Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Emmanuel Kandolo

 

Les Héros de l’Armée congolaise : le général Antoine Ikuku Moboto

Nous clôturons la liste des héros de l’Armée congolaise, conformément concoctée par Emmanuel Kandolo en 2010, avec la présentation du général Antoine IKUKU MOBOTO.

Cette liste n’étant pas exhaustive, nous reviendrons ultérieurement sur d’autres héros de l’Armée congolaise, en fonction des archives disponibles.

Nous vous rappelons que le but de la présentation de ces héros en cette période où la RDC traverse une de ses plus graves crises politiques, est d’inciter les congolais au courage et au sens de sacrifice, à l'instar de ces braves fils qui ont bravé le danger pour le pays.

Messager


 

Antoine Ikuku Moboto, azali mutu ya Bandundu,  parachutiste formé na Centre d’entraînement ya C.E.KI. Na 1960 akomi Commandant ya C.E.KI.  mpe na 1964, Major Tshatshi a remplacer ye mpe ekeyi na Katanga, esika azuaki commandement ya Camp ya ba parachutistes ya Kimbembe pene na Elisabethville.

Séjours ya Major Ikuku na Katanga ekomaki de triste mémoire tango Jean Foster Manzikala « Trouble-trouble » ayaki kokoma Gouverneur ya Katanga, en remplacement ya Godefroid Munongo, suite na mobulu ya ba gendarmes katangais na Kisangani bien que a négociaki ye na Général Mulamba mpo na komeka kimia. Selon Président Mobutu, Munongo abandaki mpe ko tirer ba ficelles na nse ya ba désordres wana mpo a déstabiliser Congo na but ya retour éventuel ya Tshombe. Union ya Manzikala na Major Ikuku esalaki équipe punitive redoutable ya ba opposants katangais. Major Ikuku akomaki koboma batu lokola ba ngungi mpe akomaki tueur à gage ya Chef na ye Manzikala. Tee ayaki ayaki kokangama na 1972, tango Manzikala akangamaki suite na ba dénonciations na liwa ya Thomas Eale mpe na ndenge abandaki koboma batu na Kinshasa. Major Ikuku en tant que bras droit na ye, asambisami mpe azui condamnation ya cinq ans de prison. Ayaki kobima na boloko sima ya ba sanza mpe aye kozua pete ya Lieutenant-colonel, sima akomi Colonel na ebonga ya Commandant ya 12ième Brigade ya Division Kamanyola na Base ya Kitona (Ba.ki.).

  FOSTER MANZIKALA, ANCIEN GOUVERNEUR DU SHABA

 

Na 1977 tango guerre ya Shaba ebandi, aye kokende na Kamina na batu ba ye, kasi Capitaine-général (Chef d’état-major général ya F.A.Z.) Général de corps d’armée Bumba Moaso Djogi a compliquaki ye mission sérieusement mpe akangi ye na cachot mpo na ba raisons personnelles. En pleine guerre, Général  Bumba abandaki naino ko s’occuper na ba intérêts personnels na ye au lieu atala intérêt ya Zaïre. Esengelaki intervention personnelle ya Président Mobutu, sur rapport ya Commandant ya Opérations na Shaba, Général de Brigade Singa Boyenge Mosambayi , mpo Ikuku a retrouver liberté na ye.

Colonel Ikuku azalaki na mission ya kokita tee na sud ya Shaba na batu ba ye mpo na kosala jonction na batu ba Colonel Mukobo. Colonel Ikuku azalaki na axe Kamina-Kolzwezi mpe na mission yak o récupérer Lufupa via Matanda, Sakalazi, Kayembe. Asala coup de génie ya ko surprendre ba rebelles na lolenge ayelaki nzela ya rails mpo ba nzela nionso ezalaki miner. Atambola 15 km tee abimeli ba rebelles mpe alongi bango, aye kozua ba tanks na ye mpe atambusi yango na rails mpo na kobimela batu ya Lieutenant Moïse Tshimanga na mokongo. Revers wana esalaki que alonga ba rebelles mpe aboma commandant na bango Tshimanga. Wuta wana nde azuaki kombo ya « serpent de rails » mpe na admiration mingi na ba konzi na population. Colonel  Ikuku azalaki toucher na bitumba wana kasi a gardaki courage na ye mpe atikali na batu ba ye. Sima ya wana, Atambolaki tee na Mutshatsha, Sakalezi, kayembe tee na Musoji.

Tango bitumba ya Shaba I esili, ayaki kokoma Général mpe Chef d’état-major ya Force terrestre. Kasi na guerre ya 80 jours, ayaki kokutana na liwa ya accident ya hélicoptère kaka esika oyo abomaka batu tango ye azalaki exécuteur ya ba sales besognes ya Gouverneur Jean Foster Manzikala.

 

Patriotiquement,

 

Emmanuel Kandolo

 

 

 

TRADUCTION

 

 

Les Héros de l’Armée congolaise : le général Antoine Ikuku Moboto

Le colonel Ikuku , en tenue léopard, entre le général Singa  et le président Mobutu à notre droite ,et le général Kikunda, à notre gauche, durant la guerre du Shaba I.

 Le général Antoine IKUKU MOBOKO, est ressortissant de la région de Bandundu. Parachutiste formé au Centre d’entraînement du C.E.K.I, il en devient Commandant en 1960. En 1964, il est remplacé par le Major Tshatshi et est affecté  au Katanga où il prendra le commandement du Camp des parachutistes de Kimbembe à Elisabethville (Lubumbashi).

Le séjour du Major Ikuku au Katanga  sera de triste mémoire dans la mesure où il coïncide avec  la nomination de Foster Manzikala « Trouble-trouble »  en tant que Gouverneur, en remplacement de Godefroid Munongo,  suspecté de connivence avec la mutinerie des gendarmes katangais à Kisangani, bien que ce dernier fut associé au général Mulamba aux négociations ayant ramené la paix.

Selon le président Mobutu, Munongo tirait les ficelles pour déstabiliser le Congo dans le but d’entraîner le retour de Moïse Tshombe au pouvoir. Le tandem Manzikala -Major Ikuku a été redoutable pour les opposants Katangais. C’est ainsi que le Major Ikuku sera associé à de nombreuses éliminations physiques sur ordre de Manzikala, jusqu’au moment où il sera appréhendé  en 1972,  après l’arrestation de son mentor Manzikala, associé à la mort de Thomas Eale et au décès de plusieurs personnes à Kinshasa. En tant que bras droit de Manzikala, le Major Ikuku a été déféré devant la justice et condamné à cinq ans de prison. Il sera relaxé quelques mois seulement après, et promu au grade de Lieutenant Colonel, avant de devenir Colonel et commandant du 12ème Brigade de la Division Kamanyola à la Base de Kitona.

En 1977, lors de la guerre du Shaba, il sera affecté à Kamina avec ses Troupes, mais le Capitaine général (le Chef d’état-major général des FAZ) le Général des corps d’armée Bumba Moaso Djogi  va lui compliquer considérablement la tâche en l’incarcérant pour des raisons personnelles. En pleine guerre, le Général Bumba s’occupait plus de ses affaires personnelles au détriment des intérêts du pays. Il a fallu l’intervention personnelle du président Mobutu, suite au rapport du Commandant des opérations du Shaba, le général de Brigade Singa Boyenge Mosambayi, pour que le Colonel Ikuku puisse recouvrer sa liberté.

Le Colonel IKUKU avait reçu la mission de descendre  avec ses hommes jusqu’au Sud du Shaba, dans le but d’effectuer la jonction avec les troupes du Colonel Mukobo. Le Colonel Ikuku était sur l’axe Kamina-Kolwezi avec mission de récupérer Lufupa via Matanda, Sakalazi, Kayembe. Il avait opéré un coup de génie en surprenant les rebelles par voie de rails, suite au minage de toutes les routes.

Il a marché 15 Km avec ses hommes, avant de mettre ses Tanks sur les rails jusqu’à surprendre les rebelles du Lieutenant Moïse Tshimanga de revers. Ce qui le conduira à vaincre les rebelles et à tuer leur commandant, le Lieutenant Tshimanga. Dès lors, le Colonel IKUKU sera surnommé « serpent de rail » et aura une grande réputation auprès de ses chefs hiérarchiques et de la population.  Durant cette guerre, le Colonel Ikuku avait été blessé, mais n’avait jamais abandonné ses troupes. Par la suite, il avait progressé successivement jusqu’à Mutshatsha, Salakezi, Kayembe, et Musonji.

Après la guerre du Shaba, IKUKU sera promu Général et Chef d’état-major des Forces terrestres. Mais durant la guerre de 80 jours, toujours au Shaba, il sera tué dans un accident d’hélicoptère au même endroit où  reposaient ses anciennes victimes, exécutées sous les ordres  de Jean-Foster Manzikala.

 

Texte original en lingala d’Emmanuel Kandolo

Traduit par Messager

 

Commenter cet article

Samuel Malonga 21/11/2016 15:17

Cher Mumba
Voici le lien dans lequel tu trouveras letexte sur la vie de Foster Manzikala.
http://www.mbokamosika.com/article-la-vie-de-faustin-manzikala-eclairee-a-serge-par-e-kandolo-43251816.html

Overside Mumba 21/11/2016 00:47

Pourriez vous nous en dire plus sur ce funeste personnage Manzikala svp (photos ect.) Merci

Messager 21/11/2016 17:32

Mr Mumba,

J'ai connu Foster Manzikala vers la fin de sa vie. Je vais fouiller pour avoir une de ses photos. En attendant, vous pouvez consulter l'article que Emmanuel Kandolo avait écrit sur lui, sur le lien mentionné par Sam Malonga.

Messager

Samuel Malonga 20/11/2016 17:57

Certaines langues disent que la mort du général Ikuku fut un assassinat déguisé commandité par le Guide lui-même. La popularité du général au sein des FAZ après la guerre de 80 jours commençait à faire peur au Président-Fondateur. Étant seul maître à bord, il n'aimait pas toute concurrence susceptible de faire ombrage à son pouvoir.

Messager 20/11/2016 20:06

Nous réitérons nos remerciements à notre ami Samuel Malonga pour la photo supplémentaire du général Ikuku. En ce qui concerne les rumeurs sur son accident, tout ce que nous pouvons avancer est que tout est possible dans les régimes totalitaires.

Messager