Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samuel Malonga

La lettre ouverte de Herman Cohen à Joseph Kabila

" Herman Cohen exhorte Joseph Kabila à prendre sa retraite politique le 20 décembre ", tel est le titre de la une du Potentiel ° 6863 du lundi 24 octobre 2016 que l’on peut trouver dans l’édition électronique dudit journal. L’auteur de la lettre ouverte est vieux routier de la politique. L’homme n’est autre que l’ancien Secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines sous la présidence de George Bush père. L’ancien ministre commence à présenter ses condoléances (ironiques ?) à travers Joseph Kabila aux familles éprouvées lors des sanglants événements des 19 et 20 septembre dernier. Après le langage diplomatique du début, il entre dans le vif du sujet et ne mâche pas ses mots. "Le décor a été fixé pour votre départ de la présidence", écrit-il. Il lui propose même de considérer sa retraite le 20 décembre afin de quitter le pouvoir avec une grande popularité pour avoir fait montre du courage d’un homme d’État conclut-il.

 

En attendant cet hypothétique départ, des signaux inquiétants sont lancés par les Occidentaux. La puissante Amérique a fait évacuer les familles de son personnel diplomatique. Les Belges de leur côté ont amené à six mois la validité des visas des diplomates congolais sur son sol. Les chancelleries occidentales demandent à leurs ressortissants qui n’ont rien à faire au Congo, de quitter ce pays avant le 20 décembre.

 

Que va-t-il se passer en RDC à la mi-décembre ? C’est ce que se demandent à la fois les Congolais et la communauté internationale. Les mises en garde occidentales à l’instar de  cette lettre ouverte de Herman Cohen décideront-elles du destin de Joseph Kabila Sese Seko ? La question reste posée.

 

Samuel Malonga

 

 

 

 

 

Commenter cet article