par Mobutu au travers du sieur Bokeleale. Quant à l'Eglise Kimbanguiste, tout le se souviendra des turpitudes de sieur Diangenda avec Mobutu. Aujourd'hui, quelle différence y a-t-il entre un Kamerhe et un Bodo Marini ? Bodo Marini et ses copains des églises prétendues de réveil ont été grassement et honteusement corrompues par alias Kabila. Mais nos "veillants et vaillants" pasteur de "réveil" préchent contre le,péché et le "monde"...Mais ils mangent dans le palais du pharaon et avec le pharaon...ce sont des pharisiens du Congo...RD Congo, un si long fleuve de lamres et de sang...

Claude Kangudie.