Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

JOSEPH KABILA : UNE FIN DE RÈGNE CAUCHEMARDESQUE !

 

                Général Gabriel Amisi sur la photo, et John Numbi: Avoirs gelés par les USA

 

L’histoire se répète en RDC.  Joseph Kabila est en train de subir le sort qu’avait connu Mobutu vers la fin de son mandat, lorsqu’il fut contraint de se réfugier chez-lui à Gbadolite.

Tout démontre que la fin de son règne constitue un véritable cauchemar. Rien que durant la journée d’hier, nous avons enregistré plus de cinq nouvelles qui marquent sans aucun doute le début de la fin imminente de son règne. Tenez :

  1. L’ONU a accablé les services de sécurité de Joseph Kabila de la violence sur les manifestants durant les journées du 19 et 20 septembre 2016. Pire encore, les enquêteurs de l’ONU ont constaté que des jeunes ont été payés par le gouvernement congolais pour perturber les manifestations.
  2. Les USA, selon Jeune Afrique, ont gelé les avoir de deux généraux : John Numbi et Gabriel Amisi, impliqués dans des vexations et des répressions  durant le maintient d'ordre à l’endroit de la population.
  3. Le parlement belge a demandé officiellement à son gouvernement de lâcher Kabila, à l’instar de la France et des USA, qui sont prêts à frapper Kabila.
  4. Le ministre français des affaires étrangères, Ayrault, a déclaré que la RDC est au bord de la guerre civile. Un avertissement au régime de Joseph Kabila qui veut se cramponner au pouvoir.
  5. Enfin Jean-Pierre Bemba a déposé un recours contre sa condamnation. Une manière de rappeler à la Cour Internationale de justice (CPI) de ne pas faire deux poids deux mesures, et de poursuivre le premier responsable des tueries survenues les 19 et 20 septembre 2016.

 

Toutes ces nouvelles publiées en une journée devraient inquiéter Joseph Kabila et sa nébuleuse d’anciens Mobutistes, lesquels ont oublié de lui rappeler les propos de leur ancien boss à l’ONU en 1973, selon lesquels :  « Devant l’ouragan de l’histoire, mûr ou pas mûr, le fruit finit toujours par tomber ».

Pour clôturer notre billet du jour, nous dédions "Ah Congo" aux mbokatiers  dont l’introduction devrait être traduite à Joseph Kabila. Biliaki yo bikoki.

 

Messager

 

 

Commenter cet article

Blondé 29/09/2016 15:13

Congolais debout! dirais-je. Du courage et surtout la persévérance et la pression tout azimut.