Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lambert Ngoi

 

 

DEBOUT JEUNES ET PEUPLE CHRETIEN DE KINSHASA


Notre église a gravement péché. Mobilisation ce 25-12-2016.
Sifflons et chantons YEBELA ce dimanche.

Le dialogue de la CENCO est l'oeuvre du Mal.
Mobilisation générale le 25 décembre 2016 dans toutes les paroisses pour invoquer le Saint Esprit et sauver la nation ainsi que l'Eglise, catholique en particulier.

Le dimanche 25 décembre 2016 est décrété, par des mouvements chrétiens et de jeunesse patriotique de Kinshasa, journée de purification et de libération de notre église, catholique en particulier. La tête de celle-ci, la CENCO, est aujourd'hui envoûtée et soumise au Mal.

Nous savions que Satan, le maître du mal, s'était emparé de l'Etat et des institutions de la République depuis près de 20 ans. Voici que depuis le 8 décembre 2016, le diable est aussi entré dans l'église et a corrompu les âmes de beaucoup de ceux qui sont censés être les bergers et gardiens du Temple.

Des prêtres catholiques de Kinshasa et de jeunes leaders chrétiens patriotes ont décidé de réagir en conformité avec la Sainte Bible pour le salut de la nation.

Dans toutes les paroisses de Kinshasa, les croyants, jeunes en particulier, vont prier pour sauver l' Eglise congolaise. Le chant Yebela sera le cri de ralliement lors de la communion. Les sifflets retentiront au même moment que les cloches dans toutes les églises lors de la consécration. Jésus vient sauver son peuple. N'ayez pas peur!!!

Les dirigeants de la CENCO ont gravement péché en ne disant pas la vérité au peuple. La CENCO a péché en action et par omission. La CENCO n'avait pas dit honnêtement au peuple de Dieu en RDC qu'elle négociait la cohabitation politique et le glissement dont l'avait chargé Joseph Kabila.

Munis de leurs sifflets et de leurs voix, les chrétiens de Kinshasa, catholiques en particulier, vont dire à haute voix qu'ils rejettent la compromission avec le Mal au Congo.

Feu Cardinal Malula, d'heureuse mémoire, disait qu'il valait mieux d'être sacrifié et mourir pour la vérité que vivre en sacrifiant la vérité. En 2006, feu Cardinal Frédéric Etsou suivit courageusement ses pas et exigea que la vérité soit dite sur les résultats des élections.

Certains évêques de la CENCO, dont son président et son vice-président actuels ont hélas choisi de taire la vérité. Cela équivaut à mentir par omission. Mentir, surtout pour un prélat, est un grave péché. Prions aussi pour leur repentir.

La mobilisation des chrétiens doit être totale ce dimanche 25 décembre 2016, le jour symbolique de la venue parmi nous de notre Seigneur et notre Sauveur, Jésus Christ.

Informez-vous auprès de vos curés, de jeunes leaders patriotes et des responsables laïcs dans vos quartiers. Soyons vocaux et pacifiques. Joyeux Noël dans la Vérité.

Lambert Ngoi
Citoyen de la RD Congo au Japon
Président Honoraire de l'Union des Etudiants Chrétiens Africains.
Ancien élève des écoles et université catholiques de Kinshasa.
TEL +81-9084538549 Twitter: @ngoilambert

Commenter cet article

elikya 05/01/2017 04:00

Injure ou simple denigrement???
Lorsque les pays developpes ont des conflits internes , ils ne font jamais appels a nos techniciens politiques pour resoudre leur problemes, Il fut un moment ou la belgique n'avait pas de gouvernement presque plus de 300 jours , jamais un congolais ne fut invite a la table de resolution. Alors que chez nous s'impose le concept des experts politiques etrangers. Etonnamment, certains d'entre eux ont suivi le mm cursus scolaire k ns autres et n'etait peut etre pas major de leur promotion ** yebela,bongo efugwana **